CinémaLa colline a des yeux.

La colline a des yeux.

affiche poster colline yeux hills eyes disney fox

Réalisateur : Alexandre Aja.
Scénariste : Alexandre Aja et Grégory Levasseur.
Producteur : Wes Craven, Frank Hildebrand, Samy Layani, Peter Locke et Marianne Maddalena.
Compositeur : Tomandandy.
Société de production : Craven-Maddalena Films, Dune Entertainment et Major Studio Partners.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie USA : 10 mars 2006.
Sortie française : 21 juin 2006.
Titre original : The Hills Have Eyes.
Durée : 1h48.
Budget : 15 millions de dollars.
Recette mondiale : 70 millions de dollars.
Recette USA : 41,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 502 031 entrées.

Résumé.

Une famille part en vacances et prend une route du désert. Pris dans un accident, ils sont traqués par une famille de cannibales.

Achats.

Casting.

Pour la version non censurée, certains personnages ont été redoublés.

Doug Bukowski : Aaron Stanford (VF : Boris Rehlinger).
Brenda Carter : Emilie de Ravin (VF : Dorothée Pousséo).
Bobby Carter : Dan Byrd (VF : Maël Davan-Soulas).
Big Bob Carter : Ted Levine (VF : Jean-Yves Chatelais / Richard Darbois).
Ethel Carter : Kathleen Quinlan (VF : Danièle Douet).
Lynn Bukowski : Vinessa Shaw (VF : Barbara Delsol).
Le gérant de la station : Tom Bower (VF : Patrick Préjean / Patrick Raynal).

En savoir plus.

La colline a des yeux est le remake du film éponyme de Wes Craven sorti en 1977.

Les acteurs adultes mutants disposaient de maquillages prothétiques tandis que les enfants acteurs mutants étaient maquillés numériquement.

image colline yeux hills eyes disney fox

Le tournage s’est déroulé au Maroc.

Notre critique de La colline a des yeux.

Avec un tel pitch, on ne sent pas grande originalité…

Effectivement, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent (sans mauvais jeu de mots). Tout est très classique, très prévisible aussi où on devine rapidement qui survivra, avec des péripéties peu reluisantes. De plus, le scénario n’apporte aucune réflexion ni profondeur. Certes, il ne faut pas trop en demander à un film d’horreur mais quand même, le coup des cannibales mutants à cause du nucléaire, il y aurait pu avoir un soupçon d’idées inédites pour se démarquer du lot. De plus, on est trop dans de la violence tape à l’œil avec le brin de vengeance nécessaire et d’instinct de survie.

image colline yeux hills eyes disney fox
image colline yeux hills eyes disney fox

Évidemment, on commence avec beaucoup de personnages pour en finir avec très peu. De ce fait, aucune possibilité de vraiment les développer. Tellement qu’on va rester centrer que sur trois personnages. Comme par hasard, il faut que l’un d’eux soit un bricoleur de génie pour concevoir des pièges. Sans oublier le père qui veut sauver sa fille par tous les moyens, créant alors un protagoniste bien cliché aussi. On ne peut pas reprocher l’interprétation du casting qui s’en sort vraiment bien. Même si on retient surtout la petite enfant mutante bien attachante et le chien auquel on frémit plus d’une fois. Du côté des mutants justement, à part en faire des décérébrés mangeurs d’humains tous dans les muscles, voilà quoi…

Alexandra Aja est bon dans la réalisation et ça se ressent avec une ambiance assez oppressante dans la plupart des scènes. Il n’use pas des codes classiques du genre horrifique à faire sursauter à tout bout de champ. C’est maîtrisé et c’est appréciable. Les effets spéciaux sont bien faits et contribuent à retourner l’estomac comme il se doit. Concernant la bande originale, ce n’est pas la grande réussite tant elle a du mal à donner une tension supplémentaire.

image colline yeux hills eyes disney fox
image colline yeux hills eyes disney fox

La colline a des yeux fait le job mais n’en fait pas un grand film d’horreur.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles