Drôles de vacances.

Affiche poster droles vacances even stevens movie disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Sean McNamara et David Brookwell.
Scénariste : Dennis Rinsler et Marc Warren.
Producteur : David Grace.
Compositeur : Mark Mothersbaugh.
Société de production : Brookwell McNamara Divertissement.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : 13 juin 2003.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : The Even Stevens Movie.
Durée : 1h30.
Budget : Inconnu.

Résumé.

La famille Stevens gagne à un jeu concours de passer un séjour sur une île paradisiaque. Mais le rêve tourne au désastre car ils sont dans une émission de télé-réalité.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

Casting.

Louis Stevens : Shia LaBeouf (VF : Donald Reignoux).
Ren Stevens : Christy Carlson Romano (VF : Sylvie Jacob).
Eileen Stevens : Donna Pescow (VF : Blanche Ravalec).
Steve Stevens : Tom Virtue (VF : Olivier Destrez).
Donnie Stevens : Nick Spano (VF : Benoît DuPac).
La brioche : Steven Anthony Lawrence (VF : Inconnue).
Miles McDermott : Tim Meadows (VF : Inconnue).
Alan Twitty : A. J. Trauth (VF : Hervé Rey).

Images.

Vidéos.

À venir.

En savoir plus.

Drôles de vacances est le long-métrage qui conclue la série La guerre des Stevens.

image droles vacances even stevens movie disney channel

Le tournage s’est déroulé en Californie et à Hawaï.

Notre critique de Drôles de vacances.

Un film sur une caméra cachée ça peut promettre une bonne comédie.

image droles vacances even stevens movie disney channel

Déjà, si on ne connait pas la série, vous ne serez pas dépaysés rassurez-vous. On prend très facilement l’histoire de manière indépendante. Cependant, le scénario n’est pas bien folichon. C’est assez tiré par les cheveux, avec plusieurs scènes loufoques peu intéressantes et l’humour n’est pas des plus travaillés. La survie sur l’île avec les indigènes est assez ridicule.

image droles vacances even stevens movie disney channel

L’aspect télé-réalité, annoncé à partir d’un moment du film où on va enfin passer de l’autre côté du miroir, n’améliore pas les choses. Là où il y avait du potentiel, on se retrouve perdu. Cela montre juste un producteur qui veut s’amuser et qui créé des scénarios pour piéger la famille de plus en plus. L’aspect comique est encore une fois mal fait.

image droles vacances even stevens movie disney channel

La famille Stevens est très spéciale mais aucun personnage ne sort vraiment du lot. La famille se divise (suite au scénario) afin de créer des conflits. D’un côté on a le père qui cherche à se prouver quelque chose, la fille aînée qui tente de s’en sortir comme elle peut (au moins elle ne fait pas la fille “girly” car elle s’adapte bien) et le gamin tête à claque. De l’autre, nous avons la mère qui veut bien faire, le fils un peu perdu et le fils inventeur (créant des choses vraiment bêtes…) qui veut être le centre du monde.

image droles vacances even stevens movie disney channel

La réalisation ne parvient pas à apporter quelque chose pour relever le niveau. C’est très simple, trop simple même. Les rares utilisations d’effets visuels sont en plus assez flagrant. En revanche, le travail sur les décors est bien fait. Il y a surtout le gros défaut de l’aspect télé-réalité. On voit parfois ce que voit les gens à la télévision, comme les personnages courir vers nous, on voit bien que la caméra les précède pour les filmer. Puis on passe aussitôt dans la réalité et on voit qu’il n’y a aucune caméra de présente et que les personnages l’auraient remarqué de toute façon.

image droles vacances even stevens movie disney channel

Drôles de vacances n’est pas drôle du tout.

La note de Fabien

En bref

Rien d'amusant.