Ernest à la chasse aux monstres.

, par
Affiche Poster ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : John R. Cherry III.
Scénaristes : John R. Cherry III, Coke Sams et Charles Gale.
Producteurs : Stacy Williams, Martin Erlichman et Coke Sams.
Compositeurs : Bruce Arntson et Kirby Shelstad.
Société de production : Touchstone Pictures et Touchwood Pacific Partners.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 11 octobre 1991.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Ernest Scared Stupid.
Durée : 1h31.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 14,1 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Dans le petit village de Briarville, l’ancêtre d’Ernest P. Worrell parvint à enfermer un troll sous un arbre. Celui-ci lança un sort pour que sa descendance devienne de plus en plus stupide et qu’un jour quelqu’un finira par le libérer. Ce jour arrive avec Ernest. Il va devoir le combattre avec trois jeunes enfants sous peine de voir la race des trolls renaître.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Ernest : Jim Varney (VF : Jacques Balutin).
Francis Hackmore : Eartha Kitt (VF : Inconnue).
Kenny : Austin Nagler (VF : Inconnue).
Elizabeth : Shay Astar (VF : Inconnue).
Bobby Tulip : Bill Byrge (VF : Inconnue).
Tom Tulip : John Cadenhead (VF : Inconnue).
Trantor : Jonas Moscartolo (VF : Inconnue).
Mike Murdock : Nick Victory (VF : Inconnue).
Maire Murdock : Larry Black (VF : Inconnue).
Matt Murdock : Richard Woolf (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Ernest à la chasse aux monstres est le quatrième film d’une longue série dont les quatre premiers films ont été produits par Touchstone Pictures : Ernest et les joyeuses colonies (1987), Le Père Noël est en prison (1988), Ernest en prison (1990), Ernest à la chasse aux monstres (1991), Ernest rides again (1993), Ernest goes to school (1994, directement en DVD), Slam Dunk Ernest (1995, directement en DVD), Ernest goes to Africa (1997, directement en DVD) et Ernest in the Army (1998, directement en DVD).

Image ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

En version originale, le film avait d’autres choix de titre :
Ernest and the Curse (“Ernest et la malédiction”) et Ernest and the Trolls (“Ernest et les trolls”).

C’est le dernier film de la franchise “Ernest” à être sous le label Touchstone Pictures.

Image ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

Le tournage s’est déroulé au Tennessee.

Notre critique de Ernest à la chasse aux monstres.

Comme apparemment trois nanars à la suite n’ont pas suffit, ils ont remis le couvert pour un quatrième film.

Image ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

Sauf que le terme de “nanar” est encore trop élogieux pour qualifier ce… film ? On change complètement de registre pour aller dans le genre fantastique / épouvante avec les trolls. Oui, oui, vous avez bien lu. Le pourquoi du comment de ce qu’il s’est passé dans la tête des scénaristes reste un mystère. L’histoire d’Ernest à la chasse aux monstres est donc très, très, très mauvaise. Et attention spoilers (pour une fois, on ose), pour vaincre des trolls, il suffit de leur lancer du lait ! Ou sinon de danser avec eux. Du génie scénaristique !

Image ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

Jim Varney fait du Jim Varney, donc rien à ajouter de plus par rapport aux trois précédents critiques de la franchise (exagérations, mimiques grotesques…). En fait, heureusement qu’il y a les enfants et le chien (oui on le mentionne vu le niveau) pour offrir un jeu d’acteur crédible.

Attardons nous maintenant sur la réalisation. Comme pour les trois premiers films, c’est mauvais et encore des abus de gros plans inutiles. Mais surtout, les effets spéciaux sont pile dans la catégorie “nanar”. C’est quoi ces trolls en caoutchouc ? Tellement pathétique que ça en devient risible d’offrir quelque chose pareil. Sachant que quelques années auparavant, le cinéma nous offrait Gremlins avec des effets beaucoup plus crédibles.

Image ernest chasse monstres scared stupid disney touchstone

Ernest à la chasse aux monstres est… immonde.