L’amour ne s’achète pas.

, par et
Affiche Poster amour achète pas Can buy love disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Steve Rash.
Scénariste : Michael Swerdlick.
Producteur: Ron Beckman, Jere Henshaw et Thom Mount.
Compositeur : Robert Folk.
Société de production : Touchstone Pictures, Apollo Pictures et The Mount Company.
Distributeur: Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 14 août 1987.
Sortie française : 27 juillet 1988.
Titre original : Can’t buy me love.
Durée : 1h34.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 31,6 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Ronald Miller est un jeune adolescent considéré comme un loser dans son lycée. Afin de devenir branché, il décide de payer pendant un mois Cindy Mancini, la fille la plus populaire du lycée dont il est secrètement amoureux, pour qu’elle se fasse passer pour sa petite amie. Il devient peu à peu une star mais il va devoir en assumer les conséquences.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Ronald Miller : Patrick Dempsey (VF : William Coryn).
Cindy Mancini : Amanda Peterson (VF : Anne Rondeleux).
Kenny : Courteney Gains (VF : Inconnue).
Chuckie Miller : Seth Green (VF : Inconnue).
Mme Mancini : Sharon Farrell (VF : Inconnue).
Barbara : Tina Caspary (VF : Inconnue).
Pathy : Darcy DeMoss (VF : Inconnue).
Quint : Cort McCown (VF : Inconnue).
Big John : Eric Bruskotter (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’amour ne s’achète pas avait à l’origine pour titre Boy rents girl, ce qui aurait donné en français : Un garçon loue une fille.

Un remake du film est sortie en 2003 avec Nick Cannon et Christina Millian intitulé L’amour n’a pas de prix.

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

Grâce à ce film, Patrick Dempsey, âgé de 20 ans, a pu s’acheter sa première voiture.

Le tournage s’est déroulé en Arizona.

Notre critique de L’amour ne s’achète pas.

Une petite comédie sur fond de popularité, ça peut être pas mal.

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

Comment un “loser” peut devenir la nouvelle coqueluche d’un lycée ? En sortant avec la plus belle fille populaire évidemment. Sauf qu’au lieu de la “conquérir”, il va “l’acheter” (il lui rend un service, il demande à sortir avec en échange). Suite à ce postulat de base, le loser devient donc mieux vu des autres, plus populaire. On pense qu’il a réussi son coup mais à l’échéance du contrat, on se rend compte qu’on est encore très tôt dans le film. Qu’est-ce que nous réserve les scénaristes ?

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

Alors que la fille populaire a fini par s’humaniser et à devenir appréciable, le loser devenu populaire va avoir le succès qui lui monte à la tête. Et voilà comment on aborde la deuxième grosse moitié de L’amour ne s’achète pas. A force d’être au sommet, le héros va jusqu’à renier ce qu’il est et son entourage, se créant alors une image. C’est là la force du film qui dénonce justement la superficialité afin d’être populaire.

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

Puis vient alors la dernière partie où tout échappe au héros qui va devoir assumer les conséquences de ses actes. Quelques scènes un peu plus chargées en émotions se présentent jusqu’à son dénouement assez prévisible mais qui découle d’une histoire bien construite.

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

Patrick Dempsey incarne justement le héros de L’amour ne s’achète pas qui veut grimper les échelons trop vite. Attachant au début, il devient vite insupportable lorsqu’il se donne une image qui ne lui correspond pas. On voit ainsi plusieurs facette du personnage. Quant à Cindy, incarnée par Amanda Peterson qui est épatante, on l’apprécie très vite et on compatit beaucoup pour elle, surtout lorsqu’elle avoue sur quoi repose la popularité et ses conséquences. Les autres personnages se divisent en trois groupes avec d’un côté les sportifs pas très futés qui draguent à tout va, de l’autre les filles superficielles qui draguent à tout va, et enfin les “pestiférés” peu attirants. Certes, c’est très caricatural mais ça représente bien le milieu lycéen où l’image compte beaucoup.

Image amour achète pas Can buy love disney touchstone

L’amour ne s’achète pas est une très bonne surprise traitant d’un bon sujet et admirablement bien traité.

Pixar Planet Disney Pixar Planet Disney