DERNIÈRES ACTUALITÉS

Docteure Doogie.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster docteur doogie Kamealoha disney

Créateur : Kourtney Kang.
Réalisateur : Jake Kasdan et Sean Kavanagh.
Scénariste : Kourtney Kang.
Producteur : Dayna Bochco, Kourtney Kang, Jake Kasdan et Melvin Mar.
Compositeur : Wendy Wang.
Société de production : 20th Television et Steven Bochco Productions.
Distributeur : Disney+.
Première diffusion USA : 8 septembre 2021.
Première diffusion française :  8 septembre 2021.
Période : 2021.
Titre original : Doogie Kamealoha, MD.
Durée moyenne d’un épisode : 26min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 10 épisodes.

Résumé.

À Hawaï, Lahela « Doogie » Kameāloha, une surdouée de 16 ans, doit jongler entre ses études de médecine et sa vie d’adolescente dont sa mère est sa cheffe à l’hôpital.

Casting.

Lahela « Doogie » Kameāloha : Peyton Elizabeth Lee (VF : Léopoldine Serre).
Dr. Clara Hannon : Kathleen Rose Perkins (VF : Léovanie Raud).
Benny Kameāloha : Jason Scott Lee (VF : Stéphane Fourreau).
Steph Denisco : Emma Meisel (VF : Adeline Chetail).
Kai Kameāloha : Matthew Sato (VF : Maxime Baudouin).
Patrick Kameāloha : Wes Tian (VF : Kaycie Chase Brian).
Noelani Nakayama : Mapuana Makia (VF : Emmanuelle Rivière).
Charles Zeller : Jeffrey Bowyer-Chapman (VF : Mike Fédée).
Walter Taumata : Alex Aiono (VF : Clément Moreau).
Dr. Lee : Ronny Chieng (VF : Jérémy Prévost).

En savoir plus.

Docteure Doogie est un remake de la série éponyme diffusée de 1989 à 1993.

image docteur doogie Kamealoha disney

Le projet est annoncé en avril 2020.

Notre critique de Docteure Doogie.

Une énième série médicale, on aura donc soit de l’originalité soit du très classique.

En réalité, c’est un peu un mix des deux. L’originalité vient seulement du fait que l’héroïne principale est une adolescente qui est docteure. Le second point est le cadre choisi, à savoir Hawaï. Pour le reste, la série ne va pas révolutionner le genre. En fait, c’est vraiment une série familiale sympathique à voir mais qui se contente de rester dans une zone de confort avec trop peu de prises de risques. Les péripéties sont prévisibles, bon enfant, plein de bonnes valeurs… du typique Disney. Certes, il faut garder une image mais pour une série portant sur la médecine, on passe presque plus de temps en dehors de l’hôpital que dedans.

image docteur doogie Kamealoha disney
image docteur doogie Kamealoha disney

Car oui, la série porte surtout sur l’adolescence et le fait de grandir trop vite du fait d’être surdoué. On y retrouve alors les éléments classiques du genre, à savoir le premier amour, les conflits avec les parents, l’émancipation, la rébellion, l’amitié… Dommage alors que la facette médicale soit éludée, l’hôpital ne servant qu’à donner un cadre. Ne vous attendez donc pas à voir des cas particuliers comme d’autres l’ont faite auparavant où on alterne entre sauvetage et échec, se creuser les méninges pour aider un patient. Même le fait d’être sur une île ne montre pas les avantages et les inconvénients d’être « isolés ». Bien que la série ne veut pas dénoncer ou informer quelque chose, mais cela aurait pu donner un petit plus tant les séries médicales se déroulent souvent dans les grandes villes.

L’ensemble du casting s’en sort correctement mais aucun ne sort véritablement du lot par son interprétation. C’est même un autre bémol sur l’actrice principale. Peyton Elizabeth Lee est convaincante en terme d’émotions mais ses mimiques faciales sont parfois gênantes car beaucoup trop prononcées. Quant à son personnage, c’est l’adolescente typique qui agit en adulte mais qui a encore un pied dans l’enfance. Un entre deux qui est du déjà-vu et qui ne rend pas son rôle plus attachant que ça. Les parents sont aussi assez « clichés » entre la mère (qui est aussi sa supérieure) aussi protectrice qu’autoritaire et le père qui est un stéréotype hawaïen avec sa philosophie de vie très simple et colorée (c’est quand même un régal de voir Jason Scott Lee dans ce rôle, lui qui a régulièrement fait des films d’action). Les deux frangins de l’héroïne sont amusants mais pas si travaillés que ça. Même chose pour sa meilleure amie qui est plus là pour donner un peu plus d’entourage. Le constat est d’ailleurs identiques sur les deux collègues inséparables mais peu intéressants.

image docteur doogie Kamealoha disney
image docteur doogie Kamealoha disney

La réalisation tient la route et parvient quand même à mettre en valeur Hawaï. Entre les magnifiques paysages et le cadre de vie ainsi que les coutumes, l’île est présentée comme un décor de carte postale. Il y a donc cet exotisme et ce charme reposant qui colle bien pour se ressourcer. Évidemment, la bande originale va aussi en ce sens entre les chants locaux et les musiques typiques. Cependant, aucun épisode ne parvient vraiment à se démarquer tant chacun se ressemble. Chaque épisode se conclut d’ailleurs souvent par une narration de Lahela parlant à sa webcam afin de donner une sorte de morale.

Docteur Doogie est agréable mais la série manque de prises de risques pour se différencier d’avantages de ses consœurs.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.