CinémaLa fièvre du roller.

La fièvre du roller.

affiche poster fievre roller bounce disney fox

Réalisateur : Malcolm D. Lee.
Scénariste : Norman Vance Jr..
Producteur : Robert Teitel et George Tillman Jr..
Compositeur : Stanley Clarke.
Société de production : State Street Pictures, Fox 2000 Pictures et Fox Searchlight Pictures.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première USA : 20 septembre 2005 (Los Angeles).
Sortie USA : 23 septembre 2005.
Sortie française : 18 janvier 2006.
Titre original : Roll bounce.
Durée : 1h51.
Budget : 10 millions de dollars.
Recette mondiale : 17,5 millions de dollars.
Recette USA : 17,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 514 entrées.

Résumé.

Après la fermeture de leur patinoire, Xavier et ses amis se rendent dans les quartiers nord où ils vont tenter de se faire une place dans le milieu du roller.

Achats.

Casting.

Xavier “X” Smith : Lil’ Bow Wow (VF : Inconnue).
Junior : Brandon T. Jackson (VF : Diouc Koma).
Boo : Marcus T. Paulk (VF : Inconnue).
Naps : Rick Gonzalez (VF : Inconnue).
Mixed Mike : Khleo Thomas (VF : Inconnue).
Curtis : Chi McBride (VF : Inconnue).
Sonya : Busisiwe Irvin (VF : Inconnue).
Tori : Jurnee Smollett (VF : Inconnue).
Vivian : Kellita Smith (VF : Géraldine Asselin).
Byron : Mike Epps (VF : Inconnue).

En savoir plus.

La fièvre du roller est sorti en DVD sous le titre de Roller fever.

Un pourcentage du box-office du premier week-end d’exploitation a été remis aux victimes de l’ouragan Katrina.

image fievre roller bounce disney fox

Le tournage s’est déroulé dans l’Illinois.

Notre critique de La fièvre du roller.

Une histoire qui alterne entre comédie et drame mais est-ce que l’histoire vaut le coup ?

image fievre roller bounce disney fox
image fievre roller bounce disney fox

C’est dommage justement de ne pas avoir réussi à trancher pour se concentrer que sur un aspect du scénario. Du point de vue de la comédie, il y a des séquences drôles sans tomber dans l’excès. Il y a un bon amusement à partager et l’ambiance est légère à ce moment là. De l’autre, nous avons l’aspect dramatique qui offre de belles scènes dont une très poignante mais qui est une intrigue secondaire qui se développe d’un coup avant de se refermer peu de temps après, sans avoir vraiment apporter une plus-value au reste. Il aurait été sans doute plus judicieux d’avoir mieux équilibré les émotions et les intrigues. Car avec tout ça, il y a aussi la compétition de roller mais le sport devient presque au second plan alors que c’était le sujet de base de l’histoire. Mais dans l’ensemble, le divertissement tient son rôle.

L’ensemble du casting s’en sort plutôt bien mais aucun n’offre une performance qui vaut le détour. Concernant les personnages, à part Xavier qui a un certain développement, les autres sont trop effacés et ne sont là que pour le côté comique tant ils se ressemblent quasiment tous. C’est là le reproche du film c’est d’avoir un travail si superficiel des protagonistes. En revanche, on salue fortement l’écriture du binôme père/fils où le premier n’arrive pas à surmonter la perte de sa femme tandis que le second chercher à vivre sans sa mère en lui rendant hommage dans sa passion pour le roller. Si on évoque les antagonistes, c’est de la caricature de l’extrême qui ne prend pas du tout.

image fievre roller bounce disney fox
image fievre roller bounce disney fox

Ambiance disco vu la période, on a droit à toute la panoplie entre les coiffures, les tenues et les décors très colorés. La réalisation se veut simple et efficace mais il aurait été plus intéressant d’appuyer le style des années 1970 où ça semble ne se montrer que lors de la compétition de roller mais en maîtrisant mal son sujet. Évidemment, la bande originale nous sort aussi bien les grands tubes de cette période que des moins connues. Pour les mélodies propres au film, elles ne sont pas assez mémorables pour marquer le coup.

La fièvre du roller n’aura pas beaucoup fait monter la température.

La note de Fabien