fbpx


Cinéma Highlander 3.

Highlander 3.

affiche poster highlander 3 sorcerer final dimension disney

Fiche technique.

Réalisateur : Andrew Morahan.
Scénariste : Paul Ohl.
Producteur : Claude Léger.
Compositeur : J. Peter Robinson.
Société de production : Fallingcloud, Initial Groupe, Karambole Films Productions, Lumière Pictures et Transfilm.
Distributeur : Dimension Films.
Sortie anglaise : 9 décembre 1994.
Sortie USA : 27 janvier 1995.
Sortie française : 18 janvier 1995.
Titre original : Highlander : The Final Dimension / Highlander III : The Sorcerer.
Durée : 1h35.
Budget : 26 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 12,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 900 137 entrées.

Résumé.

400 ans après avoir été piégé dans une grotte, Kane s’en libère et jure de tuer Connor MacLeod.

Univers.

>> Bande originale

Achats.

Casting.

Connor MacLeod : Christophe Lambert (VF : lui-même).
Alex Johnson / Sarah : Deborah Kara Unger (VF : Michèle Buzynski).
Kane : Mario Van Peebles (VF : Jean-Louis Faure).
Nakano : Mako (VF : Pierre Baton).
John MacLeod : Gabriel Kakon (VF : Emmanuel Garijo).
Docteur Takamura : Daniel Dõ (VF : Inconnue).
John Stenn : Martin Neufeld (VF : Philippe Peythieu).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Le scénario d’origine d’Highlander 3 est différent de celui retenu pour le film. Il comportait plus de flashbacks du début du XVIIIè siècle en Angleterre et du début du XVIIe siècle en Écosse. Connor avait Cavanagh comme ami Immortel et le méchant avait pour nom Kilvera. Deux scènes étaient également marquantes : le deuil de Connor après l’enterrement de sa femme ainsi qu’une séquence où il tuait Jack l’éventreur qui se révélait être un Immortel.

image highlander 3 sorcerer final dimension disney

Suite au flop de Highlander, le retour, ce troisième film ignore les informations données dans le métrage précédent.

Le tournage s’est déroulé en Écosse, au Canada, à New York ainsi qu’au Maroc.

Notre critique de Highlander 3.

Connor est de retour et il va falloir passer après le naufrage apocalyptique du second film.

image highlander 3 sorcerer final dimension disney

Le scénario se rapproche plus du premier film en revenant aux origines de Connor (et plus particulièrement d’une de ses relations amoureuses). Toute cette intrigue sur Alex qui enquête sur lui, sur le clan MacLeod, sur Nakano et ses lames… Cela permet d’approfondir un peu le tout. Car si on devait se baser sur le méchant Kane, on est vraiment pas dans la même histoire qui soit. De plus, nous avons droit en réalité qu’à deux combats entre le vilain et Connor. Quant au fait qu’il soit devenu père (adoptif), cela ne sert pas à grand chose dans l’histoire.

image highlander 3 sorcerer final dimension disney

Même si l’immortalité est la touche fantastique, Highlander 3 va vraiment loin avec la magie de Kane qui peut se métamorphoser en d’autres personnes. L’inconvénient, c’est que même cet avantage ne rend pas plus convaincant cet immortel totalement débile à beugler et à se la jouer “bad boy” avec son look. C’est un véritable échec. Heureusement, Connor est déjà plus intéressant et on prend plaisir à découvrir son passé mais Christophe Lambert n’est toujours pas des plus convaincants. Il est à peine passable. C’est plutôt Alex qui vaut le coup par son côté investigatrice tout en étant respectueuse du secret qu’elle découvre. Son actrice Deborah Kara Unger offre une bonne interprétation.

image highlander 3 sorcerer final dimension disney

Pour un film de ce genre, on a droit à tout ce qu’il faut entre de l’action, une légère dose d’émotions (même si cela aurait été mieux en étant plus prononcé) et des flashbacks de différentes époques de Connor. Heureusement, pour un écossais, on a droit d’avoir des scènes sur place qui permettent de mettre le paysage local en avant. On retiendra de tout le film surtout une scène, celle où Connor reforge une épée, le tout avec la chanson “Bonny Portmore” de Loreena McKennitt, appuyant d’autant plus le charme écossais, accompagné par une bonne mise en scène et un travail sur la lumière. Pour le reste de la bande originale, il y a des bonnes mélodies et d’autres peu intéressantes, surtout celle des combats… Les combats justement se laissent regarder mais ne sont pas mirobolants. Enfin, les effets visuels sont assez pauvres en qualité.

image highlander 3 sorcerer final dimension disney

Highlander 3 fait donc mieux que son prédécesseur sans atteindre la puissance du premier film.

La note de Fabien

En bref

Assez sympa.