Darby and the dead.

La note de Fabien
affiche poster darby dead

Réalisateur : Silas Howard.
Scénariste : Wenonah Wilms et Becca Greene.
Producteur : Adam Saunders, Eddie Rubin, Mac Hendrickson et Sarah Shepard.
Compositeur : Roger Neill.
Société de production : Footprint Features et 20th Century Studios.
Distributeur : Disney+.
Sortie USA : 2 décembre 2022.
Sortie française : 27 janvier 2023.
Titre original : Darby and the dead.
Durée : 1h40.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Darby Harper, étudiante introvertie et asociale, est messagère spirituelle. Elle aide les morts à régler leurs dernières affaires sur Terre. Lorsque Capri, la fille la plus populaire du lycée, meurt, elle demande l’aide de Darby pour organiser comme prévu son anniversaire.

Casting.

Darby Harper : Riele Downs (VF : Aurélie Konaté).
Capri : Auli’i Cravalho (VF : Cerise Calixte).
Alex : Chosen Jacobs (VF : Cédrice Lemaire).
James : Asher Angel (VF : Tom Trouffier).
Mel : Wayne Knight (VF : Gérard Sergue).
Ben : Derek Luke (VF : Jean-Baptiste Anoumon).
Gary : Tony Danza (VF : Serge Biavan).
Piper : Nicole Maines (VF : Adeline Chetail).
Taylor : Kylie Liya Page (VF : Marie Perret).
Bree : Genneya Walton (VF : Calara Soares).
Todd : Dean Goldblum (VF : Yohan Levy).

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé en Afrique du sud.

image darby dead

Notre critique de Darby and the dead.

Une autre version de medium qui parle aux morts mais version adolescente, l’idée peut être une réussite ou une catastrophe.

image darby dead
image darby dead

Gardez bien à l’esprit qu’on reste dans un film à l’ambiance vraiment familiale et effectivement qui vise plutôt un public d’adolescents. Néanmoins, il y a quand même du sérieux dans l’ensemble et c’est ce qui est appréciable. En effet, cela traite d’abord de la popularité au lycée. Certes, c’est cliché mais c’est bien géré car on voit que la popularité ne repose que sur le paraître et que même là, il ne faut pas croire que c’est la joie car il y a des failles dans les images données. On voit ainsi que les amitiés deviennent fausses. De même que l’ajout des réseaux sociaux dans le scénario montre que le buzz permet à certains d’exister et que ça devient une norme sociale au détriment de la réalité. Il y a aussi l’aspect isolement qui est abordé, rejeté des autres car jugé trop bizarre. Il y a un mal-être qui est bien retranscrit. Enfin bien évidemment, il y a le sujet de la mort. Thème grave mais qui est traité de la bonne façon, sans gravité ni légèreté. On découvre qu’il est dur de dire au revoir et que les morts gardent un espoir de transmettre un dernier message. C’est touchant car il y a de bonnes idées. On a ainsi de belles scènes portées sur l’émotion malgré un scénario prévisible.

Au-delà du scénario, les personnages, bien que caricaturaux, reflètent une bonne version de la société. On le disait, tout est dans le paraître. Capri est ainsi la fille populaire qui mise tout sur l’attitude, la mode, le besoin de satisfaire les autres… Elle est égocentrique au possible et détestable. Pourtant au fil du scénario, elle se montre autrement même si le naturel reste là. C’est juste une fille qui refuse l’idée de partir pour de bon car la solitude lui fait peur. Cette solitude incarnée par Darby. Ayant la faculté de parler aux morts, elle préfère se sociabiliser avec les fantômes plutôt que les vivants. Elle se prend au jeu de Capri et va prendre goût à cette nouvelle célébrité. Mais elle se sent fausse et commence à perdu entre les deux mondes avec qui elle peut communiquer. Elle se sent bête de foire qu’elle parle aux morts ou aux vivants. Il y a une sorte de morale qu’il ne faut pas changer pour plaire aux autres. Les seconds rôles sont tout aussi bon même si on retire les « fan girls » de Capri trop stéréotypées pour retenir les deux garçons bien sympathiques qui servent d’intrigues romantiques mais sans être trop guimauve.

image darby dead
image darby dead

On est dans un film fantastique et la gestion des effets visuels est réussie. On apprécie que certains moments échappent à l’imaginaire collectif (comme la disparition des fantômes ici en version féérie à paillettes). Même la présence des fantômes est là en « chair et en os » et non en transparent. Ce qui marque surtout dans la réalisation est le fait que Darby brise le quatrième mur. C’est parfaitement dosé car on entre plus dans ses pensées tout en donnant du dynamisme. C’est presque comme si on était mort nous aussi et qu’elle s’adressait à nous. On aurait apprécié une bande originale plus entraînante pour coller à l’esprit « pom pom girl » ou avoir des chansons porteuses dans les séquences émotionnelles.

Darby and the dead n’est pas des plus original mais se veut vraiment marquant par son approche.

La note de Fabien

ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

22,515FansJ'aime
997SuiveursSuivre
384SuiveursSuivre
Réalisateur : Silas Howard.Scénariste : Wenonah Wilms et Becca Greene.Producteur : Adam Saunders, Eddie Rubin, Mac Hendrickson et Sarah Shepard.Compositeur : Roger Neill.Société de production : Footprint Features et 20th Century Studios.Distributeur : Disney+.Sortie USA : 2 décembre 2022.Sortie française : 27 janvier 2023.Titre original : Darby and the...Darby and the dead.