Heartbreak Hotel.

, par
Affiche Poster heartbreak hotel disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Chris Columbus.
Scénariste : Chris Columbus.
Producteurs : Debra Hill et Lynda Obst.
Compositeur : Georges Delerue.
Société de production : Touchstone Pictures et Silver Screen Partners III.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 30 septembre 1988.
Sortie française : Aucune.
Titre original : Heartbreak Hotel.
Durée : 1h37.
Budget : 13 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 5,5 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé

Afin de réaliser le rêve de sa mère qui est accidenté suite à un accident de voiture, son fils de 17 ans, Johnny Wolfe, va kidnapper son idole : Elvis Presley.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Johnny Wolfe : Charlie Schlatter (VF : Inconnue).
Elvis Presley : David Keith (VF : Marc Alfos).
Marie Wolfe : Tuesday Weld (VF : Inconnue).
Pam Wolfe : Angela Goethals (VF : Inconnue).
Rosie Pantangellio : Jacque Lynn Colton (VF : Inconnue).
Beth Devereux : Dana Barron (VF : Inconnue).
Steve Ayres : Chris Mulkey (VF : Inconnue).
Paul Quinine : Tudor Sherrard (VF : Inconnue).
Tony Vandelo : Noel Derecki (VF : Inconnue).
Brian Gasternick : Paul Harkins (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Tuesday Weld, qui joue le rôle de la mère fan d’Elvis Presley, a réellement tourné avec le chanteur en 1961 dans Amour sauvage.

Image heartbreak hotel disney touchstone

Le tournage s’est déroulé au Texas.

Notre critique de Heartbreak Hotel.

Disney qui se lance dans un film mettant en scène Elvis Presley. Il fallait oser.

Image heartbreak hotel disney touchstone

Autant le dire tout de suite, on est dans de la pure fiction. Le début d’Heartbreak Hotel est louable d’un fils qui cherche à réaliser le rêve de sa mère en lui faisant rencontrer Elvis Presley. Cette première partie est d’ailleurs assez amusante tout en mettant en place les différentes intrigues (même si le coup du concert au premier rang à la dernière minute est un sacré coup de bol). Puis vient le kidnapping du King (bon, soit…). Mais le reste du film est plus confus. Le roi du rock’n’roll accepte l’enlèvement et de faire la fameuse rencontre, jusque là ça va. Mais de le voir s’immiscer dans la vie de cette famille, faire de la peinture, les courses, endormir la petite fille… Ca devient plus bancal. Cependant, cela permet également de montrer le côté négatif de la très forte notoriété où la célébrité ne peut plus avoir de vie “normale”. Dommage que cet élément ne soit pas plus mis en avant car il y avait matière à faire.

Image heartbreak hotel disney touchstone

Trois personnages sont vraiment mis au cœur de l’intrigue de Heartbreak Hotel tant les autres personnages sont vraiment secondaires ou même anecdotiques. Commençons tout d’abord avec Johnny Wolfe, le fils de la famille qui veut aider sa mère. Il incarne l’adolescent rebelle, amateur de rock “modernisé” mais qui a un bon fond. Son interprète, Charlie Schlatter, s’en sort plutôt bien et son personnage est vraiment intéressant avec le choc des générations face à Elvis Presley. Ce dernier, joué par David Keith même s’il n’est pas très proche de la ressemblance, surprend. Le King apprécie de revenir à des choses plus simples loin des feux de la rampe, des fans et des journalistes. Cet ascenseur social lui va bien même si on se demande si le vrai Presley aurait agit de la sorte. Il est d’autant plus curieux que plus personne ne le reconnaissance lorsqu’il change légèrement de coiffure. Enfin, nous avons la mère, grande fan d’Elvis, qui est à l’origine de l’intrigue mais qui est assez effacée.

Image heartbreak hotel disney touchstone

Qui dit un film de rock avec le King dit forcément une bande originale qui en envoie. C’est effectivement le cas si peu qu’on aime Elvis Presley ! Plusieurs de ses chansons sont reprises dans le film que ce soit sur scène ou dans un autre lieu, permettant ainsi de s’en mettre plein les oreilles tout en profitant d’un jeu de scène.

Heartbreak Hotel est donc agréable à voir même si les invraisemblances sont assez dommageables.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney