Dossiers Conférence de presse : "Le seul et unique Ivan".

Conférence de presse : “Le seul et unique Ivan”.

banniere-dp-vers-dlp

Le mardi 4 Août 2020, nous avons eu la chance de pouvoir assister à la visioconférence de presse concernant le prochain film Disney, Le seul et unique Ivan. Et c’est en présence de tout le casting que nous en avons appris davantage sur l’œuvre. Sam Rockwell, Danny DeVito, Angelina Jolie, Bryan Cranston, Helen Mirren, Brooklynn Prince, Chaka Khan, Mike White, Ron Funches, Phillipa Soo, Ramon Rodriguez, Ariana Greenblatt ; tous étaient de la partie pour évoquer leur travail sur ce film tiré d’une histoire vraie.

affiche poster seul unique ivan only one disney

Si dans les premières minutes, les intervenants sont revenus sur la façon dont chacun a vécu le confinement, ils en ont aussi profité pour faire le parallèle judicieux entre l’enfermement que nous avons expérimenté, et celui permanent que subissent les animaux en cage. Car pour Angelina Jolie, qui est aussi productrice, il y a derrière le film un vrai message sur la manière dont on traite les animaux, et comment cela doit changer.

Et même les plus jeunes actrices, comme Ariana Greenblatt a dit l’importance que nous devions accorder à la nature comme au respect de la faune. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour sensibiliser, ou être sensibilisé, à ces enjeux importants.

image seul unique ivan only one disney

Pour évoquer la partie plus technique, nous parlerons de la réalisatrice Thea Sharrock. Celle-ci a rappelé la façon dont elle a travaillé ; « comme sur deux films à la fois ». En effet, en parallèle de l’aspect purement technique, il fallait aussi ajouter le travail sur les voix. Voix qui ont été préalablement enregistrées avant d’être accolées aux prises de vues réelles et CGI. Et concernant les images, Thea Sharrock a misé sur un contraste saisissant afin d’accrocher le public à la cause défendue par le film : vaciller entre les scènes d’une nature verdoyante et celles d’une cage grisâtre murée par des barreaux.

Toutefois la volonté première de la réalisatrice était de garder l’essence même du livre de Katherine Applegate, tout en veillant à ce que cela ne devienne pas un documentaire animalier. Ainsi elle pouvait jouer avec les deux lectures que proposait le texte originel, et garder à l’esprit un ton parfaitement Disney. Elle souhaitait aussi garder du livre le point de vue des animaux, puisque ceux-ci y ont la parole.

image seul unique ivan only one disney

Pourtant, même si la réalisatrice a su imposer les idées précédemment citées, au départ il en était autrement du personnage de Mack, le propriétaire du cirque. Tandis que les studios Disney souhaitaient en faire un homme bien plus policé que celui du livre, Bryan Cranston a dû tout de même jouer un personnage plus complexe. Mack veut garder Ivan qu’il considère comme son enfant mais tout en sachant que c’est un animal sauvage qui devra tôt ou tard retrouver les siens. C’est donc sur cette ambivalence que l’acteur a dû accentuer son travail.

Enfin on aurait aimé que Sam Rockwell donne davantage d’explications sur la fabrication de son rôle, car il aurait été intéressant de savoir comment il a travaillé sur un personnage en ne lui donnant que sa voix. En effet, ce n’est pas lui derrière le corps du gorille mais bien une tierce personne qui a fait tous les mouvements vêtu d’un costume d’animal.

image seul unique ivan only one disney

Néanmoins, on ne s’est pas lassé de l’humour bien connu de Danny DeVito qui a apporté un peu de divertissement à la discussion.

Et si la plupart des intervenants ont affirmé leur tristesse que le film ne sorte pas en salles, ils étaient tout de même heureux que celui-ci soit disponible sur la plateforme Disney+ dans les prochaines semaines.

Marine Breuil-Salles
Si l'écriture est une passion, le cinéma, l'univers Disney et les parcs Disneyland le sont tout autant. Alors quoi de mieux que de pouvoir toutes les allier via un seul et même endroit ? Avec mes mots j'espère pourvoir partager avec vous cet enthousiasme de toujours au travers de fiches et de critiques sur le sujet. Et peut-être deviendrez-vous à votre tour un inconditionnel de Disney, à moins que vous ne le soyez déjà. Vous pouvez aussi retrouver mes textes dans les livres Quelle Histoire et mes articles sur Disneyland-Planet.fr, site dont je suis la rédactrice en chef.