fbpx


Disney + Disney Mariages de rêve.

Disney Mariages de rêve.

affiche poster disney fairy tale weddings plus

Fiche technique.

Créateur : Kary McHoul.
Producteurs : Ann Lewis Roberts, Simon Lythgoe, Jenny Daly et Jill Garelick.
Compositeur : Inconnu.
Société de production : T Group Productions, Roberts Media et Legacy Productions.
Distributeur : Freeform puis Disney+.
Première diffusion USA : 7 mai 2017 sur Freeform.
Première diffusion française : 7 avril 2020 sur Disney+.
Période : depuis 2017.
Titre original : Disney’s Fairy Tale Weddings.
Durée moyenne d’un épisode : 1 heure.
Nombre de saisons : 2 saisons.
Nombre d’épisodes : 8 épisodes (en cours).

Résumé.

Des reportages sur les fiançailles, mariages et lunes de miel se déroulant dans l’univers Disney.

Casting.

Présentés par Stephen Boss et Allison Holker.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Alors que la saison 1 a été diffusé sur Freeform, la saison 2 de Disney Mariages de rêve est diffusée sur Disney+ et la première saison est intégrée également à la plateforme.

image disney fairy tale weddings plus

Notre critique de Disney Mariages de rêve.

Cette émission inédite en France qui nous ai proposé sur la plateforme Disney+ nous plonge au cœur du plus beau jour de la vie des couples qui ont décidé de se marier à Disney (au sens large), de demandes en mariage ou du renouvellement de leurs voeux (Happily Ever After).

Ainsi, depuis plusieurs années Disney apporte sa magie de façon plus intime et féerique à quelques privilégiés dans son programme “Disney’s Fairy Tale Weddings & Honeymoons”. Certains couples ont fait l’objet de reportages dès 2017 pour des “éditions spéciales” mais l’émission Disney Mariages de rêve présentée par le danseur Stephen Boss alias tWitch et sa femme Allison Holker n’a vu le jour qu’en 2018.

image disney fairy tale weddings plus

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas une présentation des “coulisses” de ces événements, on suit les couples dans certaines démarches et on découvre les lieux et propositions d’aménagement par exemple mais on ne voit pas leurs transformations ce qui est dommage mais certainement nécessaire pour préserver la magie. C’est certainement pour la même raison qu’aucun prix n’est divulgué (dommage !).

Avec cette série, Disney s’offre une occasion en or de faire découvrir ses différentes structures. En effet, si certains choisissent des cérémonies dans des parties spécifiques des parcs américains, on a aussi l’occasion de découvrir des Resorts tel que celui d’Aulani à Hawaï ou encore la Disney Cruise Line et son île privée Castaway Cay moins connu en Europe.

image disney fairy tale weddings plus

Concernant les épisodes : chacun suit généralement deux couples dans leurs préparations et pour une partie de la cérémonie avec tWitch et Allison pour faire les transitions, voire parfois participer à certaines mises en scène pour créer l’effet de surprise. Il est donc possible de les visionner séparément sans problème. A noter qu’on prend parfois des nouvelles des anciens “participants” ( leurs cérémonies ayant précédé la saison 1) avec des épisodes spéciaux.

image disney fairy tale weddings plus

La touche Disney : l’équipe de l’incroyable souris se débrouille toujours pour réserver une surprise personnalisée de grande envergure pour chaque cérémonie qui fait son effet chez les concernés mais aussi les spectateurs et démontre encore une fois l’attention portée par l’entreprise à ses clients.

Le bémol : les épisodes ne rentrant pas beaucoup dans le détail, on reste quand même sur notre faim. De plus l’adaptation TV vers le Streaming n’est pas complète et on conserve les doubles transitions mises en places pour inclure les publicités. Disponible uniquement en version anglaise ou espagnole il faudra se contenter des sous titres en France ! 

image disney fairy tale weddings plus

Disney Mariages de rêve est une belle occasion de découvrir les parcs et services Disney qui existent de l’autre côté de l’Atlantique tout en restant très en surface. 

La note de Marion

En bref

C'est addictif même si un peu incomplet.