Disney +Genius : Aretha.

Genius : Aretha.

affiche poster genius aretha disney nat geo

Créateur : Suzan-Lori Parks, Brian Grazer et Ron Howard.
Réalisateur : Anthony Hemingway, Neema Barnette et Bille Woodruff.
Scénariste : Stephanie K. Smith, Phillip Howze, Bethany McHugh, Natalie McKearin, Bonnie Metzgar, Suzan-Lori Parks, Nathan Louis Jackson, Becky Mode et Gwendolyn M. Parker.
Producteur : Ed Cathell III et David Woods.
Compositeur : Terence Blanchard.
Société de production : Imagine Television, National Geographic Channel et Touchstone Television.
Distributeur : National Geographic.
Première diffusion USA : 21 mars 2021.
Première diffusion française : 2021.
Période : 2021.
Titre original : 45min.
Durée moyenne d’un épisode : 45min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 8 épisodes.

Résumé.

Chanteuse lors des prêches de son père, Aretha Franklin se lance dans une carrière qui va la faire devenir la Reine de la soul.

Casting.

Aretha Franklin : Cynthia Erivo (VF : Corinne Wellong).
Aretha Franklin (jeune) : Shaian Jordan (VF : Inconnue).
C. L. Franklin : Courtney B. Vance (VF : Rody Benghezala).
Jerry Wexler : David Cross (VF : Inconnue).
Ted White : Malcolm Barrett (VF : Patrice CovingtonDiouc Koma).
Erma Franklin : (VF : Inconnue).
Ruth Bowen : Kimberly Hébert Gregory (VF : Inconnue).
Carolyn Franklin : Rebecca Naomi Jones (VF : Inconnue).
King Curtis : Marque Richardson (VF : Inconnue).
James Cleveland : Omar J. Dorsey (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Genius : Aretha est la troisième saison de la série Genius, entamé avec Einstein et Picasso.

Cette saison est annoncée en 2018. Elle devait à l’origine se concentrer sur Mary Shelley. Finalement en 2019, elle est focalisée sur Aretha Franklin.

image genius aretha disney nat geo

La saison devait initialement sortir en mai 2020 mais elle fut repoussée suite à la pandémie.

Cynthia Erivo a interprétée elle-même les différents tubes de la chanteuse.

Les producteurs n’ont pas pu obtenir les droits d’utilisation des chansons cultes “Respect” et “(You Make Me Feel Like) A Natural Woman”.

Le tournage s’est déroulé au Tennessee.

Notre critique de Genius : Aretha.

Après une première saison excellente sur la science avec Einstein, une seconde bien fade et décevante sur l’art avec Picasso, cette troisième saison s’oriente vers la chanson en la présence d’Aretha Franklin.

image genius aretha disney nat geo
image genius aretha disney nat geo
©Richard DuCree

Conçue juste après la mort de l’artiste, cette saison est donc aussi bien biographique qu’un grand hommage. Réduite à seulement huit épisodes, on parcourt ainsi sa vie de sa jeunesse à sa consécration lors d’une cérémonie des Grammy Awards (contrairement aux saisons précédentes, nous ne verrons pas sa mort). Là où la première était quasi linéaire en chronologie et où la seconde ne cessait de parcourir le temps qu’on s’y perdait, cette nouvelle saison joue sur une alternance en avançant progressivement sur les deux lignes temporelles. Cependant, cela nuit toujours en partie car on a du mal à voir une vraie évolution de la jeune fille vers la chanteuse devenue culte. Le souci étant aussi qu’on a du mal à distinguer les périodes pour mieux se resituer.

Ceci mise à part, l’écriture est quand même déjà beaucoup mieux. On ressent plus d’émotions grâce à de belles scènes aussi bien dans ce qui est tragique que dans ce qui est enthousiasmant. On a le temps de profiter vraiment des moments marquants de la vie de Franklin tout en ayant un écho avec son style de chansons (elle variait dans les genres), s’adaptant au monde qui l’entoure et repoussant toujours sa créativité. Sa vie sur scène comme sa vie personnelle sont ainsi mises en avant avec un assez bon équilibre. On découvre tout ce qu’elle a traversé et comment elle s’est faite un nom par la force de ses convictions et aussi son attachement à la religion via son père. Cependant, la série s’oriente vraiment vers la biographie et en oublie son concept originel : le génie. Certes, c’est une chanteuse hors pair mais on aurait aimé en découvrir davantage sur son don. Elle sait bien chanter et il faut l’accepter comme ça, sans comprendre les rouages de la musique et comment elle le ressent. Dommage.

Pour succéder à Geoffrey Rush et Antonio Banderas, les studios ont fait appel à une actrice beaucoup moins connue avec Cynthia Erivo. Elle s’en sort plutôt bien mais elle semble trop dans la retenue, contrairement à sa version jeune où l’adolescente se lâche déjà plus. Il y a aussi comme défaut, bien que ça ne soit pas de sa faute, au fait qu’on a du mal à la voir vieillir. Il est donc dur de se situer dans le temps car ses multiples coiffures ne sont pas le meilleur indicateur. Les rôles secondaires sont intéressants aussi. Sa famille est vraiment présente dans la série et on voit que la chanteuse y attache une forte importance, surtout le lien spécial qu’elle a avec son père. On regrette cependant qu’on ne voit pas plus que ça ses propres enfants et qu’on n’apprenne pas davantage comme elle a élevé au moins son premier enfant alors qu’elle n’avait que douze ans. On félicite aussi le travail fourni pour trouver un casting ressemblant vraiment avec les personnes réelles qu’ils doivent interpréter.

image genius aretha disney nat geo
©Richard DuCree
image genius aretha disney nat geo

En traversant quelques décennies, on s’attendait à une forte immersion mais ce n’est malheureusement pas le cas. On est beaucoup en intérieur et ce n’est pas très flagrant non plus par rapport au contexte mondial. On n’est donc pas vraiment dedans. Heureusement, la réalisation rattrape ce petit bémol mais n’est pas exempt de défaut. La solution de faire du noir et blanc en post-production pour les moments de la jeunesse d’Aretha est trop facile. Il y a aussi un déséquilibre dans les épisodes où parfois il y a beaucoup trop de chansons à la chaîne tandis que d’autres où elles sont quasi absentes. Le reproche qu’on fera est aussi l’absence de sa chanson culte “Respect”, faute de droits d’utilisation obtenu. Enfin, on apprécie la dernière séquence de la saison où on avance dans le temps via des images d’archives de Franklin en concluant sur une de ses interprétations, l’actrice laissant alors la place à la vraie chanteuse.

Genius : Aretha remonte la pente mais ne parvient pas au sommet de la première saison.

La note de Fabien