Disney +Genius : Picasso.

Genius : Picasso.

affiche poster genius picasso disney nat geo

Créateur : Kenneth Biller.
Réalisateur : Kenneth Biller, Kevin Hooks, Laura Belsey, Mathias Herndl et Greg Yaitanes.
Scénariste : Kenneth Biller, Noah Pink, Stephanie K. Smith, Raf Green, Brian Peterson, Kelly Souders, Matthew Newman, Ali Gordon-Goldstein et Wendy Riss.
Producteur : Brian Grazer, Ron Howard, Francie Calfo, Ken Biller, Gigi Pritzker, Rachel Shane et Jeff Cooney.
Compositeur : Lorne Balfe et Hans Zimmer (générique).
Société de production : EUE / Sokolow, Fox 21 Television Studios, Imagine Television, Latina Pictures, MWM Studios et Pioneer Stilking Films.
Distributeur : National Geographic.
Première diffusion USA : 24 avril 2018.
Première diffusion française : 23 avril 2018.
Période : 2018.
Titre original : Genius : Picasso.
Durée moyenne d’un épisode : 50min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 10 épisodes.

Résumé.

Né en Espagne, Pablo Picasso se passionne pour l’art et va jusqu’à apporter de nouveaux concepts, voyant le monde différemment mais aussi à travers les femmes.

Achats.

Casting.

Pablo Picasso : Antonio Banderas (VF : Bernard Gabay).
Pablo Picasso (jeune) : Alex Rich (VF : François Santucci).
Françoise Gilot : Clémence Poésy (VF : Anne-Charlotte Piau).
Marie-Thérèse Walter : Poppy Delevingne (VF : Inconnue).
Fernande Olivier : Aisling Franciosi (VF : Emmylou Homs).
Emile Gilot : Sebastian Roché (VF : Emmanuel Gradi).
Dora Maar : Samantha Colley (VF : Stéphanie Hédin).
Guillaume Apollinaire : Seth Gabel (VF : Alexandre Gillet).
Jean Cocteau : Simon Buret (VF : Inconnue).
Max Jacob : T. R. Knight (VF : Thierry Wermuth).
Manuel Pallares : Charlie Carrick (VF : Thomas Roditi).
Georges Braque : Kerr Logan (VF : Eilias Changuel).
Carlos Casagemas : Robert Sheehan (VF : Julien Allouf).
Henri Rousseau : Tchéky Karyo (VF : Inconnue).
Gertrude Stein : Tracee Chimo (VF : Inconnue).
Henri Matisse : Andrew Buchan (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Genius : Picasso est la seconde saison de la série Genius, entamé avec Einstein.

National Geographic a annoncé la saison 2 le 19 avril 2017.

image genius picasso disney nat geo

Le tournage s’est déroulé à Malaga, Barcelone, Paris et Budapest.

Notre critique de Genius : Picasso.

Après une première saison excellente sur Albert Einstein, la série revient avec un autre génie mais après la science ce sera dans l’art avec Pablo Picasso.

image genius picasso disney nat geo
image genius picasso disney nat geo

En pensant génie artistique, ce ne serait pas le peintre qui viendrait le plus vite en tête. Le fait de voir sa vie en série a donc quelque chose d’intriguant et on s’attend à retrouver la même qualité que la saison précédente. Hélas, on en est loin. En effet, même si on retrace effectivement toute sa vie, on en ressort avec beaucoup de regrets. Tout d’abord, l’inspiration artistique, le génie créatif, plonger dans les pensées de Picasso… sont mal explorés. Certains éléments viennent juste comme ça, que ce soit ses peintures célèbres ou d’autres moins connues, on voit mal le cheminement clair de ses pensées. Surtout, alors qu’il fonctionnait par période (la bleue, la rose, le cubisme, le surréalisme…) c’est assez confus ici pour bien les distinguer.

La faute revient à la structure du scénario. Autant la saison sur Einstein faisait quelques sauts dans le temps mais on gardait clairement une linéarité chronologique, autant cette saison est très brouillonne. On n’arrête pas d’alterner entre les périodes dans chaque épisode et on ne voit donc pas clairement l’évolution d’une mentalité et d’un personnage. Il faut même se concentrer sur les intertitres donnant l’année de la séquence mais à moins de prendre des notes, on n’arrive à se perdre pour savoir ce qu’il a déjà vécu ou non pour mieux apprécier la scène. De ce fait, cela créé un désintérêt grandissant à la saison qui ne permet pas de rester captiver par la vie d’un homme.

image genius picasso disney nat geo
image genius picasso disney nat geo

Autre bémol sur la saison, même si cela reflète vraiment la personnalité de Picasso, est que d’un côté nous avons le créatif, l’artiste… mais qui reste presque minoritaire tant chaque épisode, et d’autant plus dans la seconde partie de la saison, met en avance toutes ses romances et ses frasques amoureuses. Avant ses nombreuses maîtresses, femmes, enfants… cela prend beaucoup de place dans les épisodes. C’est un homme à femme, séducteur, même manipulateur et possessif, usant de chaque conquête pour être sa muse et de la rejeter quand il a eu tout ce dont il avait besoin. Mais cela aurait été mieux d’équilibrer le tout de manière plus juste. En revanche, la série se termine sur une scène vraiment touchante qui est une forme de bilan de la vie d’un homme.

Deux acteurs incarnent Picasso, à l’image de la saison précédente. Mais malheureusement, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Tout d’abord avec Alex Rich, incarnant le jeune artiste, qui manque d’expression pour rendre son personnage plus convaincant. Ensuite, avec Antonio Banderas qui incarne Pablo plus âgé jusqu’à sa mort. L’acteur peine clairement à trouver ses marques et il faut attendre les derniers épisodes pour vraiment voir un autre personnage (le maquillage pour le vieillir aidant grandement à le rendre plus réaliste). Du côté des rôles secondaires, il y a de tout mais le personnage le plus mis en avant est Françoise, incarnée par Clémence Poésy. Si dans les premiers épisodes elle est très figée, elle prend un peu plus d’assurance sur la fin avec un rôle plus élaboré et une meilleure interprétation de l’actrice. On apprécie aussi retrouver Samantha Colley qu’on avait vu dans la saison 1. Elle incarne une des maîtresses de Pablo mais l’actrice montre une toute autre facette la rendant vraiment performante. Quelques autres acteurs sont également de retour dans des rôles mineurs.

image genius picasso disney nat geo
image genius picasso disney nat geo

Comme on le disait auparavant, la réalisation a misé sur une non linéarité pour retracer sa vie. Si l’exercice est audacieux, il faut garder une certaine maîtrise et ce n’est pas vraiment le cas ici. Pourtant, la mise en scène est réussie mais on trouve quand même qu’elle est en retrait par rapport à la saison précédente. Il n’y a pas cette même force esthétique. Un comble pour une série sur un artiste de ne pas avoir tenter une approche plus originale afin de vraiment marquer le coup. Pour le reste, rien à redire si ce n’est que l’immersion est moins forte ici, on sent moins l’évolution du temps dans les costumes ou les décors, où on se contente souvent d’être dans les mêmes lieux.

Genius : Picasso dépeint la vie d’un artiste mais dont sa mise à l’image tombe un peu à l’eau.

La note de Fabien