Cinéma Indiscrétion assurée.

Indiscrétion assurée.

-

Affiche Poster indiscrétion assurée another stakeout disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : John Badham.
Scénariste : Jim Kouf.
Producteur : Jim Kouf, Cathleen Summers et Lynn Bigelow.
Compositeur : Arthur B. Rubistein.
Société de production : Touchstone Pictures, Stakeout II Productions, Kouf/Bigelow Productions et Touchwood Pacific Partners 1.
Distributeur : Buena Vista Pictures Distribution.
Sortie USA : 23 juillet 1993.
Sortie française : 5 janvier 1994.
Titre original : Another stakeout.
Durée : 1h48.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 20,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 108 508 entrées.

Résumé

Chris et Bill doivent faire une mission de surveillance et sont cette fois-ci accompagnés d’une procureure. Chacun va jouer un rôle : le père, la mère et le fils.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Chris Lecce : Richard Dreyfuss (VF : Michel Papineschi).
Bill Reimers : Emilio Estevez (VF : William Coryn).
Gina Garrett : Rosie O’Donnell (VF : Inconnue).
Brian O’Hara : Dennis Farina (VF : Inconnue).
Pam O’Hara : Marcia Strassman (VF : Inconnue).
Lu Delano : Cathy Moriarty (VF : Inconnue).
Thomas Hassrick :John Rubinstein (VF : Inconnue).
Tony Castellano : Miguel Ferrer (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Indiscrétion assurée est la suite d’Étroite surveillance.

Image indiscrétion assurée another stakeout disney touchstone

Le tournage s’est déroulé de janvier à avril 1993 au Canada, au Nevada et à Washington.

Notre critique de Indiscrétion assurée.

Les suites, ça passent ou ça cassent. Touchstone remet le couvert avec le même concept… ou presque.

Image indiscrétion assurée another stakeout disney touchstone

Principal changement de taille, on passe de deux à trois “surveillants”. Pour le reste, et bien… on est dans le recyclé. Car en réalité, l’aspect surveillance des voisins n’est pas vraiment mis en avant dans Indiscrétion assurée. À la place, nous avons droit à une comédie plus poussée que son prédécesseur. Le fait de devoir créer une “famille” convaincante entre les deux policiers et la procureure, forcément, ça créer des péripéties alambiquées. Alors oui, ça se laisse voir sans trop de problèmes mais on n’arrive pas vraiment à être captivé. Peut-être car justement on reste dans la comédie très légère quand certaines situations pouvaient être plus exploitées pour faire rire (sans tomber dans le cliché).

Image indiscrétion assurée another stakeout disney touchstone

On retrouve le même duo d’acteurs en policiers et ce qui change chez eux est juste le port de la moustache. Mis à part ça, ils sont égaux à eux-même sans modifications par rapport Étroite surveillance . Enfin, si, Chris a des soucis avec sa femme. Une sous-intrigue qui sert à meubler un peu le scénario mais qui apporte quand même un petit plus pour avoir du sérieux. Les discussions des deux compères à ce sujet sont justement intéressantes. Quant à la procureure obnubilée par son chien et l’autorité, elle n’est pas si mémorable mais elle se prête bien au jeu de l’enquête.

Image indiscrétion assurée another stakeout disney touchstone

Indiscrétion assurée arrive à être quand même mieux que Étroite surveillance en terme d’écriture. Juste que ça n’en fera pas un excellent film pour autant.

La note de Fabien

En bref

Mieux que le premier.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB

 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour connaître l'actualité Disney !