De l’amour à la folie.

, par
Affiche Poster amour folie mad love disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Antonia Bird.
Scénariste : Paula Milne.
Producteur : Steve Golin et David Manson.
Compositeur : Andy Roberts.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 26 mai 1995.
Sortie française : 2 octobre 2003 (directement en DVD).
Titre original : Mad Love.
Durée : 1h33.
Budget : Inconnue.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 15,4 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé

Matt et Casey sont deux adolescents qui tombent amoureux l’un de l’autre. Casey souffre d’un trouble psychiatrique. Ils prennent alors la fuite pour vivre leur relation.

Univers.

Achats.

Casting

Matt Leland : Chris O’Donnell (VF : Mathias Kozlowski).
Casey Roberts : Drew Barrymore (VF : Barbara Delsol).
Eric : Matthew Lillard (VF : Inconnue).
Margaret Roberts : Joan Allen (VF : Inconnue).
Richard Roberts : Jude Ciccolella (VF : Inconnue).
Clifford Leland : Kevin Dunn (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le rôle de Matt a été proposé à Leonardo DiCaprio qui le refusa.

Image amour folie mad love disney touchstone

Le tournage s’est déroulé au Nouveau-Mexique et à Washington.

Notre critique de De l’amour à la folie.

Deux thèmes forts et opposés avec l’amour d’un côté et la folie de l’autre.

Image amour folie mad love disney touchstone

Le scénario de De l’amour à la folie a donc la lourde tâche de faire un film grandiose. C’était probablement l’objectif de base mais qui est au final assez raté. On commence tranquillement avec la rencontre des deux tourtereaux qui finissent assez rapidement ensemble. Jusque là, logique. Puis vient le basculement de Casey où on découvre son souci mental. Enfin, la fuite du couple vers leurs propres horizons prend forme avec la “folie” qui apparaît de plus en plus. Sauf qu’elle apparaît finalement très tard dans le long-métrage qu’on n’en profite pas assez.

Image amour folie mad love disney touchstone

En effet, il aurait été beaucoup plus appréciable de comprendre déjà de quoi souffre exactement Casey (ce qu’on apprendre qu’à la fin du film) et de voir vraiment comment Matt doit faire face à la réalité de sa petite amie et que son amour va être mis à rude épreuve. C’est le seul point fort de De l’amour à la folie justement, quand Matt aide Casey à traverser ça mais là où ça aurait pu être l’intrigue principale, c’est relégué aux quinze dernières minutes. Autrement dit, aucun intérêt. De plus, les sous-intrigues du départ de la mère de Matt ou de son attachement fort envers son frère et sa sœur ne sont pas suffisamment exploitées. Dommage également que la conclusion soit si particulière sans qu’on ait vraiment de suite.

Image amour folie mad love disney touchstone

Chris O’Donnell est assez convaincant dans le rôle de Matt. Ce dernier est vraiment amoureux et ne renonce à rien pour être avec Casey. Quant à Drew Barrymore, elle est sensationnelle surtout lorsque son personnage souffre de plus en plus de sa maladie. Dommage qu’on n’est pas pu plus en voir. En lui-même, le couple qu’ils forment tient bien la route et est crédible dans son évolution.

Le film dispose d’une bande originale assez intéressante avec du pop-rock à diverses reprises donnant ainsi une ambiance plus agréable.

Image amour folie mad love disney touchstone

De l’amour à la folie avait un potentiel de folie mais dont le déclic arrive bien trop tard. Il aurait fallu mettre moins “d’amour” en terme de mise en place et de durée et plus de “folie”. Car au final, seule la dernière partie est vraiment belle.