Lake Placid.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster lake placid disney fox

Réalisateur : Steve Miner.
Scénariste : David E. Kelley.
Producteur : David E. Kelley, Michael Pressman, Jeff Kalligheri et Peter Bogart.
Compositeur : John Ottman.
Société de production : Fox 2000 Pictures, Phoenix Pictures et Rocking Chair Productions
Distributeur : Fox 2000 Pictures.
Sortie USA : 16 juillet 1999.
Sortie française : 5 juillet 2000.
Titre original : Lake Placid.
Durée : 1h22.
Budget : 27 millions de dollars.
Recette mondiale : 56,9 millions de dollars.
Recette USA : 31,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 146 313 entrées.

Résumé.

Kelly, paléontologue, est envoyée dans le Maine pour élucider la mort d’un plongeur qui aurait été tué par un crocodile dans un lac.

Achats.

Casting.

Jack Wells : Bill Pullman (VF : Renaud Marx).
Kelly Scott : Bridget Fonda (VF : Marie-Laure Dougnac).
Hector Cyr : Oliver Platt (VF : Bruno Choel).
Hank Keough : Brendan Gleeson (VF : Bernard-Pierre Donnadieu).
Delores Bickerman : Betty White (VF : Lily Baron).
Walt Lawson : David Lewis (VF : Inconnue).
Stephen Daniels : Tim Dixon (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le crocodile existe en version animatronique mais aussi en numérique. Cependant, on le voit à peine quatre minutes à l’écran tout cumulé.

image lake placid disney fox

Le tournage s’est déroulé de juillet à octobre 1998 en Colombie-Britannique.

Notre critique de Lake Placid.

Tout ressemble au petit film d’horreur bien classique mais on peut s’attendre à une surprise.

image lake placid disney fox
image lake placid disney fox

Déjà, les surprises sont absentes. Tout dans le scénario répond au cahier des charges avec une pseudo tension, quelques morts, une enquête, la petite équipe… mais aussi de l’humour, presque un peu trop, comme si c’était pour détendre l’atmosphère alors qu’elle n’est déjà pas très intense. Cependant, on ne peut pas dire que l’histoire est à jeter. Elle fait son job avec son caractère évolutif et ses scènes prévisibles. On a connu bien pire pour ce genre de film avec des créatures meurtrières. On aurait aimé quand même avoir plus d’explications sur l’arrivée de ce crocodile dans un lac tant les raisons données sont expéditives et noyées dans les dialogues.

D’habitude, on a droit à un casting en carton mais pour une fois, même si aucun ne crève l’écran, ce ne sont pas de piètres prestations. Chacun est convaincant et juste. Du côté des personnages, la paléontologue qui n’aime pas le terrain va forcément changer pour devenir une aventurière, c’est cliché mais bon, on passe outre car ça rend assez bien. Le shérif dubitatif de tout est crédible. Le spécialiste de la nature est le rôle sage qui fait un peu héros mais sans empiéter sur le terrain des autres. Enfin, l’adepte des créatures mythologiques est là pour la touche comique mais encore une fois, c’est à une juste mesure pour ne pas gâcher la « qualité » du reste.

image lake placid disney fox
image lake placid disney fox

Le tour de force de la réalisation réside dans le fait qu’on ne voit presque jamais le crocodile. C’est une présence et c’est ce qui est une réussite car il donne un sentiment de danger et quand on le voit à l’écran, c’est très rapide sauf sur la dernière partie. On pourrait en être frustré mais au moins ça évite de montrer des effets visuels trop conséquents à petits budgets (qui sont bien fichus ici quand même). Pour le reste, c’est efficace mais on trouve dommage de trop user des faux semblants d’attaques imminentes alors que ce n’est souvent rien, accompagnés d’une musique qu’on a l’habitude d’entendre. Néanmoins, la bande originale remplit son rôle pour les novices de ce genre de films.

Lake Placid n’est pas si catastrophique et s’en sort avec les honneurs.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp