La route de l’enfer : Norvège.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster route enfer norvège ice road rescue disney nat geo

Réalisateur : Inconnu.
Scénariste : Patrick Strøm…
Producteur : Mark Francis…
Compositeur : Raymond Enoksen.
Société de production : ITV Studios Norway.
Distributeur : National Geographic.
Première diffusion USA : 31 août 2015.
Première diffusion française : Inconnue.
Période : 2015 à nos jours.
Titre original : Ice Road Rescue.
Durée moyenne d’un épisode : 45min.
Nombre de saisons : 5 saisons.
Nombre d’épisodes : 45 épisodes.

Résumé.

En Norvège, les dépanneurs agissent régulièrement pour sauver les automobilistes et chauffeurs à sortir leurs véhicules de la neige.

Achats.

À venir.

Casting.

Narrateur : David Wartnaby.

Avec les voix françaises de Jérôme Keen, Laurent Jacquet, Jeff Chaulange, Jean-François Bordier, Christophe Seugnet…

En savoir plus.

À venir.

Notre critique de La route de l’enfer : Norvège.

Il y a des concepts de documentaires étranges mais bon, cela peut-être intéressant.

image route enfer norvège ice road rescue disney nat geo

Alors c’est intéressant si on regarde un épisode. En revanche, d’en faire toute une série, ça en devient ennuyant et en réalité, ça remplit parfaitement son rôle de fond sonore. Déjà car chaque épisode est exactement la même chose : des dépanneurs galèrent avec la météo et la route glaçante pour sauver des véhicules et poids lourds endommagés ou qui ont dérapés. C’est sympathique à voir pour découvrir ce métier mais à force, on a très vite fait le tour.

image route enfer norvège ice road rescue disney nat geo

Surtout, la forme est aussi répétitive. Chaque épisode est fait comme si c’était la première fois qu’on le voyait. Ainsi, on a toujours droit aux mêmes informations entre celui qui a une entreprise depuis 100 ans et l’autre qui va prendre la relève de son père sans oublier celui qui travaille seul. C’est usant d’entendre toujours pareil. Sans compter qu’on a régulièrement droit aux « vivement que la météo se dégrade pour faire notre chiffre d’affaires ». Si c’est logique pour ce genre de travail, ça en devient lassant. Le pire est de voir que ce sont des routes souvent principales qui se retrouvent bloquées pendant des heures mais que depuis tout ce temps, aucune solution n’a été apportée pour créer des alternatives. On retient quand même que les conducteurs sont souvent inconscients de rouler sans équipements adéquats.

image route enfer norvège ice road rescue disney nat geo

La route de l’enfer : Norvège aurait pu suffire sur un documentaire d’une heure mais pas avec autant d’épisodes qui se ressemblent tous.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp