fbpx


Films Live 20th Century Fox La planète des singes (2001).

La planète des singes (2001).

affiche poster planète singes planet apes disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Tim Burton.
Scénariste : William Broyles Jr., Lawrence Konner et Mark Rosenthal.
Producteur : Ross Fanger, Katterli Frauenfelder, Iain Smith, Ralph Winter et Richard D. Zanuck.
Compositeur : Danny Elfman.
Société de production : 20th Century Fox, The Zanuck Company et Tim Burton Productions.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 27 juillet 2001.
Sortie française : 22 août 2001.
Titre original : Planet of the apes.
Durée : 2h00.
Budget : 100 millions de dollars.
Recette mondiale : 362,2 millions de dollars.
Recette USA : 180 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 970 011 entrées.

Résumé.

Après une sortie dans l’espace, l’astronaute Léo se retrouve sur une planète dominée par les singes où les humains sont des esclaves.

Univers.

Achats.

Casting.

Léo Davidson : Mark Wahlberg (VF : Joël Zaffarano).
Thade : Tim Roth (VF : Med Hondo).
Ari : Helena Bonham Carter (VF : Martine Irzenski).
Attar : Michael Clarke Duncan (VF : Saïd Amadis).
Limbo : Paul Giamatti (VF : Daniel Lafourcade).
Daena : Estella Warren (VF : Delphine Lalizout).
Krull : Cary-Hiroyuki Tagawa (VF : Omar Yami).
Zaïus : Charlton Heston (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La planète des singes est l’adaptation du roman éponyme de Pierre Boulle publié en 1963. La Fox avait déjà réalisé un film en 1968 intitulé de la même manière La planète des singes qui aura connu quatre suites.

En 1988, les studios souhaitent relancer la franchise où le héros serait un descendant de Taylor du premier film nommé Duke et se déroulant dans une époque romaine. Le titre était alors Back to the planet of the apes (Retour sur la planète des singes).Le projet finit cependant par être abandonné suite à un changement de direction chez la Fox.

Quatre ans plus tard, Peter Jackson se montre intéressé avec un nouveau scénario se situant vers la Renaissance mais sans succès.

image planète singes planet apes disney fox

En 1993, un autre projet voit le jour sous la houlette d’Oliver Stone. Les humains sont en train de subir une peste qui aurait été inventé à l’âge de pierre. Après un voyage dans le temps, un généticien et sa compagne enceinte découvrent des humains luttant contre des singes très évolués. Dans les hmains se trouvent une petite fille nommée Aiv tandis que la compagne donnera un fils nommé Adam. Arnold Schwarzenegger est choisi pour incarner le rôle principal. Suite à des désaccords artistiques où les producteurs voulaient changer le ton du film en comédie, le projet finit par tomber à l’eau.

En 1995, Chris Colombus est envisagé pour un nouveau scénario où un astronaute singe s’écrase à New York et répand un virus mortel. Des scientifiques humains font un voyage jusqu’à sa planète d’origine afin de trouver un antidote.

Roland Emmerich, James Cameron et Michael Bay sont envisagés à la réalisation mais jamais le projet ne se concrétise.

Il faut attendre 2000 pour que Tim Burton s’intéresse au projet et se voit confié le poste de réalisateur. Le film va enfin voir le jour.

Une première version du scénario comportait trois batailles qui seront au final réduites à une seule pour des raisons budgétaires. De même, Ari était une princesse tandis que Thade était un gorille albinos.

image planète singes planet apes disney fox

Harrison Ford , Kevin Costner, Ben Affleck, Matt Damon, Keanu Reeves, Leonardo DiCaprio et Patrick Swayze ont été envisagés pour le rôle de Léo ; Gary Oldman, Johnny Depp, Alec Baldwin et Daniel Day-Lewis pour celui du général Thade ; Djimon Hounsou pour celui d’Attar ; Eddie Murphy et Billy Crystal pour celui de Limbo ; Gwyneth Paltrow et Ellen DeGeneres pour celui d’Ari.

Le décor de Calima a coûté un million de dollars.

Tous les singes du film sont des maquillages portés par les 500 acteurs. Le département maquillage de Rick Baker se compose alors de 170 artistes. Les acteurs principaux demandaient quatre heurs de maquillages, les secondaires deux heures. Les figurants avaient un masque simplifié.

image planète singes planet apes disney fox

Charlton Heston et Linda Harrison, acteurs dans le film de 1968, font ici des apparitions. Le premier dans le rôle de Zaïus, la seconde comme prisonnière dans le chariot.

