Crazy heart.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster crazy heart disney fox

Réalisateur : Scott Cooper.
Scénariste : Scott Cooper.
Producteur : Eric Brenner, Jeff Bridges, T-Bone Burnett, Judy Cairo, Rob Carliner, Scott Cooper, Robert Duvall, Michael A. Simpson.
Compositeur : Stephen Bruton et T-Bone Burnett.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, Informant Media et Butcher’s Run Films.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie USA : 16 décembre 2009.
Sortie française : 3 mars 2010.
Titre original : Crazy heart.
Durée : 1h51.
Budget : 7 millions de dollars.
Recette mondiale : 47,4 millions de dollars.
Recette USA : 39,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 46 465 entrées.

Résumé.

Une ancienne star de la country, Bad Blake, voit son jeune apprenti avoir le succès. Il s’attache aussi à une journaliste. Une nouvelle vie s’offre peut-être à lui.

Achats.

Casting.

Otis « Bad » Blake : Jeff Bridges (VF : Patrick Floersheim).
Jean Craddock : Maggie Gyllenhaal (VF : Nathalie Bienaimé).
Tommy Sweet : Colin Farrell (VF : Jérôme Pauwels).
Wayne : Robert Duvall (VF : Michel Ruhl).
TomJack Greene : Paul Herman (VF : Jean-Luc Kayser).

En savoir plus.

Crazy heart est l’adaptation du roman éponyme de Thomas Cobb publié en 1987.

Jeff Bridges et Colin Farrell ont réellement chantés dans le film.

image crazy heart disney fox

Pour la scène culminante du concert, le tournage s’est déroulé durant une pause d’un vrai concert de Toby Keith à Albuquerque. Jeff Bridges et Colin Farrell ont alors chanté devant 12 000 spectateurs en délire en découvrant cette surprise.

Le tournage s’est déroulé au Nouveau-Mexique.

Notre critique de Crazy heart.

Un film qui sent bon la rédemption et un renouveau dans la vie.

Le scénario arrive à être assez intéressant alors qu’en réalité, il ne se passe pas grand chose. Les péripéties sont aux abonnés absentes et là où on espérait voir des moments plus marquants, cela reste très superficiel. Ce n’est pas mauvais et on prend quand même du plaisir sans s’ennuyer mais on aurait aimé que ce soit plus évolutif. Le film manque aussi d’émotions alors qu’il y avait matière à faire vu le potentiel. On a plutôt l’impression que le scénariste a voulu faire dans la sobriété sans vouloir oser toucher les cœurs et les esprits.

image crazy heart disney fox
image crazy heart disney fox

Si l’histoire manque d’envergure, il n’en est rien du côté du casting tant le casting est brillant. Jeff Bridges est parfait dans le rôle comme s’il était taillé pour ça. Blake est d’ailleurs présenté comme quelqu’un d’abord de bougon et de dépassé. Petit à petit, il devient bien plus attachant car il retrouve goût à la vie. Cependant, le passif de son fils qu’il n’a plus vu et son alcoolisme, sans oublier qu’il est de l’ancienne génération, lui complique son nouveau départ. Jean est interprétée par Maggie Gyllenhaal qui est épatante comme à son habitude. Journaliste joyeuse et mère célibataire, elle voit en Blake l’homme qui pourrait lui aller mais elle a trop de choses à gérer. On compatit pour elle. Enfin, Tommy, le jeune prodige (joué par Colin Farrell), est trop peu présent pour être développé comme il se doit.

La réalisation est correcte mais ne sort pas des sentiers battus. On ne voit pas le temps passer mais certaines scènes auraient méritées d’être plus fortes. Évidemment, pour un film portant sur un chanteur de country, il y a de nombreuses chansons. Si vous n’aimez pas le style, vous aurez du mal, autrement, vous allez vous régaler tant les chansons sont belles à l’oreille. Mais il y a cependant un déséquilibre car toute la dernière partie du film se veut sans chansons. Même si cela semble refléter un nouvel élan dans la vie de Blake, il est curieux qu’il délaisse sa passion du jour au lendemain.

image crazy heart disney fox
image crazy heart disney fox

Crazy heart offre un bon moment mais semble louper son potentiel émotionnel.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp