fbpx


Films Live 20th Century Fox L'amour extra-large.

L’amour extra-large.

affiche poster amour extar large shallow hal disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Peter et Bobby Farrelly.
Scénariste : Sean Moynihan, Peter et Bobby Farrelly.
Producteur : Bobby Farrelly, Peter Farrelly, Bradley Thomas et Charles B. Wessler.
Compositeur : William Goodrum, Ivy et Cliff Eidelman.
Société de production : 20th Century Fox, Conundrum Entertainment et Shallow Hal Filmproduktion GmbH & Co. KG.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 1er novembre 2001.
Sortie française : 6 mars 2002.
Titre original : Shallow Hal.
Durée : 1h54.
Budget : 40 millions de dollars.
Recette mondiale : 141 millions de dollars.
Recette USA : 70,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 582 616 entrées.

Résumé.

Hal ne se base que sur le physique des femmes pour les séduire. Il tombe amoureux de Rosemary qu’il trouve parfaite, ne voyant pas qu’elle est obèse après avoir été “déshypnotisé”.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Rosemary Shanahan : Gwyneth Paltrow (VF : Barbara Kelsch).
Hal Larson : Jack Black (VF : Christophe Lemoine).
Mauricio Wilson : Jason Alexander (VF : Michel Mella).
Steve Shanahan : Joe Viterelli (VF : Jean Lescot).
Walt : Rene Kirby (VF : Inconnue).
Révérend Larson : Bruce McGill (VF : Marc Moro).
Anthony Robbins : lui-même (VF : Bernard Métraux).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Après avoir mis son maquillage de femme obèse, Gwyneth Paltrow s’est rendue en public et personne ne l’a reconnu. Elle a ainsi pu voir la réaction que les gens lui portaient pour l’incorporer à son personnage.

image amour extar large shallow hal disney fox

Le tournage s’est déroulé en Caroline du nord.

Notre critique de L’amour extra-large.

Les frères Farrelly aiment les comédies et vu le sujet de ce film, on se demande si on ne va pas partir dans la caricature blessante.

image amour extar large shallow hal disney fox

Par chance, ils livrent là un film bien plus sérieux qu’on ne l’imaginait. Mais commençons d’abord par l’aspect comédie. Oui, ça en est une mais jamais de manière méchante ou grossière. C’est dans un esprit bon enfant et il n’y a pas d’humour sous la ceinture comme cela aurait pu être le cas. On est devant un divertissement réussi pour passer du bon temps. Mais surtout, c’est sur l’aspect sérieux que le film est touchant. Car oui, il l’est à bien des égards. L’amour extra-large met en avant le fait qu’on aime une personnalité avant un corps. Après qu’Hal ait subi une sorte de “lavage de cerveau”, il va voir les personnes pour ce qu’elles dégagent et sont réellement plutôt que comme un culte du corps. On va avoir droit à différents points de vue intéressants sur ce sujet.

image amour extar large shallow hal disney fox

Tout d’abord avec le meilleur ami du héros. Ce dernier cherche à ouvrir les yeux à Hal sur le fait que la fille tant aimée est obèse, loin des standards de beauté. Il représente ainsi beaucoup de personnes qui ne jugent que par le physique. Ensuite, il y a les collègues de boulot qui jugent d’un mauvais oeil Hal qui sort avec la fille du patron, pensant qu’il est prêt à tout pour grimper les échelons. Puis tout le long du film, il y a sans cesse des éléments sur le fait qu’il y a de tout qui peut choquer physiquement certains : handicap, dentition, corpulence… On se met à comprendre ce que vivent les personnes qui se font moquer fréquemment.

image amour extar large shallow hal disney fox

Cet empathie vient surtout de la sublime performance de Gwyneth Paltrow. On voit clairement qu’elle subit le regard des autres, qu’elle a peur de se faire manipuler par Hal, qu’elle n’est pas habituée à être aimé. Elle est terriblement touchante et son personnage est tout pareil. Rosemary a le cœur sur la main et à défaut de recevoir de l’amour elle en donne beaucoup aux autres. Jack Black complète la tête d’affiche. Alors qu’on a l’habitude de le voir dans un rôle comique, il est ici bluffant. Il montre qu’il peut être sérieux. Il apporte beaucoup d’émotions et de tendresse. Ils e rend compte qu’il a été un crétin jusqu’ici et qu’il a enfin trouver la personne qui lui correspondait. Même quand le “sort est levé”, il ressent toujours la même chose au fond de lui et voit enfin avec les yeux de l’amour véritable.

image amour extar large shallow hal disney fox

La réalisation est à la hauteur de l’enjeu du scénario. C’est propre, sans fioritures et le maquillage sur Paltrow est assez bien fait. On retiendra surtout une bande originale entraînante où les chansons sont assez présentes pour donner plus d’émotions au long-métrage. On apprécie également que ce ne soit pas juste Hal qui voit les autres différemment mais que les autres personnes aussi ont une certaine vision des gens. Enfin, on apprécie le travail donné sur le générique de fin de montrer en photo et vidéo les différents membres de l’équipe de tournage.

image amour extar large shallow hal disney fox

L’amour extra-large délivre un beau message qui permettra à beaucoup de personnes souffrant de moqueries pour leur physique de se sentir mieux. Il y a forcément quelqu’un qui nous correspond quelque part.

La note de Fabien

En bref

Vraiment touchant comme film.