amazon disney

Affiche poster Immortels Tuck everlasting disney

Fiche technique.

Réalisateur : Jay Russell.
Scénaristes : Jeffrey Lieber, James V. Hart.
Producteurs : Marc Abraham, Jane Startz, Armyan Bernstein, Thomas A. Bliss, Deborah Forte, William Teitler, Max Wong.
Compositeur : William Ross.
Société de production : Walt Disney Pictures, Beacon Communications, Scholastic Productions, Jane Startz Productions, Everlasting Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 5 octobre 2002.
Sortie USA : 11 octobre 2002.
Sortie française : 27 octobre 2004 (directement en DVD).
Titre original : Tuck Everlasting.
Durée : 1h36.
Budget : 15 millions de dollars.
Recette mondiale : 19,3 millions de dollars.
Recette USA : 19,1 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé.

Winnie Foster est une fille de bonne famille qui fuit de chez elle et s’enfonce dans les bois. Elle y fait la rencontre de la famille Tuck qui refuse de la laisser partir. Elle tombe amoureuse du fils, Jesse, mais Winnie découvre également le secret de la famille Tuck : ils sont immortels.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Winnie Foster : Alexis Bledel (VF : Inconnue).
Jesse Tuck : Jonathan Jackson (VF : Inconnue).
L’homme en jaune : Ben Kingsley (VF : Inconnue).
Angus Tuck : William Hurt (VF : Inconnue).
Mae Tuck : Sissy Spacek (VF : Inconnue).
Miles Tuck : Scott Bairstow (VF : Inconnue).
Madame Foster : Amy Irving (VF : Inconnue).
Robert Foster : Victor Garber (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Immortels est une adaptation du livre La source enchantée écrit par Natalie Babbitt. C’est la deuxième adaptation de ce roman, la première étant le film Turk Everlasting, sorti en 1981.

Des différences existent entre le film et le livre comme : Winnie a 15 ans au lieu de 10 ans ; la famille Tuck vit dans une cabane et non une maison en pierres ; Angus et Mae sont envoyés en prison alors que juste elle y va ; les enfants libèrent leurs parents de la prison par un stratagème alors que Winnie changeait sa place avec sa mère ; Jesse demande à Winnie de boire à la source alors que dans le livre il lui offre une bouteille d’eau qu’elle doit boire à ses 17 ans.

Image Immortels Tuck everlasting disney

Jared Padalecki (Gilmore Girls, Supernatural) s’est vu proposé le rôle de Jesse mais il refusa le rôle.

Scott Bairstow qui joue le rôle de Miles, a fait le film gratuitement tellement il voulait jouer dedans.

La première scène tournée est celle du baiser entre Winnie et Jesse. Jonathan Jackson, qui joue Jesse, avait été recruté à la dernière minute et ne connaissait pas encore Alexis Bledel, qui joue Winnie. C’était leur première rencontre.

Image Immortels Tuck everlasting disney

Notre critique de Immortels.

A première vue, en lisant l’histoire, on se dit : “une romance impossible entre deux personnes, trop classique”. Et pourtant, c’est bien plus profond que ça.

Alors certes, ça peut faire Roméo et Juliette avec un nouveau contexte, mais on rentre rapidement dans l’histoire et on se laisse captiver. Car en plus de parler d’amour impossible, l’une étant mortelle et l’autre étant immortel, le film va au-delà de ce clivage. Il s’interroge sur la question de la vie, de la mort, des sacrifices que cela peut engendré. Sans tomber dans le tragique en évoquant le fait de pouvoir mourir, Immortels distille les questionnements au fil de son histoire. Ce qui est bien, c’est que les scénaristes n’expliquent pas l’origine de cette “fontaine de jouvence”, l’histoire ne se focalise pas là-dessus qui aurait apporté un détail inutile. On est vraiment centré sur les deux tourtereaux. Même avec le troisième personnage essentiel du film, qui est l’antagoniste, là-aussi on est interrogé sur notre manière de réagir en découvrant un tel “pouvoir”. L’autre originalité du film est de se situer au début du XXème siècle, permettant d’avoir une autre vision de la mortalité à cette époque (la technologie médicale n’étant pas la même). Autre détail qui a son importance : l’opposition des classes. Elle est dans une famille bourgeoise, et lui vit avec sa famille simplement dans les bois. Enfin, le film prend un risque sur la fin qui ne fait que renforcer tout le message du film.

Image Immortels Tuck everlasting disney

Le duo Alexis Bledel / Jonathan Jackson est parfait. La première est à la fois curieuse et inquiète, devant s’acclimater dans un nouveau cadre de vie. Le second sait le sacrifice qui devra être fait s’il veut vivre son amour. Tous deux jouent comme il faut leurs personnages bien construits. Le reste du casting n’est pas en reste à commencer par l’homme en jaune, interprété par Ben Kingsley, mystérieux, froid et manipulateur. Les parents des deux jeunes sont chacun en mode miroir, offrant de nouvelles perspectives au film sur le bien-être de leur propre enfant.

La réalisation est parfaitement soignée, offrant de magnifiques plans sur le plan visuel et jouant habilement de la caméra pour nous plonger dans l’histoire. La narratrice du film intervient par moment et laisse planer le doute sur son identité, apportant un mystère supplémentaire. Le tout associé à une bande originale très belle, l’aspect technique cartonne : simple et efficace.

Image Immortels Tuck everlasting disney

Finalement, en ayant terminé le film, on se dit : “très beau film”. Dommage qu’en France Immortels n’ait pas eu droit à la case cinéma car il avait le potentiel d’attirer du monde.