fbpx
Personnages Mickey et ses amis - Personnages Donald Duck : portrait d'une légende Disney.

Donald Duck : portrait d’une légende Disney.

shopdisney

Sommaire.

IV – Donald : héros de bandes dessinées.

Comme Mickey avant lui, Donald n’est pas qu’un héros de cinéma et de télévision, il envahit rapidement les bandes dessinées.

Première incursion.

Son apparition en magazine arrive très tôt, à peine quelques semaines après sa première apparition cinématographique. Le 16 septembre 1934, le court Une petite poule avisée est retranscrite en bandes dessinées dans la page dominicale des Silly Symphonies, avec Ted Osborne au scénario et Al Taliaferro au dessin. Ce dernier va d’ailleurs jouer un rôle majeur dans la présence de Donald en bandes dessinées.

comics donald petite poule avisee little wise men disney

Du 30 août 1936 au 12 décembre 1937, Donald est présent dans les retranscriptions écrites des Silly Symphonies. Le duo d’artiste a d’ailleurs changé Donald pour en faire un citadin et ils ont commencé à lui créer son entourage. Le 17 octobre 1937, Taliaferro met en scène trois nouveaux personnages : Rifi, Fifi et Loulou.

Donald conquiert le monde.

Donald s’exporte dans les autres pays. En Angleterre, le canard a sa propre bande dessinée avec Donald et Donna, publié dans Mickey Mouse Weekly #67 le 15 mai 1937. William A. Ward est en charge de l’histoire.

En Italie, la maison d’édition Mondadori créée également ses propres histoires. Donald devient Paolino Paperino. Sa première bande dessinée arrive le 30 décembre 1937 avec Paolino Paperino e il le mistero di Marte de Federico Pedrocchi. Le canard se veut alors beaucoup plus aventureux.

comics donald paolino-paperino mistero marte disney

Le 2 février 1938, Donald devient un héros quotidien de bandes dessinées du 2 février 1938 jusqu’au 10 octobre 1968. Il aura également droit à sa page du dimanche du 10 décembre 1939 au 16 février 1969. Taliaferro est toujours à la manœuvre avec des histoires de Bob Karp.

Taliaferro ajoute également plusieurs personnages : Bolivar (le Saint-Bernard) qui apparaît le 17 mars 1938, le cousin Gus Glouton le 9 mai 1938 (soit un an avant son arrivée dans le court-métrage), Daisy arrive le 4 novembre 1940, Grand-Mère Donald le 27 septembre 1943…

comics taliaferro donald-bolivar

Al Taliaferro aura dessiné Donald jusqu’à sa mort en 1969, faisant de lui un des piliers du personnage.

comics taliaferro donald-grand ma duck disney

Différents auteurs à travers le monde ont fait perdurer la franchise Donald : Dick Kinney, Al Hubbard, Vic Lockman et Tony Strobl (Etats-Unis), Guido Martina, Giovan Battista Carpi, Giorgio Cavazzano, Carlo Chendi et Romano Scarpa (Italie), Daniel Branca, Paul Halas et Charlie Martin (Danemark)…

Le papa spirituel : Carl Barks.

En octobre 1942, Donald a droit à une histoire de 64 pages : Donald et le trésor pirate (publié en France en 1974, connu aussi sous le titre Donald et le trésor de Barbe-Noire et en VO : Donald Duck Finds, Pirate Gold) scénarisé par Bob Karp (sur une idée d’origine d’Harry Reeves et Homer Brightman) et publié par Western Publishing. Aux dessins, on retrouve Jack Hannah et un certain Carl Barks.

couverture comics donald trésor pirate gold finds duck disney

A partir de 1943, après avoir apporté sa contribution à quelques courts-métrages, Carl Barks développe l’univers de Donald. Il créé ainsi Donaldville dans le Calisota où le canard vit avec Riri, Fifi et Loulou. Il va également créé de nouveaux personnages comme l’inventeur Géo Trouvetou, le cousin chanceux Gontran Bonheur, la sorcière Miss Tick, le voisin Lagrogne, les voleurs Rapetou, les concurrents Gripsou et Flairsou et les Castors Juniors. Mais surtout un personnage qui va devenir culte : Balthazar Picsou.

En avril 1943, Carl Barks publie dans Walt Disney’s Comics and Stories #31 sa première histoire Des couacs et des crôôôas (en VO : The victory garden, publié en France le 26 août 1986). Même si le scénario venait de quelqu’un d’autre, Western Publishing l’autorisa à changer ce que bon lui semblait. Au final, il avait tout modifié.

donald carl barks couacs crôôôas victory garden disney

Carl Barks allait alors garder un rythme régulier de publication de manière mensuelle. Il faisait des histoires courtes sur la vie quotidienne de Donald et des histoires longues pour lui faire vivre des histoires d’aventures. Ces dernières étaient toujours très documentées afin de donner plus de réalisme. Donald gagnait en profondeur en étant tout simplement “humain” avec des victoires et des défaites.

Mais un artiste en particulier va émerger : Keno Don Rosa. Ce dernier va approfondir pleinement les histoires de Carl Barks même s’il va surtout se consacrer à Picsou.

Donald en magazine.

En octobre 1940, Donald est sur la couverture du nouveau magazine Walt Disney’s Comics & Stories. Il est toujours en parution malgré différents changement de noms.

couverture donald walt disney comics stories

En novembre 1952, Donald possède son propre magazine avec Donald Duck.

couverture donald duck trick treat comics disney

En novembre 1987, Donald a droit à une nouvelle série de comics avec Donald Duck Adventures. Elle s’arrêtera en février 1998.

couverture donald duck adventures comics disney

Enfin, du 30 avril 1982 à avril 1990, la France connaîtra Donald Magazine.

couverture donald magazine comics disney