Cinéma Feast of July.

Feast of July.

-

Affiche Poster feast july disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Christopher Menaul.
Scénariste : Christopher Neame.
Producteur : Henry Herbert et Christopher Neame.
Compositeur : Zbigniew Preisner.
Société de production : Touchstone Pictures, Merchant Ivory Productions et Peregrine Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 13 octobre 1995.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Feast of July.
Durée : 1h54.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 293 274 dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Après que son fiancé soit parti, Bella trouve refuge chez les Wainwright. Deux des fils de la famille se mettent à la courtiser. Alors qu’elle reconstruit sa vie, l’ex-fiancé de Belle refait surface.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

Casting

Bella Ford : Embeth Davidtz (VF : Inconnue).
Ben Wainwright : Tom Bell (VF : Inconnue).
Mme Wainwright : Gemma Jones (VF : Inconnue).
Jedd Wainwright : James Purefoy (VF : Inconnue).
Matty Wainwright : Kenneth Anderson (VF : Inconnue).
Arch Wilson : Greg Wise (VF : Inconnue).
Con Wainwright : Ben Chaplin (VF : Inconnue).
Mitchy Mitchell : David Neal (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Feast of July est l’adaptation du roman éponyme de HE Bates publié en 1954.

Image feast july disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Angleterre.

Notre critique de Feast of July.

Un film romantique, ça passe ou ça casse, tout dépend du traitement.

Image feast july disney touchstone

Feast of July innove on va dire. Au lieu du triangle amoureux, on a le carré amoureux. Un carré assez bancal tant les relations sentimentales sont étranges et mal construites. C’est à l’image du scénario en fait. C’est terriblement long et il ne se passe rien d’intéressant. L’histoire ne veut même pas s’attarder sur l’évolution de Bella qui reste quasi la même entre le début et la fin malgré ce qu’elle endure. Même les films à l’eau de rose arrivent à dégager plus de choses qu’ici. On ne ressent rien, on n’éprouve aucun sentiment envers Bella, si ce n’est de l’ennui.

Image feast july disney touchstone

Deux heures en plus, le réalisateur de Feast of July aurait pu au moins rendre son film plus captivant mais non. Le ton était donné dès la séquence d’ouverture du film qui est longue, lente et extrêmement silencieuse. Même si ça reflète l’état d’esprit de Bella, pour une mise en bouche ça surprend. Le reste est très académique, c’est sobre mais le traitement aurait pu être plus élaboré. L’époque victorienne et la dure vie de cette période est peu exploitée car tout est focalisé sur l’histoire sentimentale.

Image feast july disney touchstone

Le personnage de Bella manque de quelque chose. Son histoire débute tragiquement mais cela ne semble l’affecter que sur le commencement du film. Elle arrive vite à se rabibocher avec un autre. Cela ne semble même pas comme quelqu’un qui va de l’avant pour se reconstruire. Elle profite juste d’une occasion qui se présente. Il n’y a que la fin qui ose quelque chose mais cela ne fait que renforcer que Bella n’est pas une personne sympathique, qui détruit tout ce qu’elle approche. De plus, on a l’impression qu’elle est plus manipulatrice sans scrupules qu’autre chose, la scène finale laissant cette interrogation. Embeth Davidtz s’en sort correctement et offre une interprétation assez juste. Ce n’est malheureusement pas le cas du reste du casting qui est tout juste côté jeu d’acteur. Ben est le seule personnage qui avait un potentiel vu sa mentalité et les soucis qu’il semble avoir mais cela arrive bien trop tard dans le film.

Image feast july disney touchstone

Feast of July tire beaucoup trop en longueur une histoire déjà peu captivante.

La note de Fabien

En bref

Pas mémorable.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB

 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour connaître l'actualité Disney !