amazon disney

Affiche Poster ombre mary promesse walt disney saving banks

Fiche technique.

Réalisateur : John Lee Hancock.
Scénariste : Kelly Marcel, Sue Smith.
Producteur: Ian Collie, Alison Owen et Philip Steuer.
Compositeur : Thomas Newman.
Société de production : Walt Disney Pictures, Ruby Films, Essential Media & Entertainment, BBC Films, Hopscotch Features.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Première Mondiale : 20 octobre 2013.
Sortie USA : 20 décembre 2013.
Sortie française : 5 mars 2014.
Titre original : Saving Mr. Banks.
Durée : 2h05.
Budget : 35 millions de dollars.
Recette mondiale : 112,9 millions de dollars.
Recette USA : 83,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 212 015 entrées.

Résumé.

Au début des années 1960, Walt Disney veut acheter les droits du livre Mary Poppins afin de l’adapter au cinéma. Sauf que son auteur, Pamela L. Travers, n’est pas de cet avis. Le célèbre producteur va donc devoir comprendre pourquoi Travers refuse qu’on touche à son histoire.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Walt Disney : Tom Hanks (VF : Jean-Philippe Puymartin).
Pamela L. Travers : Emma Thompson (VF : Frédérique Tirmont).
Travers Robert Goff : Colin Farrell (VF : Boris Rehlinger).
Ralph : Paul Giamatti (VF : Philippe Peythieu).
Richard M. Sherman : Jason Schwartzman (VF : Jean-Christophe Dollé).
Robert B. Sherman : B.J. Novak (VF : Alexis Tomassian).
Don DaGradi : Bradley Whitford (VF : Bernard Alane).
Tante Ellie : Rachel Griffiths (VF : Anne Massoteau).
Margaret Goff : Ruth Wilson (VF : Ingrid Donnadieu).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le projet de Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney débute en 2002 suite au documentaire The Shadow of Mary Poppins par Ian Collie. Elle cherche alors des studios afin d’en réaliser un biopic et trouve des maisons de production qui accepte. Etant donné l’un des personnages centraux, Walt Disney, et de l’utilisation de musique des studios Disney, le projet est mis de côté étant donné l’accord nécessaire de The Walt Disney Company pour faire un tel film.

Il faudra attendre 2011 pour que le scénario refasse surface avec entre autre le soutien de Richard M. Sherman. Lorsque les studios Disney apprennent l’existence d’un tel projet, au lieu de l’interdire ou de le racheter, ils acceptent d’en faire une co-production sans beaucoup modifier le scénario.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Tom Hanks fut le premier choix afin d’incarner Walt Disney. Ce dernier rencontra différents employés et membres de la famille (dont Diane Disney) pour mieux s’imprégner le personnage. Pour le rôle de Pamela L. Travers, c’est Meryl Streep qui était le choix des studios mais cela n’aboutit pas.

Grâce aux différentes archives, il a été possible de retrouver des enregistrements sonores de Travers et Disney, ainsi que du scénario DaGradi et des frères Sherman.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Emma Thompson a porté des bijoux prêtés par le Walt Disney Family Museum.

Les figurants présents dans la séquence à Disneyland sont des employés du parc. Le tournage de Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney se faisait très tôt le matin. Les devantures des boutiques ont du être remaniées pour correspondre à celle de l’époque.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Dans les faits historiques, Pamela L. Travers n’a jamais apprécié le film Mary Poppins et exclut toute nouvelle collaboration avec les studios Disney sur n’importe laquelle de ses œuvres. Dans les petites différences, on peut citer que ce n’est la chanson “Let’s Go Fly a Kite” qui a convaincu Pamela Travers de garder le côté musical dans le film mais la chanson “Feed The Birds” ; Travers a bien été à Disneyland mais il ne fait pas mention qu’elle ait fait des attractions ; Walt n’a jamais été à Londres pour rencontrer Travers ; Walt ne fume pas à l’écran alors qu’il était un très grand fumeur…

Le tournage s’est déroulé de septembre à décembre 2012 en Californie (dont les studios de Burbank et Disneyland).

Notre critique de Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney.

Il est amusant de voir un film Disney qui parle des coulisses d’un film Disney, et pas des moindres, celui de Mary Poppins.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Que dire si ce n’est un plaisir que de découvrir la genèse d’un long-métrage. Si on éloigne tout l’univers Disney, on apprend comment une équipe de films doit faire face à l’adaptation d’un roman si cher à son auteur, qui évidemment veut son droit de regard. C’est là toute la magie de Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney : comment convaincre Pamela Travers de faire porter son histoire à l’écran. De plus, le film a sa part de mystère car Travers est contre cette idée et cela permet d’encore plus captiver le spectateur. Le rythme est soutenu aussi bien dans les phases humoristiques que dans les scènes plus profondes et intenses, limite intimistes. On est plongé dans le rêve d’un homme qui veut son film et celui d’une femme qui tient à son histoire. Un mélange d’émotions hautement réussi servi par un final poignant. Associé à tout ça, le film nous offre de nombreux flash-back sur l’enfance de Travers qui nous permet de comprendre son vécu personnel et ce qui a servi d’inspiration pour son roman.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Pour un film d’une telle envergure, le casting est nettement à la hauteur. Commençons tout d’abord par Walt Disney lui-même, incarné par l’excellent Tom Hanks. Ce dernier, même si physiquement la ressemblance est assez éloignée, campe un visionnaire proche de ce qu’était réellement Disney. Derrière son enthousiasme débordant, on ressent aussi l’homme sincère et touché par les histoires, empathique avec les autres, pouvant mettre en retrait le profit pour l’humain. En face de lui, Pamela L. Travers est interprétée par la talentueuse Emma Thompson. Un personnage qu’on déteste par sa manière d’être mais aussi qu’on adore par sa fragilité qu’elle cache derrière son armure. On sent que son passé a beaucoup influencé son oeuvre et qu’elle tient à protéger quelque chose à tout prix. Pour les scènes de flash-back, nous retrouvons Colin Farrell, le père de Pamela. C’est un homme qui souffre de problèmes mais qui tient par-dessous tout à sa fille. De quoi apporter plus de profondeur au personnage de Pam à travers le film. Notons également la présence amusante, dans le temps présent, des frères Sherman et de leur imagination débordante pour les chansons face à une Pamela Travers réfractaire à leur créativité.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Evidemment, vu le sujet de Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney, on replonge dans les studios Disney de l’époque. Les décors sont soignés et on prend un plaisir non dissimulé à observer le lieu névralgique de toute la créativité des artistes. Même le passage se passant à Disneyland est beau à voir et on sent revivre Walt Disney marchant sur les pavés.

La bande originale est particulièrement soignée. Le compositeur Thomas Newman réussit le tour de force de poser sa partition sur un film mettant en scène les frères Sherman, compositeurs de talents des studios Disney à l’époque. Un plaisir auditif qui sublime les images et renforce les émotions. Evidemment, nous retrouvons également des chansons phares du film Mary Poppins.

Image ombre mary promesse walt disney saving banks

Dans l’ombre de Mary : la promesse de Walt Disney est un pur chef d’oeuvre, mettant en scène les coulisses d’un film culte, permettant ainsi d’en apprendre davantage de manière majestueuse.