La mouche.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster mouche fly disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : David Cronenberg.
Scénariste : David Cronenberg et Charles Edward Pogue.
Producteur : Inconnu.
Compositeur : Howard Shore.
Société de production : SLM Production Group et Brooksfilms.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 15 août 1986.
Sortie française : 21 janvier 1987.
Titre original : The fly.
Durée : 1h36.
Budget : 10 millions de dollars.
Recette mondiale : 60,6 millions de dollars.
Recette USA : 40,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 119 496 entrées.

Résumé.

Seth invente une machine pour se téléporter. Il l’utilise mais une mouche s’infiltre dedans. Lors de la reconstitution, les génomes ont fusionné.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Seth Brundle : Jeff Goldblum (VF : Richard Darbois).
Veronica Quaife : Geena Davis (VF : Anne Canovas).
Stathis Borans : John Getz (VF : Jean-Claude Montalban).
Tawny : Joy Boushel (VF : Laurence Crouzet).
Dr. Brent Cheevers : Leslie Carlson (VF : Jean-Pierre Moulin).
Marky : George Chuvalo (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La mouche est l’adaptation de la nouvelle éponyme de George Langelaan publiée en 1957.

Le projet débute au début des années 1980.

Tim Burton a été envisagé comme réalisateur.

image mouche fly disney fox

Michael Keaton, John Travolta, Willem Dafoe et Mel Gibson ont été envisagés pour le rôle de Seth Brundle.

Jeff Goldblum avait besoin de cinq heures de maquillage par jour sur certaines évolutions de sa fusion.

Une scène finale a été tournée où Veronica se remet avec Stathis mais l’idée ne fut pas approuvée lors des projections tests.

Le tournage s’est déroulé au Canada.

Notre critique de La mouche.

Un synopsis qui semble bien étrange mais après tout, nous sommes sur un film d’horreur.

image mouche fly disney fox

Alors en soi, il n’y a pas de choses effrayantes qui mettent à mal comme on peut l’attendre d’un film d’horreur. Cependant, c’est plus sur le visuel que c’est glauque. On voit l’évolution de Seth en créature ressemblant à une mouche géante. Le scénario est bien construit en ce sens là. On regrettera quand même la scène finale qui clôt trop vite, il y manque quelque chose pour faire terminer le long-métrage. Autrement, on ne s’ennuie pas et on arrive à être captivé par l’intrigue qui est quand même simpliste sur le papier et pourtant proposant quelque chose de plus profond.

image mouche fly disney fox

En effet, il y a une sorte de métaphore derrière cette transformation. On y retrouve l’évolution d’une maladie qui devient de plus en plus grave. Un homme qui passe par les différentes étapes en débutant par la colère, puis le marchandage et enfin l’acceptation. Il y a aussi le regard des autres, au début compatissant et qui finisse par changer avec de la peur ou du dégoût. On peut aussi avoir une interprétation façon La belle et la bête où bien même Frankenstein ou le Prométhée moderne.

image mouche fly disney fox

Deux personnages sont vraiment mis en avant dans le film. Commençons par le second, à savoir Veronica qui incarne la journaliste. Au début, avide de scoop, qui va finir par tomber amoureuse de Seth (pas très originale) mais qui va devoir subir le changement de la maladie à tout point de vue. Mais c’est surtout le premier rôle qui vaut le détour. Seth est un scientifique ingénieux qui va progressivement évoluer en mentalité avant de se rendre compte de son erreur et qu’il faut en assumer les conséquences. Jeff Goldblum livre une prestation magistrale aussi bien en tant qu’humain mais aussi en tant que créature. Il est touchant et bouleversant par moment.

image mouche fly disney fox

David Cronenberg offre une mise en scène réussie. Nous sommes dans de l’horreur mais il ne tombe jamais dans la surenchère. C’est efficace et on est plutôt “révulsé” par les gros plans de la créature et de ce qu’elle est capable de faire, la dernière partie du film se dirigeant vers le gore mais sans faire dans le gratuit, tout est pensé ici. En ce sens, les effets spéciaux sont splendides, aussi bien du côté du maquillage criant de crédibilité mais aussi de la toute fin avec la “mouche géante”.

image mouche fly disney fox

La mouche est un film culte du cinéma d’horreur et c’est mérité.

La note de Fabien

En bref

Très réussi.
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.