CinémaJournal d'un dégonflé : Ça fait suer !

Journal d’un dégonflé : Ça fait suer !

affiche poster journal degonfler suer diary wimpy kid dog days disney fox

Réalisateur : David Bowers.
Scénariste : Maya Forbes, Gabe Sachs et Wallace Wolodarsky.
Producteur : Nina Jacobson ET Brad Simpson.
Compositeur : Edward Shearmur.
Société de production : Fox 2000 Pictures, Color Force, Dune Entertainment et Pee-Yew Productions.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 3 août 2012.
Sortie française : 24 octobre 2012.
Titre original : Diary of a Wimpy Kid: Dog Days.
Durée : 1h34.
Budget : 22 millions de dollars.
Recette mondiale : 77,2 millions de dollars.
Recette USA : 49 millions de dollars.
Entrées françaises : 191 entrées.

Résumé.

Les vacances d’été débutent et Greg espère toujours conquérir le cœur d’Holly. Il doit mentir à ses parents et son amitié avec Rowley en prend un coup.

Achats.

Casting.

Greg Heffley : Zachary Gordon (VF : Mattéo Marchese).
Frank Heffley : Steve Zahn (VF : Karim Barras).
Rowley Jefferson : Robert Capron (VF : Maxym Anciaux).
Rodrick Heffley : Devon Bostick (VF : Sébastien Hébrant).
Holly Hills : Peyton Roi List (VF : Sarah Tayeb).
Susan Heffley : Rachael Harris (VF : Inconnue).
Stan : Phil Hayes (VF : Jean-Marc Delhausse).

En savoir plus.

Journal d’un dégonflé : Ça fait suer ! est la suite de Journal d’un dégonflé et de Journal d’un dégonflé : Rodrick fait sa loi. C’est l’adaptation du roman Ça fait suer ! de Jeff Kinney publié en 2011.

image journal degonflé suer diary wimpy kid dog days disney fox

Le tournage s’est déroulé d’août à octobre 2011 au Canada.

Notre critique de Journal d’un dégonflé : Ça fait suer !

Un premier film déplorable, un second plus émotionnel, que nous réserve donc ce troisième opus.

image journal degonflé suer diary wimpy kid dog days disney fox
image journal degonflé suer diary wimpy kid dog days disney fox

Ce nouveau scénario verse moins dans le sérieux que son prédécesseur et s’oriente pleinement vers la comédie. Heureusement, on est loin de l’humour potache et lourd du premier volume. En effet, on est plus dans les péripéties bon enfant mais il y a aussi le bémol que ça commence à devenir redondant de toujours trouver des situations ultra gênantes pour Greg. On a droit quand même à certaines scènes très drôles même si un peu prévisible. Pour le reste, le scénario n’est pas exceptionnel mais ça sent bien le film d’été pour se changer les idées. La structure est classique mais suffisamment efficace pour plaire à un jeune public et satisfaire correctement les adultes.

Bien qu’on retrouve les mêmes personnages qu’auparavant, il y a un autre équilibre qui est fait. Les rôles secondaires font juste des apparitions et on se concentre bien plus sur Greg. Sa personnalité est bien plus travaillé car il veut passer beaucoup de temps avec Holley mais il va subir la trahison de son meilleur ami et il doit également gérer ses mensonges avec ses parents. De plus, sa relation avec son frère est plus attachante et fait donc une bonne continuité avec le film précédent. Le père de Greg prend aussi plus d’importance pour créer une plus forte relation avec son fils et permet de développer davantage son rôle. Du point de vue des protagonistes, c’est donc une sacrée amélioration par rapport aux deux premiers longs-métrages de la franchise.

image journal degonflé suer diary wimpy kid dog days disney fox
image journal degonflé suer diary wimpy kid dog days disney fox

La réalisation gagne plus en sobriété et reste bien classique. Les scènes animées, qui font l’originalité de la saga, sont présentes peu de fois mais toujours dans une très bonne utilisation. On est dans quelque chose de plus simple mais ça fonctionne vraiment bien. C’est aussi plus intéressant de quitter le cadre scolaire pour offrir d’autres lieux à découvrir, donnant une bouffée d’air frais à la franchise. La narration, afin de coller au cadre du “journal”, est également très réduite et ce n’est pas un mal. Concernant la bande originale, les musiques sont plus douces et discrètes mais elles ont un certain charme.

Journal d’un dégonflé : Ça fait suer ! nous aura offert un moment sympathique.

La note de Fabien