Suite à ce film, Tim Burton et Helena Bonham Carter se sont mis en couple.

Le tournage s’est déroulé de novembre 2000 à mars 2001 dans l’Utah, en Californie et en Arizona.

Notre critique de La planète des singes (2001).

Près de 30 ans après la fin de la franchise, le remake est forcément au goût du jour.

image planète singes planet apes disney fox

Remake, oui et non. C’est plutôt une réadaptation plus libre du roman d’origine. L’histoire tient bien la route même si elle n’offre rien de bien sensationnelle. Un homme perdu sur une planète étrange où il va chercher à retourner chez lui mais finit par diriger une révolte des humains sur les singes qui les oppressent. Bref, assez classique dans le cinéma mais on peut espérer quelques éléments plus approfondis. Chose surprenante : les humains parlent. Alors que dans les deux premiers films de la franchise ce n’était pas le cas, on a donc ici bien plus de dialogues vu que le film se concentre plus sur les humains.

image planète singes planet apes disney fox

Malheureusement, ce n’est pas assez approfondi. Alors qu’on avait les bribes de l’esclavage comme thème fort, le sujet est un peu survolé et réduit au minimum. De même pour le racisme qui a une place minorée ici avec les singes qui trouvent les humains bien inférieurs à eux jusqu’à les exploiter. Le long-métrage ne parvient pas non plus à nous émouvoir et reste un peu trop plat dans son ensemble. Même la fin de la bataille laisse un goût amer où tout va trop vite d’un coup alors que ça aurait mérité de prendre plus de place. On est plus surpris par la conclusion du film qui rend songeur mais qui se veut assez intéressante en prenant du recul.

image planète singes planet apes disney fox

En tête d’affiche de La planète des singes, nous avons Mark Wahlberg qui n’offre pas une prestation optimale. Il est trop inexpressif même si par moment il tente de faire un effort mais ce n’est pas suffisant. Quant à son personnage, il montre ses failles en étant troublé par ce qu’il vit tout en cherchant un moyen de rentrer chez lui. Surtout, il se voit coller l’étiquette du sauveur alors qu’il ne l’a pas demandé. Un héros au grand cœur naît alors mais c’est assez cliché. L’autre actrice présente est Estella Warren, qui se demande ce qu’elle fait là tant son visage est figé tout du long. Sa seule raison d’être là est pour servir d’une éventuelle romance avec le héros. Sinon, son absence n’aurait pas changé l’intrigue.

image planète singes planet apes disney fox

Il faut plutôt aller de l’autre côté pour être impressionné. En effet, le casting des singes est parfait. En commençant par Thade, le général belliqueux et haineux des humains. Un méchant archétype mais pourtant tellement prenant et captivant. Tim Roth l’interprète de manière excellente avec une telle rage dans le regard tout en ayant des mimiques spécifiques le rendant plus inquiétant. Helena Bonham Carter incarne Ari, une singe qui se veut proche des humains et qui réclame leur libération. Elle est attachante et son actrice livre également une performance remarquable. On conclut avec Michael Clarke Duncan qui joue le gorille de combat. Force en apparence mais spirituel également, il est un personnage intéressant.

image planète singes planet apes disney fox

Parlons maintenant de la réalisation de La planète des singes. On va dire qu’on est dans une bonne science-fiction. La mise en scène est bonne, donnant un peu de tension quand il faut, le tout dans une ambiance guerrière progressive jusqu’à la bataille finale correcte sans être impressionnante. Le travail sur les décors est vraiment bon et la ville des singes est belle à voir en étant aussi large que haute, reconstituant une vie simiesque. Enfin, on saluera particulièrement le travail de maquillage qui est d’une splendeur à couper le souffle jusqu’au gros plan où on ne devine l’acteur qu’à travers ses yeux, le reste étant tellement réaliste et convaincant.

image planète singes planet apes disney fox

Si on devait approfondir, on doit dire que Tim Burton déçoit. Lui qui a un style si particulier livre ici une performance d’un réalisateur classique. Il n’y a pas vraiment d’ambitions, si ce n’est quelques plans qui rappellent son travail artistique (comme la maison de Thade qui vaut le coup d’œil). On le sent assez brider par des studios alors que c’était un univers où il aurait pu apporter sa patte brillamment. On retrouve cependant son acolyte Danny Elfman pour la bande originale qui use de percussions à bon escient pour donner une ambiance tribale et réussie au film.

La planète des singes se résume à être un bon divertissement mais ça s’arrête là.

La note de Fabien

En bref

Bien mais sans plus.