amazon disney

Affiche La princesse et la grenouille Disney Poster Princess and the frog

Fiche technique.

Réalisateur : Ron Clements et John Musker.
Scénaristes : Ron Clements et John Musker.
Producteurs : Peter del Vecho et John Lasseter.
Compositeur : Randy Newman.
Société de production : Walt Disney Animation Studios et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 11 Décembre 2009.
Sortie française : 27 Janvier 2010.
Titre original : The Princess and the Frog.
Durée : 1h37.
Budget : 105 millions de dollars.
Recette mondiale : 267 millions de dollars.
Recette USA : 104 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 840 221 entrées.

Résumé.

Naveen de Maldonia se trouve à la Nouvelle-Orléans dans le but d’épouser une riche princesse. Mais il rencontre le sorcier vaudou Docteur Facilier qui le transforme en grenouille. Au cours d’une soirée de Mardi Gras, Naveen se retrouve nez à nez avec Tiana, déguisée pour l’occasion en princesse, et qui embrasse le prince. Malheureusement Tiana se transforme elle-même en grenouille. Les deux batraciens partent donc à la recherche de Mama Odie, une vieille sorcière qui aurait le pouvoir de leur redonner forme humaine. Pour cela ils traverseront le bayou, et feront des rencontres. Plus ou moins bonnes…

Univers.

Achats.

Casting.

Tiana : Anika Noni Rose (VF : China Moses).
Pince Naveen : Bruno Campos (VF : Alexis Tomassian).
Dr Facilier : Keith David (VF : Frantz Confiac).
Louis : Michael-Leon Wooley (VF :Richard Darbois).
Ray : Jim Cummings (VF : Anthony Kavanagh).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

La Princesse et la Grenouille est le 115ème long-métrage et 49ème classique d’animation produit par les studios Disney.

L’histoire n’est pas basée sur le conte des frères Grimm Le Roi grenouille de 1812 ni sur le conte russe (1957) de La Princesse grenouille. Elle s’appuie sur un roman bien plus récent datant de 2002 et écrit par E.D Baker La Princesse Grenouille dans lequel une jeune fille s’enfuit dans un marais pour échapper à un mariage forcé. Elle y rencontre une grenouille qui lui assure être un prince, et malgré le dégoût, elle l’embrasse et devient elle-même grenouille. Ils doivent donc traverser le marais et vivre de nombreuses aventures pour trouver la sorcière qui a lancé le sort au prince et qui pourra défaire ce sortilège. Ce sera grâce à l’aide de nouveaux amis que les batraciens s’en sortiront.

replique princesse grenouille frog disney quote

Les producteurs ont décidé de ne pas appeler le dessin animé The Frog Princess car cela aurait pu narguer les Français, “frog” étant un petit nom dénigrant ces derniers.

Tiana est la première princesse afro-américaine, gauchère et la neuvième princesse Disney. Elle aurait dû s’appeler Maddy mais ce prénom, trop proche de Mammy aurait été offensant car c’était un prénom couramment donné aux esclaves.

Les réalisateurs ainsi que le producteur se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour prendre 50 000 clichés du lieu. L’ouragan Katrina étant passé quelques temps avant, ils ont participé à l’organisation caritative “Habitat for Humanity”.

replique princesse grenouille frog disney quote

Tous les dessins ont été réalisés à la main alors que les derniers films étaient réalisés en images de synthèse.

Un livre de cuisine fut édité suite au film, La cuisine de Tiana. On y retrouve 25 recettes sucrées et salées simples, qui nous font voyager au cœur de la Nouvelle-Orléans.

Notre critique de La princesse et la grenouille.

Ce film est des plus modernes car ancré dans la réalité : on se retrouve ainsi plongé au cœur de la Nouvelle-Orléans, ville existant vraiment en Louisiane (Etats-Unis), durant les années 1920, à l’apogée du Jazz, avec une jeune serveuse noire qui a de grands rêves dans la vie et qui trime pour y accéder. Le rêve est d’ailleurs le fil conducteur de toute l’histoire.

replique princesse grenouille frog disney quote

En effet, chaque personnage a un rêve, plus ou moins accessible : Tiana voudrait ouvrir un restaurant, Naveen épouser une riche princesse, Charlotte est le stéréotype de la blonde matérialiste qui ne rêve que d’amour et d’argent, Louis l’alligator souhaiterait jouer de la trompette devant un public, Ray la luciole aimerait se rapprocher d’Evangeline qui se trouve être une étoile. Les rêves évoluent, prennent de nouvelles directions et nous font comprendre que l’on ne doit pas être fixé sur un seul rêve et qu’il faut savoir ouvrir son esprit à d’autres possibilités. L’histoire plantée, il nous est impossible de passer à côté du décor. On nous montre d’abord la Nouvelle-Orléans chic, le quartier résidentiel, haut en couleurs ; puis on voit l’envers du décor, la banlieue, plus terne. Mais ces deux univers sont vraiment réalistes et ressemblent à la ville de Louisiane avec son célèbre Mardi Gras auquel on n’échappe pas. L’autre partie du film se déroule dans le bayou, plus mystérieux, avec une végétation très travaillée. Que les dessins aient été faits main est donc un vrai régal pour les yeux car tous les détails sont pensés, rien n’a été laissé au hasard.

Et comment ne pas entendre cette musique : le Jazz. La Nouvelle-Orléans est la ville qui a vu éclore ce nouveau style musical, croisement de musique européenne, de blues et de ragtime. On l’aime ou on ne l’aime pas, mais on ne peut pas dire que cette musique ne convienne pas parfaitement au film. Randy Newman, le compositeur, est lui-même né à la Nouvelle-Orléans, il paraissait évident que le choix serait donc porté sur lui qui a baigné dans cet univers musical. Jazz qui, d’ailleurs, a une importance capitale au sein du film : il réunit les personnages. C’est de cette manière que Louis l’alligator avec sa trompette et Naveen accompagné de sa guitare se lient d’amitié si rapidement et que Ray la luciole rejoint la bande grâce à son accordéon.

Après des années sans nouvelle princesse, Tiana débarque avec son caractère de femme travailleuse et déterminée ce qui permet un certain renouveau au niveau des princesses. Le film est entraînant, on peut s’identifier aux différents personnages par leurs personnalités et leurs rêves. Le choix du jazz peut être un pari risqué car c’est un style musical à part entière mais il colle vraiment parfaitement avec le décor, et comme écrit précédemment, tout est vraiment pensé dans le moindre détail.

disney store