amazon disney

Affiche Poster Flubber Disney

Fiche technique.

Réalisateur : Les Mayfield.
Scénaristes : Bill Walsh, Karey Kirkpatrick, John Hughes.
Producteur : John Hughes, Ricardo Mestres.
Compositeur : Danny Elfman.
Société de production : Walt Disney Pictures, Great Oaks Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 21 octobre 1997.
Sortie française : 1er avril 1998.
Titre original : Flubber.
Durée : 1h33.
Budget : 80 millions de dollars.
Recette mondiale : 177,9 millions de dollars.
Recette USA : 92,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 226 259 entrées.

Résumé.

Philip Brainard est professeur de physique au collège de Medfield. Son ambition principale est de trouver une invention assez géniale pour sauver le collège de la ruine et empêcher sa fermeture. Il est assisté par Weebo, son fidèle robot. Malheureusement ses recherches l’accaparent tellement qu’il oublie deux fois de se rendre à sa propre cérémonie de mariage, avec la belle Sarah Jean Reynolds. Alors que la troisième cérémonie se prépare et que la patience de sa fiancée est de plus en plus mise à l’épreuve, les recherches de Philip vont aboutir à un résultat on ne peut plus explosif qui va lui faire rater une nouvelle fois son mariage : une matière verte, visqueuse, qui peut se démultiplier au bon gré de son propriétaire, qu’il appelle Flubber. Lorsque Sarah décide de le quitter et que sa précieuse invention lui est dérobée, Philip va tout faire pour réparer les dégâts au plus vite.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achat.

Casting.

Philip Brainard : Robin Williams (VF : Michel Papineschi).
Sarah Jean Reynolds : Marcia Gay Harden (VF : Frédérique Tirmont).
Weebo : Jodi Benson (V : Barbara Tissier).
Flubber : Scott Martin Gershin.
Wilson Croft : Christopher McDonald (VF : Paul Borne).
Wesson : Ted Levine (VF : Pascal Renwick).
Smith : Clancy Brown (VF : Michel Vigné).
Bennett Hoenicker : Wil Wheaton (VF : Emmanuel Curtil).
Martha George : Edie McClurg (VF: Micheline Dax).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Flubber est inspiré de la nouvelle A Situation of Gravity de Samuel W. Taylor.

Si le film est très connu du grand public et régulièrement diffusé à la télévision, il a pourtant obtenu de très mauvaises critiques à sa sortie, John Hughes ayant tout simplement repris le scénario de The Absent-Minded Professor (Monte là-D’ssus en version française) de 1961 pour en faire un remake avec Flubber.

Image Flubber Disney

Le choix du premier rôle pour le film Flubber s’est porté sur Robin Williams depuis 1993, date à laquelle une rumeur a circulé sur la sortie de ce film. Malheureusement, à cette époque-là, Robin Williams a eu quelques soucis avec la Walt Disney Company après la sortie de Aladdin. Il avait alors refusé le rôle. D’autres acteurs ont été envisagés : Patrick Stewart, Christopher Lloyd, John Lithgow, Tim Allen et Jeff Goldblum. Finalement Williams s’est réconcilié avec Disney et le rôle lui fut attribué.

La ville de Medfield est tiré de la ville du même nom dans le Massachusetts où Walt Disney aimait passer ses vacances.

Image Flubber Disney

La femme qui apparait dans Flubber en tant que secrétaire de la compagnie Ford est l’actrice Nancy Olson, que l’on peut voir dans le film Monte là-D’ssus (première version du film) dans le rôle de Betsie Carlisle.

Notre critique de Flubber.

Disney s’associe à Robin Williams pour une comédie familiale sans prise de tête. L’histoire est très simple et plaira aux jeunes enfants qui s’amuseront des facéties de Williams et du Flubber. Le film propose de rares scènes émotionnelles mais elles sont toujours aussi bien interprétées par le talentueux Robin Williams qui ne démérite pas. L’humour est fortement au rendez-vous sans tomber dans le lourdingue, ça reste léger et juste ce qu’il faut pour faire rire (ou tout du moins donner le sourire quand on est adulte).

Image Flubber Disney

Un autre personnage du film qui retient l’attention est Weebo, l’assistant robotisée de Brainard. Alors qu’elle n’est qu’une machine volante, l’intégration de son écran vidéo lui permet de partager des émotions de manière visuelle en reprenant des extraits de films et l’idée est bien trouvée. Ce personnage parviendrait même à détrôner le Flubber. En effet, bien que ce dernier ait donné son nom au film, il n’a pas droit à une grosse présence dans le film mis à part une scène musicale sans grand intérêt. Quant aux antagonistes, malheureusement ils tombent dans les clichés habituels.

Pour l’époque, les effets visuels sont de bonne facture et le Flubber paraît réel, de même que les interactions avec ce qui l’entoure. Côté musique, Danny Elfman signe une partition éloignée de son style habituelle et qui ne reste pas dans les mémoires.

Image Flubber Disney

Flubber est donc une bonne comédie Disney porté par un grand acteur.