CinémaLa proie d'une ombre.

La proie d’une ombre.

affiche poster proie ombre night house disney fox

Réalisateur : David Bruckner.
Scénariste : Ben Collins et Luke Piotrowski.
Producteur : David S. Goyer, Keith Levine et John Zois.
Compositeur : Ben Lovett.
Société de production : Anton et Phantom Four Films.
Distributeur : Searchlight Pictures.
Première mondiale : 24 janvier 2020 (Sundance).
Sortie USA : 20 août 2021.
Sortie française : 15 septembre 2021.
Titre original : The Night House.
Durée : 1h50.
Budget : 12 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Après le décès de son époux, Beth vit dans la maison qu’il avait construit près d’un lac. Elle se met alors à avoir des visions et à découvrir les secrets de son mari.

Achats.

À venir.

Casting.

Beth : Rebecca Hall (VF : Élisabeth Ventura)
Madelyne : Stacy Martin (VF : Inconnue).
Claire : Sarah Goldberg (VF : Inconnue).
Owen : Evan Jonigkeit (VF : Inconnue).
Mel : Vondie Curtis-Hall (VF : Thierry Desroses)
Becky : Samantha Buck (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le film devait initialement sortir le 16 juillet 2021 aux États-Unis.

image proie ombre night house disney fox

Notre critique de La proie d’une ombre.

Film dont on entendra sûrement peu parler, La proie d’une ombre, en compétition pendant le Festival du Cinéma Américain de Deauville en 2021, mérite pourtant que l’on s’y attarde quelques minutes.

Certes, ce n’est pas le film tant attendu de cette rentrée, mais le long métrage propose tout de même une trame scénaristique plutôt intéressante. Perdue dans les dédales d’une maison où elle a vécu avec son mari décédé, Beth, le personnage principal, tente de chercher des réponses sur cette mort inattendue. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle en recevra plus d’une, auxquelles elle ne s’attendait pas. Mais est-ce vraiment Owen, son mari, derrière tous ces événements ? Si certaines des réponses données ont d’abord l’air alambiquées, il ne faut pas perdre de vue que tous les détails sont importants, puisqu’ils serviront le dénouement final. On vous conseille de rester attentifs.

image proie ombre night house disney fox
image proie ombre night house disney fox

C’est donc de découvertes en découvertes, que Beth va se retrouver immergée au cœur d’un scénario labyrinthique, qui ne cesse d’induire en erreur spectateurs et personnages. Les plans, extrêmement bien réalisés, parviennent à créer des effets d’optiques, dont la paréidolie, qui perdent encore davantage tout ce petit monde. D’apparitions en disparitions, l’angoisse monte un peu plus, mais sans jamais devenir totalement terrorisante.

Catégorisé comme film d’horreur, La proie d’une ombre aurait donc bien mieux sa place chez le sous-genre des films à suspens, aux côtés de mastodontes du cinéma comme Rebecca (Alfred Hitchcock, 1940) ou encore The Shining (Stanley Kubrick, 1980). Ici, il est question d’angoisse et de malaise. On ne cherche pas à faire peur pour faire peur, mais à la provoquer par le scénario, l’image et le son. D’ailleurs, ce dernier est l’un des points faibles du film. Trop assourdissant, il crispe plus qu’il ne surprend à la différence de la bande originale, créée par Ben Lovett.

image proie ombre night house disney fox
image proie ombre night house disney fox

Toutefois, le film ne saurait tenir cette place sans son incroyable actrice, Rebecca Hall, que l’on a vu dans Iron Man 3 (2013), et qui porte l’œuvre à elle seule, grâce à un jeu très introspectif et maîtrisé. Pas de cris excessifs ou de mimiques exagérées, c’est par sa condition physique que l’on comprend que les choses se dégradent. Elle se transforme au fur et à mesure du film, et délaisse ses tenues habillées pour des cheveux hirsutes et une blouse sans forme. Mais lorsqu’on y pense, Beth n’est pas la seule protagoniste principale. La maison, perdue en pleine forêt, joue également un rôle prédominant. Sans elle, et ses phénomènes déroutants, l’histoire ne pourrait avoir lieu. Mais reste à savoir laquelle des deux aura gain de cause…

Pour conclure, si vous recherchez un film angoissant dans lequel le scénario prend toute la place, afin de perdre le spectateur pour l’emmener là où il le veut, alors vous êtes au bon endroit.

La note de Marine