Hope springs.

, par
Affiche Poster hope springs disney

Fiche technique.

Réalisateur : Mark Herman.
Scénariste : Mark Herman.
Producteur : Uri Fruchtmann, Grace Gilroy et Barnaby Thompson.
Compositeur : John Altman.
Société de production : Touchstone Pictures, Scala Films, Prominent Features, Mumbo Jumbo Productions et Fragile Films.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie anglaise : 9 mai 2003.
Sortie USA : 5 septembre 2003.
Sortie française : 20 juin 2004 (directement en DVD).
Titre original : Hope springs.
Durée : 1h28.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Colin Ware se rend à Hope, petite bourgade perdue, après avoir découvert que sa fiancée allait se marier avec un autre. Il va y faire la rencontre de Mandy.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Colin Ware : Colin Firth (VF : Inconnue).
Mandy : Heather Graham (VF : Inconnue).
Vera Edwards : Minnie Driver (VF : Inconnue).
Joanie Fisher : Mary Steenburgen (VF : Inconnue).
M. Fisher : Frank Collison (VF : Inconnue).
Doug Reed : Oliver Platt (VF : Inconnue).
Mme Peterson : Mary Black (VF : Inconnue).
Harold Peterson : Ken Kramer (VF : Inconnue).
Rob : Chad Faust (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Hope springs est l’adaptation du roman New Cardiff de Charles Webb publié en 2002.

Helena Bonham Carter a été envisagé pour le rôle de Minnie Driver.

Image hope springs disney

Le tournage s’est déroulé d’octobre 2001 à janvier 2002 au Canada.

Notre critique de Hope springs.

Une comédie romantique, c’est souvent du très classique et prévisible.

Image hope springs disney

Et comme Hope springs est une comédie romantique, effectivement c’est classique et prévisible. Un homme blessé qui retombe amoureux, l’ex qui revient, un triangle amoureux se dessine, finalement il fait son choix sur la femme dont on se doutait depuis le début. On pourrait donc espérer des petites surprises mais non, même pas. Par chance, le film n’est pas ennuyeux mais n’a rien de très palpitant pour autant. C’est assez plat, il n’y a pas de rebondissements qui donne un quelconque intérêt.

Image hope springs disney

Trois personnages sont au centre de l’intrigue de Hope springs. Colin Firth ne brille pas par son charisme car trop mono-expressif peu importe ses scènes. Il s’avère décevant ici. Minnie Driver n’est pas au mieux non plus et n’arrive pas à être convaincante dans sa volonté de reconquérir le cœur de son conjoint en plus d’avoir un côté menteuse et manipulatrice. La bonne surprise vient plutôt d’Heather Graham qui alterne entre folie gentillette à amoureuse en passant par la souffrance et la tristesse. Un personnage qui pense enfin avoir trouver l’amour mais qui se retrouve dans une situation délicate.

Image hope springs disney

La réalisation est à l’image de sa bande originale, assez académique. C’est sobre mais bon on aurait aimé que la forme rattrape le fond afin de donner un peu d’originalité à cette comédie romantique.

Hope springs n’est pas bien brillant.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney