fbpx


Films Live 20th Century Fox La conquête de la planète des singes.

La conquête de la planète des singes.

affiche poster conquête conquest planète singes planet apes disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : J. Lee Thompson.
Scénariste : Paul Dehn.
Producteur : Arthur P. Jacobs.
Compositeur : Tom Scott.
Société de production : 20th Century Fox.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 30 juin 1972.
Sortie française : 9 août 1972.
Titre original : Conquest of the Planet of the Apes.
Durée : 1h27.
Budget : 1,7 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 9 millions de dollars.
Entrées françaises : 593 270 entrées.

Résumé.

César est adulte. Ne supportant plus l’esclavage des singes, il décide de prendre la tête d’une révolte afin de prendre le contrôle sur les humains.

Univers.

Achats.

Casting.

César : Roddy McDowall (VF : Philippe Ogouz).
MacDonald : Hari Rhodes (VF : Jean-Claude Michel).
Gouverneur Breck : Don Murray (VF : Gabriel Cattand).
Lisa : Natalie Trundy (VF : Inconnue).
Armando : Ricardo Montalban (VF : Jacques Thébault).
Inspecteur Kolp : Severn Darden (VF : Roger Carel).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La conquête de la planète des singes est la suite de La planète des singes, Le secret de la planète des singes et de Les évadés de la planète des singes.

Roddy McDowall, qui incarnait Cornelius dans le film précédent, incarne ici César. De même pour Natalie Trundy qui incarnait une femme mutante dans le premier film et Stevie dans le film précédent qui joue cette fois-ci Lisa.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

Le scénario d’origine comportait plus de violences et les scènes furent tournées. Suite à des projections tests, elles furent retirées du montage final dont la scène finale jugée trop sombre. Cette dernière existe dans une version non-censurée du film.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de La conquête de la planète des singes.

Vu la conclusion du dernier film, on se doutait qu’une suite verrait le jour et que la révolte allait naître.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

On fait un bon dans le “futur” en partant 20 ans plus tard. Les animaux domestiques ont bien disparus et même si les humains avaient été prévenus, ils ont fait des singes leurs nouveaux animaux domestiques… ou presque. Le film traite donc d’un thème régulier au cinéma : l’esclavage. Les humains ont asservis les singes. Évidemment, César étant plus intelligent que les autres et pouvant parler, il constate les dégâts et décide de mener son peuple à la rébellion. Le film se veut ainsi beaucoup plus sérieux et beaucoup plus sombre que ses prédécesseurs.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

Même si ça met du temps à se mettre en place, le moment de la révolte est très prenante même pour l’époque. La franchise n’avait jamais montré autant d’actions mais surtout autant de violences. Car oui, des morts il y en a beaucoup des deux camps. Nous avons vu la version non-censurée et il faut le reconnaître, c’est assez graphique. La scène finale de La conquête de la planète des singes est ainsi terriblement sanglante et montre toute la gravité de la situation et le devenir de la planète avec un discours de César de toute beauté et très touchant. Quant à sa version censurée, on est plutôt dans l’optimisme mais ne correspond plus à la personnalité du héros.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

Un héros qui justement est bien loin de ce qu’on a connu avec Cornelius et Zira. Oubliez le ton jovial, amusant et bon enfant. Ici, César, qu’on connait bien grâce aux films récents de la franchise, fait enfin sa vraie apparition. Il est intelligent, ayant hérité de ses parents, et sait donc communiquer. De ce fait, il apprend et il pense par lui-même. Ne supportant plus l’injustice de la Terre et du traitement infligé à ses semblables “primitifs”, d’un singe de cirque il devient un leader contestataire et un meneur de troupes. Son évolution psychologique se fait progressivement et permet de mieux apprécier la construction de celui qui va mener au renversement de l’espèce humaine. Quant aux personnages secondaires, ils ne sont guère mémorables.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

On change vraiment de registre par rapport au dernier film. Nous ne sommes plus dans la comédie mais dans le film d’action. La mise en scène s’en ressent même si elle souffre quand même de défauts pas si mineurs que ça. Tout d’abord, les décors sont très limités et tout se passe dans un seul lieu. On se sent enfermé mais dans un sens, on pourrait dire que c’est intentionnel afin de traduire le confinement des singes (même si en réalité, c’est juste un budget de production très restreint). L’autre défaut est sa luminosité. Certes, l’histoire est sombre mais ce n’était pas la peine de le rajouter à l’image par énormément d’obscurité même en plein jour. Les seuls moments lumineux proviennent des couleurs des singes. Si les humains sont habillés de noir, les singes portent des combinaisons colorées et vives, tels qu’ils en auront 2 000 ans plus tard. Pour le reste, la bande originale est bonne (et relève le niveau par rapport au troisième opus) et les maquillages sont corrects.

image conquête conquest planète singes planet apes disney fox

La conquête de la planète des singes retrouve la panache du premier film et mérite d’être vue en version non censurée pour en apprécier pleinement sa saveur, créant ainsi le réel commencement de la planète des singes.

La note de Fabien

En bref

Vraiment bon et vivement la suite !