Darkest Minds : Rébellion.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster darkest minds rebellion disney fox

Réalisateur : Jennifer Yuh Nelson.
Scénariste : Chad Hodge.
Producteur : Dan Levine et Shawn Levy.
Compositeur : Benjamin Wallfisch.
Société de production : 21 Laps Entertainment.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 3 août 2018.
Sortie française : 8 août 2018.
Titre original : The Darkest Minds.
Durée : 1h44.
Budget : 34 millions de dollars.
Recette mondiale : 41,1 millions de dollars.
Recette USA : 12,7 millions de dollars.
Entrées françaises : 753 498 entrées.

Résumé.

Suite à une maladie, les enfants ont disparus et les seuls survivants sont dotés de pouvoirs selon une hiérarchie des classes, faisant peur aux adultes.

Achats.

Casting.

Ruby Daly : Amandla Stenberg (VF : Aurélie Konaté).
Liam : Harris Dickinson (VF : Clément Moreau).
Zu : Miya Cech.
Cate : Mandy Moore (VF : Aurore Bonjour).
Charles « Chubs » : Skylan Brooks (VF : Benjamin Bollen).
Clancy Gray : Patrick Gibson (VF : Gauthier Battoue).
Lady Jane : Gwendoline Christie (VF : Vanina Pradier).

En savoir plus.

Darkest Minds : Rébellion est l’adaptation du roman Les Insoumis d’Alexandra Bracken publié en 2013.

Les droits d’adaptation ont été achetés en septembre 2014.

image darkest minds rebellion disney fox

Les cinq couleurs sont : vert (intelligence accrue), jaune (manipulation de l’électricité), bleu (télékinésie), rouge (manipulation du feu) et orange (manipulation de l’esprit).

Le tournage s’est déroulé en Géorgie.

Notre critique de Darkest Minds : Rébellion.

Les romans jeunesses basés sur le fantastique ne sont pas toujours un gage de réussite mais le concept semble prometteur.

Sur le papier, effectivement c’est intéressant et la première partie du film va justement en ce sens. Le monde dystopique est fascinant et il y a énormément de potentiel pour concevoir un univers fantastique prenant. On y retrouve une autre forme de hiérarchie sociale, avec les adultes apeurés et violents d’un côté et les enfants soumis mais qui ont aussi leur propre échelle de pouvoirs. On y retrouve les ingrédients habituels avec les fuites, les combats, le mystère… Mais dommage que tout ça se retrouve amoindri avec la dernière moitié du film bien plus classique et donc sans grandes surprises. Même si les combats de pouvoirs sont assez agréables à voir, on perd en qualité scénaristique pour les différentes problématiques. Enfin, on regrette tellement de retrouver encore une romance trop prévisible et soudaine avant que ça ne bascule dans un pseudo triangle amoureux sans intérêt. Les dialogues sont aussi peu relevés et trop dans le sentimentalisme et les belles valeurs. La grosse déception revient à sa conclusion qui se veut trop ouverte à une suite mais qui frustre tant on s’attendait à encore plus de choses.

image darkest minds rebellion disney fox
image darkest minds rebellion disney fox

Du côté du casting, c’est surtout Amandla Stenberg qui s’en sort le mieux et heureusement vu que c’est l’héroïne principale. Les autres sont corrects mais sans grande performance. Ruby répond à l’archétype de la super-héroïne qui débute de rien et qui va grandir en compétence mais c’est trop rapide pour être crédible, c’est plus la facilité scénaristique de son évolution pour en faire une grande puissance. Ses amis, qui bien sûr ont chacun une couleur, permettent de former un groupe hétérogène et complémentaire mais cela n’a pas un grand appui pour l’intrigue. Chez les adultes, la Ligue des Enfants est mystérieuse mais rudimentaire et concernant l’antagoniste, on reste dans les clichés et donc sans saveur.

Un film d’aventures fantastique, la mise en scène est donc sans surprises là encore. Dommage justement de ne pas avoir osé prendre plus de risques artistiques pour se démarquer du lot. Heureusement, on ne tombe pas dans l’ennui et les effets visuels sont réussis sans tomber dans de la surenchère tape à l’œil. On apprécie justement cette retenue. Pour conquérir un public d’adolescents, la bande originale use de chansons qui les touchera et cela apporte vraiment une plus-value, sans compter que les musiques sont agréables à l’écoute.

image darkest minds rebellion disney fox
image darkest minds rebellion disney fox

Darkest Minds : Rébellion ne révolutionne pas le genre mais souffre d’un scénario qui comptait trop sur une suite qui ne verra jamais le jour, ne parvenant pas à exploiter à fond son potentiel.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp