fbpx


Cinéma Juno.

Juno.

affiche poster juno disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Jason Reitman.
Scénariste : Diablo Cody.
Producteur : Lilian Halfon, John Malkovich, Mason Novick et Russell Smith.
Compositeur : Matt Messina.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, Mandate Pictures et Mr. Mudd.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 7 septembre 2007 (Toronto).
Sortie USA : 5 décembre 2007.
Sortie française : 6 février 2008.
Titre original : Juno.
Durée : 1h36.
Budget : 7,5 millions de dollars.
Recette mondiale : 232,4 millions de dollars.
Recette USA : 143,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 873 420 entrées.

Résumé.

Âgée de 16 ans, Juno tombe enceinte. Elle décide de mener la grossesse à son terme et elle cherche des parents pour adopter le futur bébé.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Juno MacGuff : Ellen Page (VF : Jessica Monceau).
Paulie Bleeker : Michael Cera (VF : Hervé Grull).
Vanessa Loring : Jennifer Garner (VF : Laura Blanc).
Mark Loring : Jason Bateman (VF : Bruno Choel).
Brenda « Bren » MacGuff : Allison Janney (VF : Marie-Laure Beneston).
Mac MacGuff : J. K. Simmons (VF : Bernard Tiphaine).
Leah : Olivia Thirlby (VF : Céline Ronté).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La scénariste Diablo Cody a écrit l’histoire en se basant sur son entourage dont son mari qui a été adopté ainsi que sa meilleure amie qui a été enceinte au lycée. Elle s’inspire également de sa propre vie : un ancien petit-ami adepte des Tic Tac, un téléphone hamburger et une meilleure amie pom-pom girl. Les studios de production boudèrent tout d’abord le scénario à cause de son sujet.

Jennifer Garner accepta de baisser son salaire pour rester dans le budget mais demanda un pourcentage des recettes du film. Vu le succès au box-office, elle gagna finalement plus que le salaire qu’elle avait habituellement.

image juno disney fox

Ellen Page a suggéré des chansons au réalisateur qui furent incorporées pour la bande originale.

Le film devait initialement sortir le 15 décembre 2007 mais il fut avancé.

Le tournage s’est déroulé de février à mars 2007 au Canada.

Notre critique de Juno.

Un film sur une mère adolescente, pas si original mais on peut avoir une bonne surprise.

image juno disney fox

Ce qui est effectivement le cas. On se laisse facilement embarquée par l’histoire qui se veut à la fois très simple tout en apportant quelques thématiques complexes et sérieuses sans trop en faire, tout étant parfaitement dosé. On commence le film par le test de grossesse pour le finir par l’accouchement. Ainsi, on parcourt sept mois de la vie de Juno.

image juno disney fox

Le scénario aborde alors la question de la grossesse chez une adolescente mais sans tomber dans le “bien / pas bien”, le film ne veut pas prendre part. On a droit d’un côté à un personnage qui fait figuration le temps d’une scène pour parler de l’avortement, de l’autre une technicienne médicale qui se permet de juger l’inconscience des jeunes ados, puis les parents qui doivent gérer cette situation et enfin le couple qui va adopter le bébé. Ainsi, on a droit à différentes versions sans porter de jugement et c’est tout à l’honneur du film. S’il fallait le définir, c’est un film qui laisse le choix et qui met en avant ce libre arbitre.

Autre sujet abordé : l’adoption, qui est l’intrigue centrale du film finalement. Là où on pouvait s’attendre à quelque chose de facile à amener, il arrive à y avoir plus de profondeur. Un couple bien en apparence, ayant des moyens, bien sous tout rapport mais qui montre également les aléas de la vie : une adoption, ça fonctionne pour deux personnes. Des dissensions apparaissent dans le couple à ce sujet sans tomber dans la crise ou le mélodrame mais tout est encore une fois très bien amené.

image juno disney fox

Il n’y a pas grand chose à réfuter dans le scénario de Juno. L’esprit est léger et presque bon enfant, traitant de sujet sérieux sans aller dans l’excès. On est évidemment dans quelque chose qui déborde de bons sentiments mais la dose d’émotions que procure le film est ajustée comme il faut pour donner le sourire et nous faire passer un bon moment. On pourrait juste trouver un peu malsaine la drôle de relation entre Juno et le futur père adoptif.

image juno disney fox

La force du film vient surtout d’Ellen Page. Elle est excellente et offre un jeu d’actrice idéal en montrant différentes facettes de son personnage en passant de la joie à la tristesse sans oublier la colère et la peur. Juno est ainsi une adolescente immature par sa manière d’être, prenant ça à la légère avant de se montrer plus responsable en faisant toutes les démarches de l’adoption afin de rendre un couple heureux. Dans le même temps, elle reste toujours proche du “père”, un jeune ado peu sûr de lui extérieurement mais qui se veut rapidement attachant et qui ne cherche pas pour autant à se débiner. L’un comme l’autre, on les voit un peu perdu par la situation. En restant chez les jeunes, la meilleure amie de Juno est vraiment déjantée mais reste un bon soutien pour les épreuves.

image juno disney fox

Du côté des adultes, on commence déjà par les parents de Juno qui prennent plutôt bien la nouvelle, ne cherchant pas à réprimander leur fille mais à la soutenir dans sa décision et à l’aider dans les différentes démarches. Des parents qui se veulent “cool”. Concernant les parents adoptifs, Jennifer Garner incarne vraiment l’image de la mère idéale et est parfaite comme actrice, adorant les enfants et désirant en avoir plus que tout (même si la raison n’est pas dite, on comprend qu’elle ne peut pas en avoir naturellement), qui se prépare complètement pour ça et qui a peur que Juno abandonne. Son mari est incarné par Jason Bateman, parfait lui aussi mais doutant de sa capacité à être père.

image juno disney fox

La réalisation est toute aussi excellente que le reste. Après un générique façon dessin animé bien agréable à voir, on traverse les différentes saisons (marquées par un gros titre crayonné à l’image) et montrant l’évolution de la grossesse. Le rythme tient captif tout du long et le réalisateur joue beaucoup sur la composition de l’image. On retiendra également une bande originale entraînante qui colle à la mentalité de Juno, adepte de musiques.

image juno disney fox

Juno est un film excellent qui se laisse regarder facilement et dont on en ressort avec le sourire.

La note de Fabien

En bref

Super intéressant !