It’s Pat, the movie.

, par
Affiche Poster its pat movie disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Adam Bernstein.
Scénaristes : Julia Sweeney, Jim Emerson, Stephen Hibbert et Quentin Tarantino.
Producteur : Charles B. Wessler.
Compositeur : Mark Mothersbaugh.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 26 août 1994.
Sortie française : Aucune.
Titre original : It’s Pat.
Durée : 1h18.
Budget : 8 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 60 000 dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé

Pat Riley est un androgyne qui va tomber amoureux de Chris, une personne également androgyne.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Pat Riley : Julia Sweeney.
Chris : Dave Foley.
Stacy Jacobsen : Julie Hayden.
Kyle Jacobsen : Charles Rocket.
Docteur : Timothy Stack.
Nourrice : Mary Scheer.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

It’s Pat, the movie est l’adaptation cinématographique d’un personnage issu du programme télévisé américain Saturday Night Live.

Le film était à l’origine un projet de la 20th Century Fox qui s’est retiré en cours de production.

Image its pat movie disney touchstone

Le film a été diffusé dans trente-trois cinémas sur trois villes seulement avant d’être déprogrammé au bout d’une semaine.

Quentin Tarantino aurait travaillé sur le scénario sans être crédité.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de It’s Pat, the movie.

Un film qui provient d’un personnage à sketch de la télévision, c’est assez intriguant.

Image its pat movie disney touchstone

Avec du recul, le scénario tient à peu près la route. A peu près car on alterne entre des moments amusants et des moments terriblement longs. Le fait de ne pas connaître le sexe de Pat est le gag récurrent du film, l’apothéose se situant lors de la scène de la fête des fiançailles où les invités tentent de savoir qui il est vraiment. Chaque situation du film où on pense le découvrir est en fait contourné par un gag bien trouvé.

Mais l’histoire s’arrête là. Alors que le voisin sert d’intrigue parallèle pour découvrir qui est Pat, l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard pour autant. On en ressort au même point qu’au début. Il n’y a en effet aucune évolution notable dans It’s Pat, the movie.

Image its pat movie disney touchstone

Trois personnages sont au cœur du scénario. A commencer par Pat, qui est interprétée par une bluffante Julia Sweeney. En revanche, le personnage frise l’insupportable assez souvent : déjà par ses mimiques et son rire niais, puis par son égoïsme et son narcissisme. Nous avons en second Chris, l’autre androgyne où Dave Foley nous surprend par son jeu très juste et rendant presque le personnage attachant. Enfin, nous avons le voisin qui vire de plus en plus dans l’obsession mais qui devient trop caricatural.

Image its pat movie disney touchstone

It’s Pat, the movie avait pourtant de bonnes cartes aux mains pour réussir à parler du sujet de l’androgynie en donnant de l’humour mais aussi du sérieux. Au final, on n’a pas grand chose de consistant malgré quelques bonnes trouvailles humoristiques et une conclusion philosophique intéressante mais qui aurait pu servir de fil conducteur.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney