fbpx


Films Live 20th Century Fox La Ligue des gentlemen extraordinaires.

La Ligue des gentlemen extraordinaires.

affiche poster ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Stephen Norrington.
Scénariste : James Robinson.
Producteur : Don Murphy.
Compositeur : Trevor Jones.
Société de production : 20th Century Fox, Angry Films, International Production Company, JD Productions et Mediastream Dritte Film GmbH & Co. Beteiligungs KG..
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 11 juillet 2003.
Sortie française : 1er octobre 2003.
Titre original : The League of Extraordinary Gentlemen.
Durée : 1h50.
Budget : 78 millions de dollars.
Recette mondiale : 179,3 millions de dollars.
Recette USA : 66,7 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 026 461 entrées.

Résumé.

Afin de déjouer un complot mondial, Allan Quatermain rassemble une équipe composée d’individus hors du commun.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Allan Quatermain : Sean Connery (VF : Bernard Dhéran).
Capitaine Nemo : Naseeruddin Shah (VF : Benoît Allemane).
Mina Harker : Peta Wilson (VF : Juliette Degenne).
Rodney Skinner : Tony Curran (VF : François Chaix).
Dorian Gray : Stuart Townsend (VF : Éric Herson-Macarel).
Tom Sawyer : Shane West (VF : Boris Rehlinger).
Dr. Henry Jekyll / Mister Edward Hyde : Jason Flemyng (VF : Marc Alfos).
James “M” Moriarty : Richard Roxburgh (VF : Bernard Métraux).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La ligue des gentlemen extraordinaires est l’adaptation de la bande dessinée éponyme d’Alan Moore et Kevin O’Neill publiée en 1999.

Monica Bellucci a été envisagée pour le rôle de Mina Harker ; Eddie Izzard pour celui de Rodney Skinner ; David Thewlis pour celui de Jeckyll ; Thomas Ian Nicholas pour celui de Tom Sawyer.

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

Le film rassemble différents personnages de littérature : Allan Quatermain (Les mines du roi Salomon d’Henry Rider Haggard en 1887), Mina Harker (Dracula de Bram Stoker en 1897), Le Capitaine Nemo (Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne en 1869), Henry Jekyll (L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis Stevenson en 1886), Dorian Gray (Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde en 1890), James Moriarty (Le dernier problème (saga de Sherlock Holmes) de Arthur Conan Doyle en 1893) et Tom Sawyer (Les aventures de Tom Sawyer de Mark Twain en 1876). Quant à Skinner, le nom est inventé suite à des droits d’auteur refusés mais son personnage est celui de Griffin dans L’homme invisible de H.G Wells en 1897.

Dans le comic, c’est Mina Harker qui recrute l’équipe et qui en est à la tête ; Quatermain état un toxicomane de l’opium, Tom Sawyer n’est pas présent (ajout pour le film afin d’avoir un personnage américain).

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

C’est le dernier film de Sean Connery au cinéma, dégoûté par les conditions de tournage et la tension constante avec le réalisateur.

Le tournage s’est déroulé en Hongrie, à Malte et en République tchèque.

Notre critique de La Ligue des gentlemen extraordinaires.

Une réunion d’héros connu de la littérature pour déjouer un complot mondial,ça semble bien spécial.

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

Effectivement, il ne faut pas s’attendre à un scénario de folie. C’est assez classique entre un recrutement d’individus hors du commun, le complot du grand méchant qui veut créer une guerre mondiale, des combats, la révélation des motivations du vilain puis encore des combats et tout le monde est sauvé. L’histoire n’est pas des plus captivantes même si elle se laisse regarder. Ni émotion, ni ennui, mais quelques scènes un peu loufoque. Par chance, on ne tombe pas dans des traits comiques et La ligue des gentlemen extraordinaires tente de rester dans le sérieux.

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

Mettre ensemble différents personnages de roman est une bonne idée sur le papier. On n’a pas des super-héros pour une fois mais des protagonistes connus ou presque. Si on n’est pas littéraire ou avec un minimum de culture, on ne reconnaîtra pas grand monde. Pas grave, car le mariage se fait bien avec un groupe hétéroclite aux compétences intéressantes même si certains “pouvoirs” sont redondants. L’ensemble du casting est également bon même si aucun ne sort vraiment du lot (et oui, pas même Sean Connery). Ce qui est bien, c’est que chacun incarne à fond son personnage et propose donc ainsi différents talents d’acteurs. Dommage que l’antagoniste soit si caricatural de domination mondiale.

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

Le fait de placer l’action dans l’époque victorienne offre un style bien sympathique mais vu qu’on est dans du fantastique, ça part un peu dans le futurisme avec Nemo qui possède un sous-marin assez high-tech tandis que le grand méchant use d’armements sophistiqués (char d’assaut, armure, fusil automatique…). C’est un parti pris mais ça s’explique par le contexte. Le style visuel est également intéressant avec un petit côté gothique. Pour remplir les codes du film d’action, on va dire que c’est à la hauteur (en particulier la séquence à Venise).

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

En ce qui concerne les effets visuels, il y a du haut comme l’homme invisible, la plupart des décors, le passage du vampire… et des bas comme pour Docteur Jekyll. Il ne ressemble pas à grand chose et surtout il fait très caoutchouc comme texture avec des bras peu convaincants. Le rendu n’est pas sublime. Enfin, on retiendra surtout la scène du basculement du sous-marin où pour donner l’illusion, des câbles tractent les meubles sauf qu’ils ont été oubliés d’être effacer en post-production. La bande originale n’est pas non plus sensationnelle pour un film de ce genre qui méritait mieux.

image ligue league gentlemen extraordinaire Extraordinary disney fox

La ligue des gentlemen extraordinaires avait du potentiel mais reste trop basique.

La note de Fabien

En bref

Un divertissement passable.