Télévision Disney Channel Original Movie Electronic Junior : humain ou presque.

Electronic Junior : humain ou presque.

-

Affiche Poster electronic junior humain presque quite human disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Steven Hilliard Stern.
Scénariste : Alan Ormsby.
Producteur : Noel Resnick.
Compositeur : Tom Scott.
Société de production : Walt Disney Television et Sharmhill Productions.
Distributeur : Disney-ABC Domestic Television.
Sortie USA : 19 juin 1987.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Not quite human.
Durée : 1h30.
Budget : Inconnu.

Résumé

Jonas Carson conçoit un robot plus vrai que nature qu’il nomme Chip. Il va lui apprendre à vivre parmi les humains tout en devant gérer sa relation avec sa fille.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

À venir.

Casting

Chip Carson : Jay Underwood (VF: Inconnue).
Jonas Carson : Alan Thicke (VF: Inconnue).
Becky Carson : Robyn Lively (VF: Inconnue).
Gordon Vogel : Joseph Bologna (VF: Inconnue).
JJ Derks : Robert Harper (VF: Inconnue).
Erin Jeffries : Kristy Swanson (VF: Inconnue).
Jenny Beckerman : Lili Haydn (VF: Inconnue).
Scott Barnes : Brandon Douglas (VF: Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Electronic Junior : humain ou presque est l’adaptation du roman Not Quite Human de Seth McEvoy publié en 1985.

Image electronic junior humain presque quite human disney channel

Le tournage s’est déroulé dans l’Arizona.

Notre critique de Electronic Junior : humain ou presque.

Un film de science-fiction mêlé à de la comédie, mélange pas toujours subtil.

Image electronic junior humain presque quite human disney channel

On va dire qu’on n’échappe au ridicule et grotesque. L’aspect science-fiction se résume juste à un androïde. Sa création arrive dès le début du film alors on se demande dans quoi on s’embarque pour tenir un scénario entier. En fait, on voit ce qui devrait être son humanisation mais cela ne prend jamais. On reste dans un scénario assez plat qui offre trop peu de péripéties intéressantes. Il n’y a aucune émotion qui se dégage du film et c’est bien dommage.

L’aspect “comédie” est juste le côté film familial car il n’y a pas non plus de quoi rire. Le film vise le tout public sans heurter les sensibilités. C’est bien l’un de ses soucis. L’histoire d’Electronic Junior : humain ou presque ne porte aucun thème fort qui serait à même d’être développé. Il n’y a pas de réflexions sur la robotique, sur la conscience, sur ce qui définit l’humanité… Puis l’intrigue secondaire sur les concurrents qui veulent découvrir le prototype de robot ne sert qu’à meubler le scénario.

Image electronic junior humain presque quite human disney channel

Le casting s’en sort correctement. Le père est crédible même si son personnage est assez survolé. On aurait aimé en savoir plus sur ses motivations, ses idées, ses inspirations… La fille joue bien mais n’apporte pas grand chose à l’intrigue. D’avoir un frère adoptif du jour au lendemain ne perturbe pas plus que ça sa vie. Enfin, Chip est un personnage totalement inintéressant alors qu’il est le héros du film. Un androïde qui n’a aucun charisme, la faute à son acteur. Le réalisateur a du lui demander de jouer l’archétype du robot alors il s’y emploie en étant souvent figé, parlant succinctement et ne cessant de bouger la tête brutalement comme dans la caricature robotique d’époque. C’est le point le plus grotesque du film et c’est bien dommage vu que c’est le héros.

Image electronic junior humain presque quite human disney channel

La réalisation n’est pas des plus performantes et est parfois beaucoup trop amateur. De plus, la bande originale n’est pas en raccord par moment avec ce qui se dégage de l’écran, créant ainsi un mauvais contraste.

Electronic Junior : humain ou presque avait un potentiel qui est complètement gâché par une absence de tout.

La note de Fabien

En bref

Pas bien profond malgré son sujet.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB