La tentation de Jessica.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster tentation jessica kissing stein disney

Réalisateur : Charles Herman-Wurmfeld.
Scénariste : Jennifer Westfeldt et Heather Juergensen.
Producteur : Eden Wurmfeld et Brad Zions.
Compositeur : Marcelo Zarvos.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, Brad Zions Films, Eden Wurmfeld Films, Cineric et Michael Alden Productions.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 21 avril 2001 (Los Angeles).
Sortie USA : 13 mars 2002.
Sortie française : 16 octobre 2002.
Titre original : Kissing Jessica Stein.
Durée : 1h37.
Budget : 1 million de dollars.
Recette mondiale : 10 million de dollars.
Recette USA : 7 million de dollars.
Entrées françaises : 39 527 entrées.

Résumé.

Jessica ne trouve pas l’homme qui lui convient. Helen aligne les conquêtes mais veut essayer les femmes. Elles se rencontrent toutes les deux et tombent amoureuses.

Achats.

Casting.

Jessica Stein : Jennifer Westfeldt (VF : Barbara Kelsch).
Helen Cooper : Heather Juergensen (VF : Julie Dumas).
Josh Myers : Scott Cohen (VF : Roland Timsit).
Joan : Jackie Hoffman (VF : Caroline Jacquin).
Peter : Brian Stepanek (VF : Inconnue).
Chuck : John Cariani (VF : Inconnue).
Greg : Michael Ealy (VF : Inconnue).
Charles : Jon Hamm (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé d’août à octobre 2000 au Connecticut et à New York.

image tentation jessica kissing stein disney

Notre critique de La tentation de Jessica.

Un film sur les sentiments dans une comédie romantique, rien de bien neuf sous le soleil.

Les scénarios traitant de la découverte de l’homosexualité, c’est un thème qui est toujours intéressant car cela permet à plusieurs personnes de ne plus avoir à se cacher par peur de la réaction des autres. C’est là justement que l’intrigue est bien construite. Partant d’un « jeu », puis d’une découverte et enfin de la naissance des sentiments amoureux, on voit ainsi deux visions de la relation. L’une est épanouie tandis que l’autre en a honte. Secrets, mensonges, révélations, acceptation… tout est bien ficelé et convaincant. Le scénario est prenant, arrivant à avoir une légèreté sur un sujet sérieux et sans tomber dans les clichés. Car au-delà de l’homosexualité, le film montre comment il faut accepter un amour et ses sentiments, peu importe le regard des autres. Dommage juste que le film ne touche pas plus sur la corde sensible en apportant plus d’émotions. On apprécie la dernière séquence du film qui reflète aussi une réalité de la vie et qui ancre encore plus le scénario dans la réalité.

image tentation jessica kissing stein disney
image tentation jessica kissing stein disney

Jennifer Westfeldt et Heather Juergensen sont parfaites dans leurs rôles. Jessica vit mal son célibat, répondant sur un coup de tête à une annonce pour rencontrer une femme et ainsi découvrir une autre facette d’elle-même. Prévoyante, patiente, planifiant tout, elle est aussi coincée par le regard de son entourage, ayant peur de leur réaction et refusant de s’accepter pleinement. Helen, ne voulant pas se poser et préférant coucher avec plusieurs hommes, veut vivre une expérience lesbienne. Finalement, elle va elle aussi se révéler sauf qu’elle s’assume. Elle est plus dans l’audace, l’envie de vivre sans se cacher et d’être heureuse. Elle est aussi plus fragile malgré son armure apparente, souffrant de devoir être dans l’ombre de Jessica. Les autres protagonistes secondaires servent vraiment bien l’intrigue et leur relation.

Avec une durée raisonnable, on a l’impression que ça dure bien plus longtemps. Non pas à cause d’un ennui mais parce qu’il se passe beaucoup de choses, réussissant à construire tout un film avec un rythme idéal et crédible. Même l’ellipse temporelle est bien gérée, créant deux parties du long-métrage et créant un crescendo d’intensité. La réalisation est bien maîtrisée, restant dans la sobriété efficace. On mettra un petit bémol sur la bande originale trop en retrait et n’apportant pas assez d’émotions supplémentaires.

image tentation jessica kissing stein disney
image tentation jessica kissing stein disney

La tentation de Jessica est un très bon film parfaitement équilibré.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp