amazon disney

Affiche poster inspecteur inspector gadget disney

Fiche technique.

Réalisateur : David Kellogg.
Scénariste : Kerry Ehrin, Zak Penn, Dana Olsen, Kerry Ehrin, Andy Heyward, Jean Chalopin, Bruno Bianchi.
Producteur : Roger Birnbaum, Andy Heyward, Jordan Kerner.
Compositeur : John Debney.
Société de production : Walt Disney Pictures, Caravan Pictures, DiC Enterprises.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 18 juillet 1999.
Sortie USA : 23 juillet 1999.
Sortie française : 20 octobre 1999.
Titre original : Inspector Gadget.
Durée : 1h18.
Budget : 90 millions de dollars.
Recette mondiale : 134,4 millions de dollars.
Recette USA : 97,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 182 261 entrées.

Résumé.

Alors qu’il n’est qu’un gardien de parking rêvant de devenir policier et qu’il convoite Brenda Bradford (ingénieuse technologique pour créer des cyber-policiers), il subit un terrible accident. Brenda le sauve en faisant de lui l’Inspecteur Gadget.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

John Brown / Inspecteur Gadget : Matthew Broderick (VF : Jean-Pierre Michaël).
Sanford Scolex : Rupert Everett (VF : Edgar Givry).
Sophie : Michelle Trachtenberg (VF : Lucile Boulanger).
Brenda Bradford : Joely Fisher (VF : Odile Cohen).
Voix de la Gadgeto-mobile : D.L. Hughley (VF : Emmanuel Curtil).
Chef Gontier : Dabney Coleman (VF : Michel Fortin).
Artemus Bradford : Rene Auberjonois (VF : Rémy Darcy).
Einstein : Michael G. Hagerty(VF : Denis Boileau).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Inspecteur Gadget est une adaptation de la série d’animation éponyme de 1983. A l’origine, le film durait 1h50 mais suite aux projections tests désastreuses, Disney raccourci drastiquement le film à 1h18.

Lors d’une des phases de production, Jim Carrey a été envisagé dans le rôle d’Inspecteur Gadget. De même, Brendan Fraser était pressenti pour le rôle mais il refusa suite à son apparition dans George de la Jungle. D’autres noms ont circulé : Bruce Willis, Nicolas Cage,, Tom Cruise,  Brad Pitt, Keanu Reeves, Arnold Schwarzenegger, Robert Downey Jr., Johnny Depp, Sylvester Stallone, Kurt Russell,  John Travolta, Tom Hanks, Michael Keaton, Robin Williams et Alec Baldwin.

image inspecteur inspector gadget disney

Cameron Diaz a décliné le rôle de Brenda Bradford pour tourner dans un autre film. Lindsay Lohan a également refusé le rôle de Penny car elle préparait son tout premier rôle pour une autre production Walt Disney Pictures : A nous quatre.

Il existe six versions de la Gadgeto-mobile dans le film selon les besoins de tournage. C’est une Lincoln Continental de 1964.

Notre critique de Inspecteur Gadget.

Dessin animé à succès de toute une génération, Inspecteur Gadget se voit adapter en prises de vues réelles par Disney. Le choix parait audacieux et pour le moins surprenant.

Après une séquence d’ouverture qui semble planter l’intégralité du film dans la médiocrité, l’histoire se veut un chouïa plus intéressante lorsque nous découvrons l’origine de la création de Gadget (que le dessin animé n’évoquait pas). La raison donnée est très simpliste mais a le mérite d’apporter quelque chose de nouveau dans un univers assez connu. Quant au reste, le scénario tient sur l’épaisseur d’une feuille : un méchant veut la technologie de Gadget. Si dans un dessin animé cette simplicité correspond bien au public visé, pour un film de ce genre, il aurait été mieux d’avoir un scénario un peu plus construit. On passe également sur l’humour au ras des pâquerettes, aux péripéties prévisibles et qu’on se demande jusqu’à quel point l’histoire va encore s’enfoncer davantage dans son trou déjà bien profond. Et pourtant le film dure à peine plus d’une heure mais pas à un seul moment on ne ressent quelque chose. Si ce n’est de l’ennui.

image inspecteur inspector gadget disney

En fait de ce film, on peut juste retenir la performance de Matthew Broderick dans le rôle de l’Inspecteur Gadget qui offre aussi bien de la naïveté que de la bravoure, tout en incarnant aussi un double maléfique aux traits exagérés. On retient également la présence de la jeune Michelle Trachtenberg (la nièce Sophie) qui reste la plus convaincante du casting (on pourrait ajouter également le chien Finot mais passons). De l’autre côté, le méchant rappelle un peu sa version animée (merci la main qui caresse le chat) mais qui ensuite se montre tellement qu’il en est caricatural et pas du tout crédible pour un sou. La fameuse voiture est aussi un personnage à part entière mais devient vite lourdingue par sa manière d’être (malgré la voix d’Emmanuel Curtil). Les seconds rôles ne sont guère mieux et on a l’impression d’assister à une prestation de celui qui jouera le moins bien.

image inspecteur inspector gadget disney

Si au moins la réalisation relevait le niveau mais là encore ce n’est pas le cas : couleurs flashy, ambiance kitch par moment, aucune saveur… On dirait presque un nanar. Heureusement que les effets spéciaux tiennent la route pour rendre le film moins raté.

Au final, Inspecteur Gadget n’aurait jamais du atteindre la case du cinéma pour rester la série d’animation des enfants.