CinémaL'agent secret.

L’agent secret.

affiche poster agent secret disney fox

Réalisateur : Christopher Hampton.
Scénariste : Christopher Hampton.
Producteur : Joyce Herlihy et Norma Heyman.
Compositeur : Philip Glass.
Société de production : Capitol Films et World Film Music Limited.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 7 septembre 1996 (Toronto).
Sortie USA : 8 novembre 1996.
Sortie française : 30 avril 1997.
Titre original : The Secret Agent.
Durée : 1h35.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 106 606 dollars.
Entrées françaises : 31 576 entrées.

Résumé.

En 1886, à Londres, Verloc est un agent double des russes mais aussi de la police anglaise. Il doit réaliser un attentat : détruire l’observatoire de Greenwich.

Achats.

Casting.

Winnie Verloc : Patricia Arquette (VF : Brigitte Bergès).
Adolf Verloc : Bob Hoskins (VF : Pierre Vernier).
Ossipon : Gérard Depardieu (VF : lui-même).
L’assassin : Robin Williams (VF : Patrick Floersheim).
Inspecteur Heat : Jim Broadbent (VF : Henri Poirier).
Stevie : Christian Bale (VF : Guillaume Boisseau).
M. Michaelis : Roger Hammond (VF : Inconnue).
Vladimir : Eddie Izzard (VF : Féodor Atkine).

En savoir plus.

L’agent secret est l’adaptation du roman éponyme de Joseph Conrad publié en 1907.

Malgré son rôle dans le film et sa célébrité, Robin Williams n’est pas crédité au générique.

image agent secret disney fox

Le tournage s’est déroulé de juillet à août 1995 en Angleterre.

Notre critique de L’agent secret.

Un thriller d’époque avec un beau casting, de belles promesses.

image agent secret disney fox
image agent secret disney fox

Si le scénario n’est pas un désastre en soi, il donne l’impression de ne jamais aller au fond des choses. Sans s’ennuyer pour autant, il ne se passe pas grand chose de palpitant. Là où on s’attendait à de la tension, des mystères, des enjeux et une variété d’émotions, on a quelque de plutôt plat et qu’on ne comprend pas trop la finalité de la chose. C’est dommage car il y a quand même une écriture assez bonne et le fait d’être dans les années 1800 permet de s’affranchir de la technologie et de la science moderne pour quelque chose de plus rustique et artisanal. On en ressort donc un peu frustré qu’un tel potentiel n’est pas été plus exploité tout ça pour en plus conclure de manière un peu étrange.

Comme on le disait, nous avons droit à un casting intéressant, chacun jouant efficacement son rôle. Sur les personnages, il y a de bonnes choses mais à l’image du scénario, ce n’est pas suffisamment approfondi. Si Verloc joue un agent double insoupçonnable et qu’il semble être le rôle principal, il n’est pas assez attachant. Ce serait plus sa femme qui est plus développée et qui va passer par plusieurs facettes. Les rôles secondaires apportent quelque chose d’intéressant, à l’image de Robin Williams impeccable en assassin, de Gerard Depardieu en anarchiste sans le sou et de Christian Bale en frère déficient mental. Sans oublier l’inspecteur très performant.

image agent secret disney fox
image agent secret disney fox

Le point fort du film revient à la réalisation. L’époque londonienne est bien retranscrite avec cette ambiance austère avec la pauvreté des quartiers et la misère sociale d’une part et des familles plus modestes de l’autre. Le travail sur les décors mais aussi sur les costumes donne un ton plus immersif. Le rythme est plutôt plaisant avec une utilisation habile de certains flashbacks pour mieux expliquer quelques passages. On note aussi le superbe travail du plan séquence d’ouverture, une audace qu’on aurait aimé revoir plus souvent dans le film. Enfin, on apprécie la bande originale qui est pesante et qui donne une certaine dangerosité à la mission.

L’agent secret est aussi curieux qu’intéressant mais méritait bien plus.

La note de Fabien