He got game.

, par
amazon disney
Affiche Poster he got game disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Spike Lee.
Scénariste : Spike Lee.
Producteurs : Jon Kilik et Spike Lee.
Compositeur : Aaron Copland.
Société de production : Touchstone Pictures et 40 Acres & A Mule Filmworks.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 1er mai 1998.
Sortie française : 7 juin 2000.
Titre original : He Got Game.
Durée : 2h16.
Budget : 25 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 21,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 22 212 entrées.

Résumé

Jake Shuttlesworth a tué sa femme et fut emprisonné, laissant son fis et sa fille se prendre en charge tout seul. Jesus Shuttlesworth réussit cependant sans son père en devenant un joueur de basketball extrêmement doué. Le gouverneur propose à Jake un marché : il dispose d’une semaine pour convaincre Jesus d’intégrer l’université “Big State”, sans quoi il reste derrière les barreaux. Sauf que Jesus ne veut plus parler à son père et que les plus grandes universités et agents le convoitent.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Jake Shuttlesworth : Denzel Washington (VF : Emmanuel Jacomy).
Jesus Shuttlesworth : Ray Allen (VF : Lucien Jean-Baptiste).
Dakota Burns : Milla Jovovich (VF : Barbara Kelsch).
Lala Bonilla : Rosario Dawson (VF : Laurence Crouzet).
Lynn : Kim Director (VF : Inconnue).
Coleman “Booger” Sykes : Hill Harper (VF : Inconnue).
Mary Shuttlesworth : Zelda Harris (VF : Chantal Macé).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

A l’origine, le rôle de Jesus devait être détenu par Kobe Bryant, ce que souhaitait le réalisateur Spike Lee. Cependant Bryant avait un emploi du temps très chargé et déclina l’offre. Lee chercha donc un autre joueur de basket pour le rôle titre.

Image he got game disney touchstone

De vrais joueurs de basketball sont présents dans He got game tel que Shaquille O’Neal, Bill Walton et Michael Jordan.

Le tournage s’est déroulé en Caroline du Nord, en Illinois et en Californie.

Notre critique de He got game.

Un sujet qui semble intéressant et qui promet de beaux moments.

Image he got game disney touchstone

Sauf que le beau moment, on l’attend encore même au générique de fin. He got game peine à décoller et fait traîner en longueur l’intrigue. Pour quelque chose qui doit montrer un lien entre un père prisonnier (qui aura droit à une permission de sortie pour un motif surprenant…) et son fils qui ne veut plus le voir, aucune émotion n’est mise en avant. Ca se résume à : “je veux t’aider” contre “je ne veux pas de toi”. Et ce jusqu’à la fin du long-métrage. Pour combler le vide initial, les scénaristes ont ajouté des scènes tape à l’oeil entre luxe et sexe. En clair, le scénario ne tient pas la distance.

Image he got game disney touchstone

Mais si ça ne pouvait s’arrêter qu’à ça. La réalisation de Spike Lee n’aide en rien du tout. Elle est un peu sans queue ni tête, insérant par-ci par-là des images d’illustrations très brèves (donc un montage chaotique) car le réalisateur pense sans doute qu’on ne comprendra pas les répliques (il est vrai que de dire “je suis enfermé”, on a besoin d’avoir un mini flash-back de trois secondes d’un homme derrière les barreaux). Et c’est comme ça tout du long de He got game, avec parfois des regards caméras en gros plan (là aussi cette valeur de plan est trop exploitée) avec une qualité d’image médiocre. Pour couronner le tout, vouloir faire des jeux d’éclairage c’est bien, c’est encore mieux si pendant toute la scène on ne voyait pas l’ombre de la caméra et de la perche micro…

Image he got game disney touchstone

Comme si ce n’est pas fini, la bande originale est en total décalage par rapport au film. Limite elle est parfois humoristique alors que la scène n’est pas censée l’être.

Heureusement que Denzel Washington est au casting car c’est le seul point positif du film. Il joue toujours aussi bien et incarne bien le père qui tente de se racheter en aidant son fils. Ce dernier qui n’est pas attachant du tout même s’il tente d’avoir un bon fond. La présence de Milla Jovovitch n’apporte rien au film si ce n’est montrer à nouveau du sexe.

Image he got game disney touchstone

He got game est donc à la fois inintéressant et pas agréable à regarder.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney