Télévision Disney Channel Original Movie Cloud 9 : l'ultime figure.

Cloud 9 : l’ultime figure.

-

Affiche Poster cloud 9 ultime figure disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Paul Hoen.
Scénaristes : Justin Ware, Don D. Scott et Katie Wech.
Producteurs : Matias Alvarez, Jasmine Kosovic, Jessica Rhoades, Kirkland Tibbels, Ashley Tisdale et Shaun White.
Compositeur : Alex Wurman.
Sociétés de production : Blondie Girl Productions, Hollywood Farms et Salty Pictures.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : 17 janvier 2014.
Sortie française : 22 avril 2014.
Titre original : Cloud 9.
Durée : 1h27.
Budget : Inconnu.

Résumé

La snowboardeuse Kayla se fait rejetée par son équipe à cause de son faible niveau. Elle demande l’aide de Will, un snowboarder qui a délaissé la planche suite à un accident, pour lui apprendre à devenir meilleure.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

Casting

Kayla Morgan : Dove Cameron (VF : Nancy Philippot).
Will Cloud : Luke Benward (VF : Antoni Lo Presti).
Nick Swift: Mike C. Manning (VF : David dos Santos).
Skye Sailor : Kiersey Clemons (VF : Inconnue).
Burke Brighton : Dillon Lane (VF : Jean Rieffel).
Richard Morgan : Patrick Fabian (VF : Dominique Collignon-Maurin).
Andrea Cloud : Amy Farrington (VF : Nathalie Regnier).
Sebastian Swift: Jeffrey Nordling (VF : Pascal Germain).
Dink : Grégory Praet (VF : Carlon Jeffery).
Sam : Andrew Caldwell (VF : Olivier Podesta).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Cloud 9 : l’ultime figure est le dernier Disney Channel Original Movie a utilisé le logo original du label.

Aux États-Unis, la première du téléfilm a été vue par 4.96 millions de téléspectateurs. 

Le tournage s’est déroulé dans l’Utah.

Notre critique de Cloud 9 : l’ultime figure.

Un film sur le snowboard avec la relation mentor / élève, on espère de bonnes surprises.

Des surprises, on ne peut pas dire qu’on en est beaucoup. On est dans un schéma très classique de la sportive qui se trouve un professeur pour la coacher bien que ce dernier refuse de monter sur les pistes suite à un accident du passé, une équipe rivale imbattable et trop sûre d’elle, la romance évidente, l’esprit de compétition et sa fin prévisible. Le rendu de Cloud 9 : l’ultime figure est agréable à regarder mais on n’est pas non plus sous le charme faute d’émotions qui se dégagent.

Image cloud 9 ultime figure disney channel

Kayla incarne ainsi la sportive un peu trop axée sur la mode et sur être la fille du patron. Heureusement, elle déchante vite quand elle se rend compte qu’elle n’est pas à la hauteur et que tout le monde lui mentait depuis le début. Elle est surtout persévérante dans son envie de devenir enfin une snowboardeuse de haut niveau. Dove Cameron l’incarne très bien et s’en sort beaucoup mieux lorsqu’elle ne joue pas sa “princesse”. Will est son professeur. Dommage que son passif soit assez cliché de l’accident qui lui a fait perdre toute envie de retourner sur la neige et que les beaux yeux de Kayla arrivent à le convaincre rapidement. Forcément, les deux se rapprochent petit à petit et tombent amoureux. Par chance, ça n’arrive que vers la fin du film afin de mettre plus en avant le côté sportif que le côté cœur. L’équipe concurrente est dans l’excès de la confiance en soi en se croyant les meilleurs du monde.

Image cloud 9 ultime figure disney channel

La réalisation de Cloud 9 : l’ultime figure reste correcte mais se paye le luxe de vouloir jouer par moment dans la cour des grands avec de beaux cadrages et d’un jeu d’éclairage suffisant pour les scènes nocturnes. On retiendra surtout la magnifique descente en snowboard de la montagne en mettant en avant le magnifique paysage.

Cloud 9 : l’ultime figure n’est pas sur une pente descendante et correspond bien à l’esprit Disney Channel.

La note de Fabien

En bref

Sympathique mais assez classique.

PUB

NOTRE AVIS SUR LE FILM !

ACTUALITÉS

PUB

PUB