amazon disney

Affiche invincible disney

Fiche technique.

Réalisateur : Ericson Core.
Scénariste : Brad Gann.
Producteur: Gordon Gray et Mark Ciardi.
Compositeur : Mark Isham.
Société de production : Walt Disney Pictures, Mayhem Pictures et Who’s Nuts Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 25 août 2006.
Sortie française : 19 décembre 2006 (directement en DVD).
Titre original : Invincible.
Durée : 1h44.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : 58,4 millions de dollars.
Recette USA : 57,8 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Rien ne va plus pour Vince Papale en cette année 1976 : il perd son travail de professeur remplaçant et sa femme, lassée par toute cette malchance, décide de le quitter, en emportant toutes leurs affaires avec elle. Pourtant, Vince n’est pas du genre à se laisser abattre. Grand fan de football américain mais n’ayant jamais réellement pu y participer en tant que joueur, il décide de tenter sa chance et de prendre part à une session de recrutement d’une grande équipe, celle des Eagles de Philadelphie.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achat.

Casting.

Vince Papale : Mark Wahlberg (VF: Alexandre Gillet).
Dick Vermeil : Greg Kinnear (VF: Damien Boisseau).
Leonard Tose : Michael Nouri (VF: Inconnue).
Janet Cantwell-Papale : Elizabeth Banks (VF: Inconnue).
Frank Papale : Kevin Conway (VF: Inconnue).
Tommy : Kirk Acevedo (VF: Inconnue).
Carol Vermeil : Paige Turco (VF: Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Un an après Un parcours de légende, les studios Disney produisent une nouvelle fois une version romancée d’une ascension sportive avec Invincible. Le succès sera au rendez-vous et le public américain réservera un accueil triomphal à cette nouvelle adaptation.

Pour rendre l’adaptation plus fluide, les studios Disney ont modifié quelques aspects de la vie de Vince Papale, joueur chez les Eagles de Philadelphie entre 1976 et 1978. En effet, en réalité et avant sa sélection, il avait déjà joué comme semi-professionnel dans plusieurs équipes alors que dans le film, il est présenté comme un simple amateur. De même, la session de recrutement à laquelle il participe était en fait réservée à certains joueurs déjà repérés par l’équipe et non pas une session ouverte. Ces petites modifications n’ont pas rebuté Vince Papale puisque le joueur a participé aux commentaires audio du film lors de sa sortie en DVD.

Image invincible disney

Ericson Core signe ici son premier long-métrage pour le cinéma en tant que réalisateur.

Les deux enfants de Vince Papale font une rapide apparition dans le film. Son fils Vincent comme joueur et sa fille Gabriella comme quaterback dans l’équipe pour enfant.

Notre critique de Invincible.

Disney aborde le football américain en s’inspirant d’une histoire vraie. Mais soit la réalité n’est pas passionnante, soit le scénario a un problème.

En effet, alors qu’on aurait pu s’attendre à quelque chose d’entraînant avec un homme qui perd tout et qui veut se lancer dans un pari audacieux d’intégrer une équipe, on assiste plutôt à un naufrage. Le début va trop vite, on n’a pas le temps de rentrer dans la tête de Vince Papale, de s’attacher à lui, d’éprouver de la compassion pour ce qu’il vit. Tout le long du film, on est trop à distance du personnage et on se contente de le voir essayer de réaliser son rêve mais rien n’est convaincant. Ce sont plutôt des séquences répétitives et on ne frémit jamais de savoir s’il va échouer ou non.

Image invincible disney Image invincible disney

Il faut dire aussi que Mark Wahlberg est égal à lui-même : inexpressif. Qu’il soit dans sa vie ou sur le terrain, son personnage est le même. Même l’autre rôle important, celui du coach, ne brille pas non plus devant les choix qu’il doit faire.

Quant à la réalisation, c’est plat. De la simplicité du début à la fin sauf pendant la séquence finale où le réalisateur a dû se dire qu’il était temps de montrer autre chose.

Invincible tient donc très mal son titre car à part s’ennuyer, le film ne parvient à rien d’autres.