fbpx


Cinéma Highlander : Endgame.

Highlander : Endgame.

affiche poster highlander endgame disney dimension

Fiche technique.

Réalisateur : Douglas Aarniokoski.
Scénariste : Joel Soisson.
Producteur : Peter S. Davis et William N. Panzer.
Compositeur : Stephen Graziano et Nick Glennie-Smith.
Société de production : Davis-Panzer Productions et Dimension Films.
Distributeur : Dimension Films.
Sortie USA : 1er septembre 2000.
Sortie française : 2 mai 2001.
Titre original : Highlander Endgame.
Durée : 1h32.
Budget : 15 millions de dollars.
Recette mondiale : 15,8 millions de dollars.
Recette USA : 12,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 243 403 entrées.

Résumé.

Connor et Duncan MacLeod se retrouvent afin d’affronter un Immortel qui ne respecte plus aucune règle afin de devenir le dernier.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Duncan MacLeod : Adrian Paul (VF : Pierre Dourlens).
Connor MacLeod : Christophe Lambert (VF : lui-même).
Kate MacLeod / Faith : Lisa Barbuscia (VF : Inconnue).
Jacob Kell : Bruce Payne (VF : François Siener).
Methos : Peter Wingfield (VF : Maurice Decoster).
Carlos : Damon Dash (VF : Jean-Paul Pitolin).
Heather MacLeod : Beatie Edney (VF : Inconnue).
Joe Dawson : Jim Byrnes (VF : Michel Paulin).
Jin Ke : Donnie Yen (VF : Inconnue).
Winston : Oris Erhuero (VF : Inconnue).
Cracker Bob : Ian Paul Cassidy (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Highlander Endgame est la suite d’Highlander, Highland, le retour et Highlander 3. Il réunit à la fois Connord MacLeod des films avec Duncan MacLeod, héros de la série télévisée Highlander.

Le film a connu plusieurs titres de travail : Highlander 4: The Search for Connor, Highlander IV: World Without End, Highlander: A New Order et Highlander: World Without End.

Certaines différences se trouvent entre le scénario d’origine et celui qui sera modifié par la suite : les flashbacks devaient avoir lieu à Shanghai, on devait revoir la péniche parisienne dans laquelle vit Duncan, Methos devait vivre à Paris…

image highlander endgame disney dimension

David Bowie et Jean-Claude Van Damme ont été envisagés pour le rôle de Jacob Kell ; Juliet Landau et Lucy Lawless pour celui de Faith.

Certains plans dans la bande-annonce n’apparaissent pas dans le film. Cela a été justifié que ça avait été montré juste pour attirer du public et conçu donc donc pour la bande-annonce uniquement.

Le tournage s’est déroulé d’octobre 1999 à mars 2000 en Roumanie, en Écosse et à New York.

Notre critique de Highlander : Endgame.

Pour les fans de la franchise, retrouver Connor des films avec Duncan de la série, cela promet quelque chose de bon.

image highlander endgame disney dimension

Le scénario est dans un sens correct tout en ayant certaines incohérences. Cet opus oublie donc les événements du troisième film vu que cette fois-ci Connor a une fille devenue adulte. Le même Connor qui aurait passé une dizaine d’années au Sanctuaire (lieu où les Immortels se réfugient par refus de tuer) alors que d’après la série, il aurait rencontré Duncan durant ce laps de temps. Bref, on prend ce qu’on nous donne.

image highlander endgame disney dimension

Là où Highlander : Endgame est intéressant est sur l’enrichissement de l’univers. En plus du Sanctuaire, on retrouve les Veilleurs (qui proviennent de la série) mais on a surtout droit à plusieurs flashbacks de Connor et Duncan à différentes époques. On y découvre également la “naissance” de Duncan en Immortel. La relation entre les deux personnages est ainsi le fer de lance du film tout en en apprenant davantage sur le passé de Connor. Sans oublier évidemment que les scénaristes y glissent des romances par-ci par-là car faut la touche d’amour dans ce monde de bruts. L’un des points qui aurait mérité plus de temps à l’écran est sur la fameuse éternité qui pèse sur les esprits et sur les conditions de vies (dont sentimentales) que les Immortels vivent chaque jour.

image highlander endgame disney dimension

Connor se veut ici plus sage qu’avant mais surtout bien plus en retrait. Christophe Lambert arrive déjà à être plus expressif et par moment touchant. En effet, Duncan est le personnage principal dans ce quatrième film. C’est donc Adrian Paul qui reprend le poste de l’acteur peu convaincant. Quant à son personnage, on retrouve bien celui de la série. Le lien entre les deux MacLeod parcourt tout le film jusqu’à sa conclusion qui se veut assez belle (on passera l’ultime scène du film qui semble venir de nulle part). Pour les autres, Jacob est le méchant cliché qui se veut très posé et glacial, voulant le plus de morts possibles. Faith joue le seul rôle féminin notable pour mettre de la romance à travers les époques. Enfin, on retrouve le Veilleur Joe et le grand Immortel Methos provenant de la série qui ont un rôle négligeable alors qu’ils méritaient mieux.

image highlander endgame disney dimension

Pour une rencontre de ce genre, la réalisation ne brille pas pour autant. Tout est assez classique mais on relèvera quand même des effets visuels toujours aussi faiblards. Le pire revient quand même à un des duels à l’épée (le final tant qu’à faire). Il est assez flagrant de voir que quelques plans à la suite sont réutilisés à l’identique deux minutes plus tard. C’est impressionnant que personne ne l’ait vu dans la production. La bande originale est toujours aussi mauvaise pour les scènes d’action ou inadéquates pour le reste du film. Il faut attendre la toute fin pour retrouver une chanson écossaise, histoire de se rappeler d’où l’histoire a commencé. Une Écosse qui est bien utilisée pour planter des flashbacks mais dont la mise en scène de survoler les montagnes en mode caméra accélérée ne sert à rien.

image highlander endgame disney dimension

Highlander : Endgame conclut l’arc MacLeod en étant dans la lignée du précédent mais en ne misant pas assez sur la réunion entre les films et la série.

La note de Fabien

En bref

Correct mais un petit peu décevant vu le potentiel.