fbpx
Cinéma Goal ! : naissance d'un prodige.

Goal ! : naissance d’un prodige.

-

Affiche Poster goal naissance prodige dream begins disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Danny Cannon.
Scénariste : Mike Jefferies, Adrian Butchart, Dick Clement et Ian La Frenais.
Producteur : Lawrence Bender, Mike Jefferies, Matt Barrelle, Mark Huffam, Nicolas Gautier et Stevie Hargitay.
Compositeur : Graeme Revell.
Société de production : Touchstone Pictures, Milkshake Films, Little Magic Films et Toshiba Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 12 mai 2006.
Première française : 8 septembre 2005 (Deauville).
Sortie française : 12 octobre 2005.
Titre original : Goal ! The dream begins.
Durée : 1h53.
Budget : 33 millions de dollars.
Recette mondiale : 27,6 millions de dollars.
Recette USA : 4,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 403 754 entrées.

Résumé

Santiago Munez est repéré pour ses talents au football. Il quitte Los Angeles pour l’Angleterre où il tente d’intégrer l’équipe de Newcastle United.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Santiago « Santi » Munez : Kuno Becker (VF : Emmanuel Garijo).
Gavin Harris : Alessandro Nivola (VF : Cédric Dumond).
Glen Foy : Stephen Dillane (VF : Nicolas Marié).
Erik Dornhelm : Marcel Iures (VF : Georges Claisse).
Roz Harmison : Anna Friel (VF : Jennifer Lauret).
Hernan Munez : Tony Plana (VF : Diego Asencio).
Hughie McGowan : Kieran O’Brien (VF : Jérôme Pauwels).
Mal Braithwaite : Gary Lewis (VF : Gérard Surugue).
Barry Rankin : Sean Pertwee (VF : Gilles Morvan).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Goal ! : naissance d’un prodige est le premier film d’une trilogie. Il est suivi de Goal 2 : La Consécration (2007) et Goal! 3: Taking on the World (2009, en DVD).

Le réalisateur a eu l’idée du projet en 2002 lors du match Angleterre / Brésil en 2002.

Diego Luna était le premier choix pour le rôle principal.

Image goal naissance prodige dream begins disney touchstone

L’acteur Kuno Becker s’est entraîné durant cinq semaines pour le rôle.

Michael Winterbottom était le premier réalisateur du film avant d’abandonner pour des raisons personnelles.

Adidas a versé 50 millions pour faire apparaître sa marque dans le film.

La FIFA a participé à Goal ! : naissance d’un prodige, d’où la présence de nombreux footballeurs professionnels dans le film : Zinédine Zidane, Raúl, David Beckham, Sven-Göran Eriksson, Ronaldinho, Eiður Guðjohnsen…

Image goal naissance prodige dream begins disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Californie et en Angleterre.

Notre critique de Goal ! : naissance d’un prodige.

Un film sur le football par des américains, un sport qui n’est pas vraiment leur sujet de prédilection.

Image goal naissance prodige dream begins disney touchstone

Déjà rassurez-vous, si vous n’aimez pas le football, vous ne serez pas perdu. Le sport ne sert au final que de toile de fond. En effet, Goal ! : naissance d’un prodige parle plutôt d’un jeune qui a un rêve et qui cherche à y parvenir malgré les échecs et les obstacles. Un scénario qui est quand même du déjà-vu dans ce genre de film. Tout est cousu de fil blanc et on n’a pas vraiment de surprises. Le héros part de rien, puis réussit à se faire une place, tombe dans l’excès et la débauche de la gloire, tombe de haut puis finit par se racheter. Mais dans l’ensemble, on se laisse avoir par l’histoire même si on aurait aimé plus d’émotions car c’est seulement à la conclusion du film que ça se déclenche.

Image goal naissance prodige dream begins disney touchstone

Kuno Becker incarne parfaitement bien le footballeur rêveur. Il dégage autant d’innocence que de naïveté tout en étant obstiné par ses objectifs. Son personnage est un peu monsieur-tout-le-monde et on s’identifie assez facilement à lui car on a tous des rêves qu’on souhaite réaliser. Le reste des personnages de Goal ! : naissance d’un prodige est assez léger en terme de qualité. On retiendra surtout son recruteur qui a vu le potentiel en lui et qui cherche à lui offrir sa chance. Heureusement, on n’échappe à l’équipier jaloux qui va tout faire pour pourrir la carrière du héros. Malheureusement, le seul rôle féminin qui a de l’importance est juste là pour offrir une romance à Santi.

Image goal naissance prodige dream begins disney touchstone

Le film dure deux heures et on ne voit pas le temps passer. Le réalisateur a su donner de quoi nous captiver grâce à un bon équilibre des scènes et du rythme. La bande originale apporte aussi beaucoup grâce à de belles mélodies.

Goal ! : naissance d’un prodige est un bon film qui mise plus sur un rêve que sur le sport.

La note de Fabien

En bref

Un film qui permet de croire en ses projets.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB