Films Live 20th Century Fox Dragonball Evolution.

Dragonball Evolution.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster dragonball evolution disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : James Wong.
Scénariste : Ben Ramsey.
Producteur : Stephen Chow.
Compositeur : Brian Tyler.
Société de production : 20th Century Fox, Dune Entertainment, Star Overseas, Ingenious Film Partners, Big Screen Productions, Dune Entertainment III et World Film Magic.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie japonaise : 10 mars 2009.
Sortie USA : 10 avril 2009.
Sortie française : 1er avril 2009.
Titre original : Dragonball Evolution.
Durée : 1h25.
Budget : 30 millions de dollars.
Recette mondiale : 55,7 millions de dollars.
Recette USA : 9,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 320 670 entrées.

Résumé.

Goku est un lycéen qui a pour mission de réunir les sept boules de cristal afin d’empêcher Piccolo de dominer le monde.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Goku : Justin Chatwin (VF : Julien Bouanich).
Bulma : Emmy Rossum (VF : Agathe Schumacher).
Muten Rôshi : Chow Yun-fat (VF : Lionel Tua).
Piccolo : James Marsters (VF : Serge Faliu).
Chi-Chi : Jamie Chung (VF : Ysa Ferrer).
Mai : Eriko Tamura (VF : Inconnue).
Yamcha : Park Joon (VF : Adrien Antoine).
Mutaito : Ernie Hudson (VF : Inconnue).
Grand-père Son Gohan : Randall Duk Kim (VF : Jean Lescot).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Dragonball Evolution est inspiré des mangas Dragonball d’Akira Toriyama.

La Fox achète les droits d’adaptation au cinéma en 2002.

Robert Rodriguez, Mark AZ Dippé et Zack Snyder ont été envisagés à la réalisation.

Ron Perlman a été envisagé pour le rôle de Piccolo ; Tom Welling pour celui de Goku.

image dragonball evolution disney fox

Le maquillage de Piccolo demandait quatre heures de pose.

En 2016, le scénariste s’est excusé pour l’histoire qu’il a créé, expliquant avoir fait ça pour le salaire sans une vraie passion pour l’univers Dragonball.

Ce film devait être le début d’une trilogie dont l’écriture du deuxième était déjà en cours. Cependant, suite au flop commercial, les projets furent annulés.

Le tournage s’est déroulé au Mexique et au Canada.

Notre critique de Dragonball Evolution.

Les adaptations, ça passe ou ça casse. Et quand il s’agit d’une franchise aussi célèbre, on la voit mal arriver en prises de vues réelles.

image dragonball evolution disney fox

Ils ont pourtant osé. Si seulement ils avaient aussi faire un scénario qui sort de l’ordinaire mais non, on a droit à tout ce qu’il y a de plus prévisible et qui suit un schéma maintes fois empruntées au cinéma : le héros entraîné par son grand-père, ce dernier meurt, il est chargé d’une mission pour sauver le monde, il doit être formé, il fait la rencontre de nouveaux amis, il faut affronter le grand méchant, le héros est devenu meilleur, fin heureuse. En clair, il n’y a rien de surprenant.

image dragonball evolution disney fox

En fait ce qui est surprenant, c’est bien cette adaptation. Il est clair que ça n’aurait jamais dû se faire en version “live”. Déjà, les personnages de Dragonball Evolution ne sont pas des plus ressemblants et se veulent ici plus “réalistes”. Si pour Goku, sa coiffure Vivel Dop correspond un peu, Bulma passe d’une fille aux cheveux bleus à une fille à la chevelure longue et brune avec une mèche bleue. Mais que dire de Rôshi, un vieil homme chauve et barbu, qui est ici un homme pas si âgé, chevelu et imberbe. Quant à Piccolo, si sa coloration est atténuée (justifiée par son isolement), il perd ses antennes au passage. Pour les autres, ça passe assez.

image dragonball evolution disney fox

Une histoire basique, une reproduction des personnages en roues libres, les acteurs ne sont pas là pour rehausser le niveau. Ce n’est pas qu’ils sont terriblement mauvais, au contraire, ils sont passables. Mais ils donnent l’impression de se demander ce qu’ils font dans un tel film. Il n’y a pas de réelle conviction car il est dur de rendre crédibles de tels personnages quand le contexte n’est déjà pas convaincant en soit.

image dragonball evolution disney fox

En effet, la réalisation est brouillonne. On est proche du nanar sur les scènes de combats même si ces dernières sont assez bien chorégraphiées. Le réalisateur a voulu par moment reprendre le style du dessin animé mais cela ne colle pas dans notre univers. De même pour les effets visuels qui sont par moment réussis et pour d’autres font assez kitsch, preuve en est le duel final qui n’a rien de sensationnel sur le plan visuel. Dommage également pour la bande originale qui aurait pu être plus épique car elle n’est pas mémorable.

image dragonball evolution disney fox

Dragonball Evolution ne vas pas révolutionner le genre mais n’est pas non plus un nanar. Juste un mauvais film.

La note de Fabien

En bref

Un projet qui n'aurait pas du voir le jour quand même.
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.