CinémaGarage Days.

Garage Days.

affiche poster garage days disney fox

Réalisateur : Alex Proyas.
Scénariste : Alex Proyas, Dave Warner et Michael Udesky.
Producteur : Topher Dow, Alex Proyas et Adrienne Read.
Compositeur : Andrew Lancaster, Antony Partos et David McCormack.
Société de production : Australian Film Finance Corporation et Mystery Clock Cinema.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie australienne : 3 octobre 2012.
Sortie USA : 18 juillet 2003.
Sortie française : 2004 (directement en DVD).
Titre original : Garage Days.
Durée : 1h44.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : 716 888 dollars.
Recette USA : 32 500 dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Un groupe de rock cherche à jouer sur une scène mais entre aléas de la vie et de la profession, le chemin de la gloire n’est pas de tout repos.

Achats.

Casting.

Freddy : Kick Gurry (VF : Inconnue).
Kate : Maya Stange (VF : Inconnue).
Tanya : Pia Miranda (VF : Inconnue).
Bruno : Russell Dykstra (VF : Inconnue).
Joe : Brett Stiller (VF : Fabrice Josso).
Lucy : Chris Sadrinna (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé d’avril à juin 2001 en Australie.

image garage days disney fox

Notre critique de Garage days.

Un film sur la musique avec un pitch qui sent le déjà-vu, on espère être surpris.

image garage days disney fox

On ne peut pas vraiment dire que le scénario surprend. Loin d’être mauvais, il n’emballe pas vraiment. Les différentes péripéties qui mouvementent le groupe ne se résument qu’à infidélités et drogues. Là encore les sujets ne sont pas traités pleinement et donc on n’éprouve pas grand chose. Sur le plan professionnel, en fait on a vraiment du mal à avancer tant le personnel prend le dessus sans consistance. Là où on s’attendait à voir un groupe galérer pour accomplir son rêve, on a un groupe qui va avoir de la chance la plupart du temps. On a aussi du mal avec les scènes sous drogues qui virent à la comédie potache mais qui fait tellement tâche par rapport au reste tant le contraste est fort. On pourrait juste souligner la conclusion qui se veut plus originale que d’habitude.

image garage days disney fox

Le casting n’est pas des plus exceptionnels et certains s’en sortent bien mieux que d’autres en terme d’interprétation (surtout l’acteur principal qui manque de charisme). Quant aux personnages, on va trop d’un extrême à l’autre. On a le rêveur de gloire, le drogué, le mec à l’ouest, la colérique, le manager pas doué, la fille enceinte… bref, on a rien qui permet de s’attacher à eux et en plus ils manquent cruellement de profondeur. Dommage de trop avoir appuyé sur les caricatures sans avoir osé les développer. Il y a un sentiment de gâchis qui aurait ainsi pu relever le scénario.

image garage days disney fox

Vu qu’on est dans un film sur le rock, la réalisation a voulu se démarquer en insistant là-dessus. On a droit à du montage épileptique sur certaines séquences ou bien à des mises en scène plus loufoques (jusqu’à utiliser des effets visuels ratés). Certaines transitions se font via des animations rappelant des pochettes de disque et l’idée passe plutôt bien. Forcément, la bande originale pousse dans le rock et ça colle parfaitement mais pour un film se concentrant sur un groupe de musiciens, il aurait été judicieux d’avoir plus de créations originales car au final, ils interprètent à peine deux-trois chansons.

image garage days disney fox

Garage Days ne donnera pas un jour heureux.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles