Actualités A la une James Bond chez Disney ? La MGM vend une partie de son...

James Bond chez Disney ? La MGM vend une partie de son catalogue.

banniere-dp-vers-dlp

On le sait, la pandémie mondiale ne fait pas du bien à l’industrie du cinéma. Surtout quand un studio déjà en difficultés financières voit son blockbuster sans cesse repousser, écroulant encore plus le compte en banque.

Le point sur la situation.

En effet, la MGM devait sortir en 2020 le nouveau James Bond, Mourir peut attendre, avant d’être repoussé au 31 mars 2021, sauf nouveau report. Il y a déjà quelques temps, cette annonce avait commencé à circuler et Netflix et Apple TV+ se sont montrés intéressés pour racheter le futur James Bond, mais le coût de 600 millions de dollars les a refroidi.

Mais voilà, le célèbre studio au lion rugissant fondé en 1924 a besoin de financement et il envisage une option : vendre une partie de son catalogue à des plateformes de streaming à celui qui fera la meilleure offre. Deux banques d’investissements seraient à l’œuvre pour s’attaquer à cette vente, Morgan Stanley et LionTree LLC. Il est question d’un montant de 5,5 milliards de dollars.

logo mgm

Actuellement, les plateformes de streaming ont le vent en poupe et le succès de Prime Video, Netflix et Disney+ n’est plus à démontré. Surtout que la Warner a lancé HBO Max (via le géant de télécommunication AT&T) qui possède un catalogue prometteur vu le passé cinématographique de Warner.

La MGM détient 4000 films et est donc assis sur une mine d’or pour ceux qui en ont les moyens. En plus de la franchise James Bond, lucrative à souhait, se trouvent également La trilogie Le Hobbit, mais aussi la licence Rocky, Tom Raider ou encore La panthère rose, sans compter les séries comme The Handmaid’s tale par exemple. De par le passé, on peut aussi citer Ben-Hur, l’un des trois films du cinéma à avoir raflé 11 Oscars.

Disney acquéreur ?

Déjà en 2019, le PDG de The Walt Disney Company de l’époque, Bob Iger, avait déclaré que le rachat de la franchise “ne le dérangerait pas” mais aussi :

“Nous ne sommes pas acheteur pour le moment, mais je suis depuis toujours un grand fan de James Bond”.

En clair, c’était une option de leur part mais rien encore de bien concret. Mais voilà, en regardant en arrière, la firme aux grandes oreilles a su sortir le chéquier pour acheter de grandes compagnies : Pixar (7 milliards de dollars), Lucasfilm (4 milliards de dollars), Marvel Studios (4 milliards de dollars) et dernièrement 20th Century (71 milliards de dollars). Autrement dit, mettre 5,5 milliards sur la table ne serait pas trop une difficulté.

De plus, Disney+ va évoluer en 2021 avec l’intégration de Star. Ce label va avoir un catalogue plus destiné à un public d’adultes et donc quoi de mieux que d’avoir James Bond par exemple comme égérie ? Afin d’attirer de nouveaux abonnés, cela pourrait être un coup de poker pour renforcer la plateforme de streaming.

star disney plus

Évidemment, on voit mal comment un tel film pourrait zapper la case cinéma tant le box-office serait juteux. Mais justement, avoir la sortie du film au cinéma puis plus tard son accès à Disney+, c’est un double coup gagnant. Sachant qu’en plus, c’est le dernier film de Daniel Craig en tant que James Bond et qu’il va falloir relancer la franchise avec un autre acteur, donc prendre un nouveau départ.

Sans compter évidemment les différentes franchises que possède la MGM où on pourrait aussi rajouter Stargate aux exemples cités plus haut.

Pourtant, c’est pas si simple.

On voit déjà venir d’ici les “Disney rachète tout, c’est la mort du cinéma”. Déjà, il ne faut pas oublier qu’il y a des clauses légales derrière tout rachat et l’acquisition de la Fox pour 71 milliards de dollars n’a pas été un parcours de santé tant il y avait des règles américaines à respecter et qu’en face il y avait un concurrent qui mettait gros aussi sur la table.

Quant aux arguments que Disney pourrait en faire un James Bond bisounours, il faut souligner qu’ils vont faire Deadpool 3 avec une classification R, bien la preuve qu’ils visent aussi le coeur d’un public plus adulte. Ce qui est également l’objectif du label Star de Disney+. De même, The Mandalorian est encensé par la critique et par le public, montrant ainsi que de mettre les bonnes personnes au bon endroit, cela est gage de qualité.

james bond daniel craig

Ensuite, justement, si Disney y verrait un catalogue juteux, il n’est pas le seul. Netflix pourrait très bien vouloir mettre le paquet pour contrer ses concurrents grandissants. Il y a également Apple+ Tv qui se doit d’avoir du lourd pour attirer des abonnés, ce qui n’est pas son fort actuellement. Ensuite, HBO Max justement attaque assez fort d’entrée de jeux et ne serait sûrement pas contre un tel catalogue. Surtout quand on sait que la Warner se porte bien et pourrait se lancer dans un tel enjeu, en plus d’avoir, entre autres, Harry Potter en franchise lucrative.

En clair, si une compétition devait avoir lieu, ce serait sans doute Disney contre Warner Bros, avec plutôt un avantage sur ce dernier tant il ne détient pas autant de compagnies célèbres et donc il aurait plus le champ libre du côté de la légalité.

À moins que Salto, la plateforme française de streaming, ne veuille rentrer dans la partie elle aussi pour se faire connaître (petite touche d’humour).

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.