amazon disney

Affiche La Belle au bois dormant Disney Poster Sleeping Beauty

Fiche technique.

Réalisateurs : Clyde Geronimi, Les Clark, Eric Larson et Wolfgang Reitherman.
Scénaristes : Erdman Penner, Joe Rinaldi, Winston Hibler, Bill Peet, Ted Sears, Ralph Wright et Milt Banta.
Compositeur : George Bruns.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Film Distribution Company.
Sortie USA : 29 Janvier 1959.
Sortie française : 16 Décembre 1959.
Titre original : Sleeping Beauty.
Durée : 1h15.
Budget : 6 millions de dollars.
Recette mondiale : 51 millions de dollars.
Recette USA : 36 millions de dollars.
Entrées françaises : 7 741 092 entrées.

Résumé.

Lors d’une fête célébrant la naissance de leur fille, le Roi Stéphane et la Reine invitent tout le peuple de leur royaume, ainsi que des fées, pour faire des dons à la petite princesse. Mais Maléfique, la sorcière du mal, pour se venger de ne pas avoir été invitée, décide de lancer un mauvais sort à la princesse Aurore : avant l’aube de ses 16 ans, elle se piquera le doigt sur un fuseau et mourra. De peur, le Roi et la Reine décident de confier Aurore à trois fées : Flora, Pâquerette et Pimprenelle, pour l’éloigner du royaume. Mais cela ne va pas empêcher Maléfique de vouloir mener sa malédiction à bien.

Univers.

Achats.

Casting.

Aurore : Mary Costa (VF : Irene Valois et au chant Huguette Boulangeot, Jeanine Forney et au chant Danielle Licari).
Prince Philippe : Bill Shirley (VF : Guy Chapelier (1981)).
Maléfique : Eleanor Audley (VF : Jeanne Dorival (1959), Sylvie Moreau (1981)).
Flora : Verna Felton  (VF : Henriette Marion (1959), Paule Emmanuele (1981)).
Pâquerette : Barbara Jo Allen (VF : Jacqueline Ferrière (1959), Marie-Christine Darah (1981)).
Pimprenelle : Barbara Luddy (VF : Colette Adam (1959), Jeanine Freson (1981)).
Le Roi Stéphane : Taylor Holmes (VF : Raymond Rognoni (1959), René Bériard (1981)).
Le Roi Hubert : Bill Thomson (VF : Jacques Berlioz (1959), Roger Carel (1981)).
Narrateur : Marvin Miller (VF : Hubert Noël (1981)).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

La Belle au Bois Dormant est le vingtième long-métrage d’animation et seizième “classique d’animation” des studios Disney.

Le film de Walt Disney est adapté du livre “La Belle au Bois Dormant” de Charles Perrault, mais aussi de celui des frères Grimm.

Les premières recherches sur cette adaptation débutent dès janvier 1950. Le 15 mai 1951, une première ébauche de scénario est proposée. Mais en Juin 1952, Walt Disney en refuse un de Joe Rinaldi et Ed Penner parce qu’il y trouvait trop de ressemblances avec Cendrillon et Blanche-Neige et les Sept Nains.

aurore aurora personnage character la belle au bois dormant sleeping beauty disney animation

Les personnages de Aurore et Maléfique, bien que toutes deux personnages principaux, ne se voient jamais dans le film.

Les équipes du film ont réutilisé des techniques qui avaient servi pour Blanche-Neige et les Sept Nains et Cendrillon, mais aussi des scènes qui n’avaient pas été utilisées. Comme par exemple, une scène onirique présentant Aurore dansant avec le Prince Philippe, initialement prévue pour Blanche-Neige et les Sept Nains.

réplique quote citation la belle au bois dormant sleeping beauty disney animation

Le projet a été suspendu pendant deux ans en faveur de la construction du parc Disneyland en Californie, mais aussi pour la production de programmes télévisés tels que Disneyland, The Mickey Mouse Club ou la série Zorro.

Au niveau des décors, le film a une grande influence médiévale ainsi que les tapisseries de cette époque là.

La Belle au Bois Dormant est le premier film à tester de nouvelles techniques comme le procédé de transfert des crayonnés sur celluloïd. Il utilise aussi un matériel plus connu, la caméra multiplane. Deux caméras sont utilisées, une verticale pour réaliser la scène de la forêt et une verticale pour réaliser la scène du château. Il utilise aussi le format Technirama qui, combiné à la caméra multiplane, donne un effet de relief et de profondeur de champ.

Notre critique de La Belle au bois dormant.

Suite à la Seconde Guerre Mondiale, les studios Disney ont souffert entre 1940 et 1950. Mais depuis la sortie de Cendrillon  en 1950, les studios sont remontés et ont repris leur place de leader des films d’animation. Et ils le prouvent encore avec cette adaptation de La Belle au Bois Dormant, en restant dans un domaine que Disney aime tant, les contes de fées en longs-métrages d’animation. En s’inspirant de deux versions du même conte, nous avons vraiment une nouvelle vision de cette histoire qui a marqué le temps. En effet, nous avons des personnages très marqués, aussi bien niveau personnalité qu’apparence. Le plus frappant est Maléfique. Elle a une allure très singulière, très remarquable (toujours en noir, longue cape, coiffée avec des cornes, entourée de personnages très sombres). Sa transformation en dragon est le point culminant et la montre telle qu’elle est.

réplique quote citation la belle au bois dormant sleeping beauty disney animation

Nous pouvons aussi remarquer que le Prince Philippe a été beaucoup plus travaillé et n’est pas juste un personnage secondaire. Il est présent dans le film et intervient régulièrement. Et bien sur, Aurore a une grande particularité : sa beauté. Elle est plus travaillée que Blanche-Neige, elle parait plus mature, même si elle a ce même côté naïf et proche des animaux. Elle est la victime de la malédiction mais ne sait pas que quelqu’un veut la tuer.

Un ballet existait déjà sur La Belle au Bois Dormant, mais la musique du film n’est pas concentrée que sur ça. La production a réussi à combiner les deux types de musique et à transformer la musique originale pour qu’elle corresponde au format cinématographique de Disney.

réplique quote citation la belle au bois dormant sleeping beauty disney animation

En conclusion, même si le grand succès n’était pas au rendez-vous au moment de sa sortie au cinéma, La Belle au Bois Dormant est sans aucun doute un des immenses succès des studios Disney. Que ce soit par les choix artistiques ou techniques, le film a gardé toute sa magie, et nous pouvons dire que la scène de fin avec la transformation de Maléfique en dragon est vraiment la plus marquante et une des plus magnifiques du film. A voir aussi une nouvelle version, toujours de Disney et plus récente: Maléfique.