DERNIÈRES ACTUALITÉS

Super Noël : Tim Allen reprend le rôle pour la série.

Le Père Noël repart pour de nouvelles aventures !

Real Steel : une série du film en développement.

Nouveau dérivé d'un long-métrage !

Fresh : nouveau film de Disney+.

Une nouvelle rencontre amoureuse !

Mort sur le Nil : les affiches des personnages.

Hercule Poirot et ses suspects se montrent !

Bob’s burgers : la bande-annonce du film !

La série d'animation débarque au cinéma !

Course au centre de la Terre.

ACTUALITÉS



La note de Fabien

Créateur : Elise Doganieri et Bertram van Munster.
Réalisateur : Inconnu.
Scénariste : Inconnu.
Producteur : Chris Decima, Ashley Ryf-Pallister et Taylor Van Byssum.
Compositeur : Jeff Lippencott et Mark T. Williams.
Société de production : National Geographic.
Distributeur : National Geographic / Disney+.
Première diffusion USA : 29 mars 2021.
Première diffusion française : 14 juillet 2021.
Période : 2021.
Titre original : Race to the center of the Earth.
Durée moyenne d’un épisode : 40min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 7 épisodes.

Résumé.

Quatre équipes s’affrontent dans des randonnées au quatre coins du globe afin de gagner un million de dollars.

Casting.

Narrateur : Chris Payne Gilbert (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Les durées des parcours ont été établi par des experts pour servir de temps de base. Chaque parcours est équitable en difficulté entre les équipes.

image course centre terre race earth nat geo

Les quatre parcours sont :

  • Canada : de Tadoussac à Vancouver.
  • Russie : d’Irkutsk à Vladivostok.
  • Amérique du sud : d’ Ushuaia (Argentine) à Antofagasta (Chili).
  • Asie du sud : Mã Pí Lèng Pass (Vietnam) à Singapour.

Notre critique de Course au centre de la Terre.

Voilà une émission qu’on n’avait pas vu venir. Même si ça ressemble à un mélange de programmes déjà existants, il y a ici un petit charme en plus.

Tout d’abord, le fait d’être sur des lieux complètements différents permet d’avoir de la diversité. Que ce soit forêt, montagne, étendue glaciaire, volcan… il y a de tout. On voyage donc et les yeux peuvent se régaler de quelques plans. Car malheureusement, on profite rarement des paysages grandioses. Dommage car le potentiel est là et vu que tout va quand même assez vite, on aurait aimé qu’on s’attarde sur certains passages pour avoir un côté documentaire en plus du jeu.

image course centre terre race earth nat geo
image course centre terre race earth nat geo

En effet, nous sommes dans un jeu de haute intensité. Chaque parcours est équitable dans ce qu’il y a à faire et on apprécie aussi de voir les aléas du tournage (comme les émeutes au Chili qui ont contraint la production à exfiltrer les candidats par sécurité). Il y a un vrai challenge et comme les participants sont de simple sportifs (pas des aventuriers de l’extrême), cela donne un côté plus authentique. Même si avec du recul, on se dit qu’ils ont une sacré endurance physique et certaines aptitudes pour tenir le choc des dizaines de milliers de kilomètres en quelques jours.

Les épreuves sont entrecoupées également par des interviews des participants (fait « hors course »). On y découvre plus leur état d’esprit et donne plus de rythmes aux épisodes. On regrette quand même que chaque épisode s’étale sur quelques journées où on a le début sur un avant de voir la fin sur l’autre avant de reprendre direct sur une nouvelle journée. Le format un épisode avec une journée aurait été plus judicieux. Surtout quand la finale est faite autant en accélérée.

image course centre terre race earth nat geo
image course centre terre race earth nat geo

Du côté des candidats, on ne tombe pas dans des stéréotypes mais il y a une certaine insistance qui par moment agace. Entre celui qui pense être le meilleur, celui qui est ici pour montrer qu’un afro-américain peut le faire, celle qui se plaint constamment de ses douleurs… Heureusement on échappe aux scènes mélodramatiques si chères à la télé-réalité actuelle. On ne s’attache pas suffisamment aux candidats, du coup on n’a pas nécessairement de préférence qui se créée au fil du temps.

Course au centre de la Terre a de bonnes idées par son côté gigantesque mais aurait du appuyer un peu plus sur la découverte du monde à travers le jeu.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.