Cinéma Halloween : Résurrection.

Halloween : Résurrection.

banniere-dp-vers-dlp

Affiche Poster halloween resurrection disney dimension

Fiche technique.

Réalisateur : Rick Rosenthal.
Scénariste : Larry Brand et Sean Hood.
Producteur : Moustapha Akkad et Paul Freeman.
Compositeur : Danny Lux.
Société de production : Dimension Films, Nightfall Productions et Trancas International Films.
Distributeur : Miramax.
Première USA : 1er juillet 2002.
Sortie USA : 12 juillet 2002.
Sortie française : 30 octobre 2002.
Titre original : Halloween : Resurrection.
Durée : 1h29.
Budget : 13 millions de dollars.
Recette mondiale : 37,7 millions de dollars.
Recette USA : 30,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 108 189 entrées.

Résumé.

Une émission de télé-réalité se déroule dans la maison de Michael Myers. Ce dernier s’invite et commence son massacre.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Michael Myers : Brad Loree (VF : Aucune).
Freddie Harris : Busta Rhymes (VF : Christophe Peyroux).
Sara Moyer : Bianca Kajlich (VF : Olivia Dalric).
Rudy Grimes : Sean Patrick Thomas (VF : Xavier Thiam).
Donna Chang : Daisy McCrackin (VF : Caroline Delaunay).
Jenna “Jen” Danzig : Katee Sackhoff (VF : Inconnue).
Laurie Strode : Jamie Lee Curtis (VF : Françoise Vallon).
Nora Winston : Tyra Banks (VF : Géraldine Asselin).
Jim Morgan : Luke Kirby (VF : Inconnue).
Bill Woodlake : Thomas Ian Nicholas (VF : Inconnue).
Myles « Deckard » Barton : Ryan Merriman (VF : Inconnue).
Scott : Billy Kay (VF : Dimitri Rougeul (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Halloween : Résurrection est le huitième opus de la saga avec Halloween : la nuit des masques (1978), Halloween 2 (1981), Halloween 3 : le sang du sorcier (1982), Halloween 4 : le retour de Michael Myers (1988), Halloween 5 : la revanche de Michael Myers (1989), Halloween 6 : la malédiction de Michael Myers (1995) et Halloween : 20 ans après (1998).

Image halloween resurrection disney dimension

Le film devait être une suite sans faire apparaître le personnage de Michael Myers. L’idée fut assez vite rejetée.

Le film avait pour titre original Halloween H2K: Evil never dies avant de devenir Halloween: The Homecoming. Finalement, ce sera Hallowen : Resurrection.

Image halloween resurrection disney dimension

Le film devait initialement sortir en octobre 2000 mais il fut tout d’abord repoussé en 2001, puis avril 2002 et enfin en juillet 2002.

Jamie Lee Curtis a accepté de faire ce film à la condition que son personnage mourrait (ce qui arrive dès l’ouverture du film) et qu’elle était sous contrat.

Image halloween resurrection disney dimension

Bianca Kajlich, qui incarne Sara, a été doublée pour les hurlements, ne parvenant pas à crier aussi fort.

Le tournage s’est déroulé au Canada.

Notre critique de Halloween : Résurrection.

Comment faire une suite alors que dans le précédent, Michael Myers se fait décapiter ?

Image halloween resurrection disney dimension

Surprise, ce n’était pas lui ! La séquence d’ouverture d’Halloween : Résurrection revient donc sur ce passage et nous montre qu’il a échangé sa place avec un autre qui s’est fait zigouillé pour rien. On sent déjà que le film ne va pas voler très haut. Puis on retrouve encore Laurie qui affronte encore Michael qui va encore survivre. Voilà comment se déroule les premières minutes du film.

Image halloween resurrection disney dimension

On se dit alors qu’on va avoir quelque chose de plus fort encore pour la suite. Raté. Histoire d’être tendance, ce sont des jeunes qui vont passer la nuit dans la maison de Michael, filmés en continu pour une émission télévisée en direct. “Loft story” version horreur, on se demande où les scénaristes ont eu cette très mauvaise idée. Et comme par hasard, on va retrouver tous les clichés du genre avec des faux suspenses, des morts par ici et par là, une maison sans éclairage, des tentatives d’humour pas drôle… Bref, histoire creuse. Ah et on avait oublié : une scène de sexe.

Image halloween resurrection disney dimension

Puis tiens, si dans les personnages aussi on retrouvait tous les clichés : le pseudo ninja qui pousse des cris en croyant savoir se battre, la blonde excentrique, la brune discrète, le macho dragueur, la fille qui refuse ses avances mais qui craque au bout de quelques minutes… Aucun ne rattrape l’autre et on s’en moque complètement de leur sort.

Quant à Michael Myers, l’immortel, il arrive encore à nous surprendre par le fait qu’il ne sait toujours pas courir et qu’il semble ne jamais souffrir (coup de couteaux, tronçonneuse sur son corps, électricité…). Bref, un tueur sans âme et qui n’a aucune réelle motivation, ne le rendant même plus inquiétant.

Image halloween resurrection disney dimension

Petite nouveauté dans la réalisation. Qui dit filmés en non stop permet de pouvoir surfer sur la vague en faisant des… caméras embarquées ! Ainsi, on peut voir ce que les personnages voient. Concept classique mais qui peut être intéressant si bien travaillé. Ici, ce n’est clairement pas le cas et ça fait plus gadgets qu’autre chose. La bande originale reprend le thème culte de la saga mais trop peu souvent, donc même musicalement rien ne contribue à l’ambiance.

Image halloween resurrection disney dimension

Halloween : Résurrection aurait mieux fait de rester sous terre.

La note de Fabien

En bref

Mais pourquoi ?

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.